Trainer la patte dans un musée auquel on ne comprend rien juste pour se donner l'impression d'être cultivé, on l'a tous fait... Et si, pour changer, on s'offrait une expérience un peu plus ludique et décalée ? Cézanne, Monet, Delacroix ? Pas question. Ce week-end, on visite les égouts, on mange des bonbons et on frisonne en écoutant des histoires de vampires.

Musée International des Arts Modestes – Hérault

Face à l'art moderne, que certains pourraient considérer comme prétentieux, Hervé et Richard Di Rosa, avec l'artiste Bernard Belluc ont créé le "musée des arts modestes" à Sète, en 2000. Le principe ? Présenter un art qui soit facilement compréhensible par tous, sans prétention. Le résultat ? Un ensemble hétéroclite de jouets, de babioles, de gadgets et d'oeuvres réalisées par des artistes naïfs ou très originaux, complété par un jardin de mauvaises herbes. Vous ne pourrez plus dire que vous ne comprenez rien à l'art contemporain !
23 Maréchal de Lattre de Tassigny, 34200 Sète

Le musée des égouts – Paris

On vous connait : vous avez toujours voulu tout savoir sur les égouts, sans jamais oser le demander. Votre voeu est exaucé au musée des égouts de Paris. Mine de rien, et sous son apparence dérisoire, le musée offre une nouvelle manière de découvrir la capitale, depuis les premiers égouts au XIVe siècle, jusqu'aux grands travaux d'Haussmann au XIXe. Pas de panique, l'air est constamment renouvelé.
Pont de l'Alma, 75007 Paris

Le musée des Vampires – Seine-Saint-Denis

Le musée des Vampires et Monstres de l'imaginaire, aux Lilas, tient autant de l'expérience esthétique que de la maison hantée. Sa collection bariolée de livres, de films, de chauves-souris conservées dans des bocaux, de tableaux ou de poupée ne se découvre que sur réservation. L'occasion pour l'écrivain Jacques Sirgent d'initier les visiteurs aux grands mythes, le temps d'une visite-conférence "sang pour sang" intéressante.
14 rue Jules David, 93260 Les Lilas

Le musée du bonbon Haribo – Gard

Charlie et la chocolaterie, mais en vrai ! Le musée du bonbon Haribo à Uzès réalise le rêve de bon nombre d'enfants (et des grands enfants) en leur permettant de découvrir l'endroit où la magie se fait. Les amateurs de belles histoires industrielles ne seront pas en reste puisqu'ils pourront aborder l'aventure de la célèbre enseigne à travers la fabrication et la publicité. Une visite qui se complète, fort heureusement, de délicieuses dégustations.
Pont de Charrettes, 30700 Uzès

La maison Picassiette – Eure-et-Loir

Pour décorer leur maison, certains font confiance à Ikea, d'autre mettent un peu la main à la pâte pour badigeonner un coup de peinture, et les plus atteints, comme Raymond Isidore (1900-1964), se mettent à briser frénétiquement des assiettes pour fabriquer des mosaïques. Sa maison, à Chartres, est une oeuvre d'art totale à laquelle il aura consacré toute sa vie. Le résultat ne ressemble à rien d'autre.
22 rue du Repos, 28000 Chartres

La maison Picassiette à Chartres
La maison Picassiette à Chartres