France, capitale de la gastronomie ? C'est vrai que nous aimons bien nous vanter de notre savoir-faire culinaire, reconnu dans le monde entier. Mais tous nos plats ne font pas l'unanimité, loin de là, et certains d'entre eux ont même de quoi repousser les âmes sensibles. Tant pis pour ceux qui n'aiment pas, et tant mieux pour les gourmands !

Les fromages qui " sentent fort "

L'expression " fromages qui puent " est presque devenue synonyme de " France " dans le reste du monde. Il faut reconnaitre que nous avons une passion assez prononcée pour les fromages bien dégoulinants, à l'odeur immanquable, et nous avons plusieurs centaines de variantes : camembert, maroilles, reblochon, livarot... Dans la catégorie, la Corse joue très haut dans le classement, avec des variétés interdites pas les conventions de Genève.

Les huîtres, pas si appréciées que ça dans le reste du monde

Il n'y a pas qu'en France qu'on mange des huîtres produites sur la côte Atlantique (les Italiens aussi, notamment, en sont friands), mais les Français en sont tout de même les premiers consommateurs au monde. Pour les populations non-habituées, il faut bien reconnaître que l'aspect de l'huître ne donne pas forcément envie.

Les cuisses de grenouilles, l'indispensable plat français

Un plat tellement emblématique que les anglo-saxons nous appellent parfois " les mangeurs de grenouilles ". La mauvaise réputation de ce plat vient du fait que les grenouilles, dans l'imaginaire collectif, sont souvent confondues avec les crapauds, porteurs de nombreuses bactéries. Tant pis pour les Anglais, en tout cas, car c'est un plat très fin et prisé chez les gourmets, dont le goût ressemble à celui du poulet.

Les escargots, une recette bourguignonne

Beaucoup de pays dans le monde consomment des escargots, mais, la plupart du temps, il s'agit de pays pauvres où les habitants n'ont pas trop le choix, alors qu'en France, c'est un plat raffiné, spécialité de la Bourgogne. Et c'est vrai qu'en les observant ramper le long des routes, la première idée n'est pas forcément de les mettre dans sa bouche. Et pourtant, consommés en coquille dans un beurre persillé, c'est un délice !

La terrine de ragondin... sérieusement ?

Vous connaissez les ragondins, ces espèces de gros rats qui vivent dans les eaux saumâtres ? C'est mignon, non ? Non, pas du tout en fait, et c'est pour cette raison que la terrine de ragondin n'est pas forcément un plat très recherché, même par les Français. Ce qui n'empêche pas la recette de se transmettre de génération en génération, preuve qu'elle n'a jamais tué personne...

Les cuisses de grenouilles : symbole de la gastronomie française
Les cuisses de grenouilles : symbole de la gastronomie française