Palais présidentiel, égouts de la capitale, ambassades, châteaux... Les Journées européennes du patrimoine, les 16 et 17 septembre, sont l'occasion de visiter des lieux ordinairement fermés au public, ou exceptionnellement gratuits pour l'occasion. Pour profiter au mieux des joyaux architecturaux français durant ce week-end, un brin d'organisation n'est pas superflu.

Identifiez les sites participants près de chez vous

Pour savoir quels établissements publics ou privés ouvrent leurs portes à l'occasion des Journées du patrimoine, vous pouvez tout simplement vous fier au site officiel. Sur celui-ci, rentrez votre ville ou quartier : s'afficheront sur une carte l'ensemble des lieux disponibles, leurs activités (visite libre, visite guidée, animations pour enfants...) ainsi que des infos pratiques.

Autre option : rendez-vous sur le site de votre mairie, qui devrait lister les événements prévus pour le week-end. C'est le cas par exemple pour Lille, Lyon ou encore Strasbourg.

Sélectionnez les lieux à visiter selon votre goût... et votre patience

Devant le panel de sorties qui s'offre désormais à vous, vous avez l'embarras du choix... d'autant que les sorties peuvent s'avérer très variées. Bâtiments administratifs, hôtels particuliers, églises, sites industriels, lieux du pouvoir ou encore villas au style singulier et cachots médiévaux : tout ce qui a trait de près ou de loin au patrimoine immobilier peut être concerné !

Outre vos goûts et affinités, les éléments suivants doivent être pris en compte dans votre choix, et vérifiés au préalable :

    • La possibilité ou non de réaliser une visite guidée (parfois, cette dernière est systématique).
    • La gratuité ou non de la visite.
    • Le temps d'attente approximatif prévu. En effet, attention : pour les grands "classiques" des Journées du patrimoine, tels que le Palais de l'Élysée, le Conseil d'État ou l'Assemblée nationale à Paris, il faudra compter au moins deux heures de queue. Idem pour les établissements qui se prêtent au jeu pour la première fois cette année, tels que la cathédrale orthodoxe de la Sainte-Trinité ou l'ambassade du Mexique et son architecture "art déco", dans la capitale : attendez-vous à de l'affluence !

    Réservez - si possible !

    Pour certaines visites, la réservation est possible, vous assurant ainsi de ne pas patienter sur place.

    Il est même nécessaire de s'inscrire à l'avance pour réaliser certaines excusions guidées, telles que le parcours dans la crypte archéologique de l'île de la Cité ou le tour des locaux de France Télévisions.

    Le palais de l'Élysée, un grand classique des Journées du patrimoine
    Le palais de l'Élysée, un grand classique des Journées du patrimoine