Si Brian Wilson et les Beach Boys avaient été Français, nul doute que ce sont les Landes, et non la Californie, qu'ils auraient chanté dans leurs tubes. En parlant de tube, le département des Landes peut se vanter de posséder quelques-uns des meilleurs spots de la planète, accueillant chaque année une étape des championnats du monde.

Hossegor, des spots pour les pros...

Hossegor possède deux des spots les plus célèbres au monde : la Gravière, qui accueille la Quiksilver Pro, étape des championnats du monde, et la Nord, l'une des vagues les plus puissantes de la planète. Il est nécessaire d'avoir un très bon niveau pour s'attaquer à ces tubes. Si ce n'est pas le cas, le spot est au moins l'occasion d'en prendre plein les yeux.

Et pour les débutants

Avec des vagues plus petites et moins vicieuses que celles des autres spots des environs, la Sud est plus adaptée aux débutants. Facilement accessible depuis le port de plaisance, la Sud est un bon spot pour s'initier, mais aussi pour se baigner, bronzer et profiter des loisirs de plage traditionnels.

Biscarrosse, pour profiter des Landes

Les Landes, ce sont des spots de surf reconnus, mais pas seulement... Le spot de Biscarrosse ajoute un cadre typiquement landais à la qualité de ses vagues, avec une forêt de pins à découvrir en s'éloignant un peu du rivage. Concernant le spot en lui-même, c'est un niveau intermédiaire sur lequel il faut être assez prudent. Déconseillé aux débutants.

Mimizan, pour plus de tranquillité

Si le spot de Mimizan n'est pas le plus réputé, c'est sans doute l'un des plus tranquilles des Landes, avec des plages sur lesquelles vous serez parfois seul à surfer. Le spot de Mimizan est aussi particulièrement prisé par les amateurs de disciplines alternatives : bodyboard ou jetski, par exemple.

Capbreton, la sécurité

Un peu plus petite que la Gravière ou la Nord, le Santocha, à Capbreton, est plus facile à surfer mais peut tout de même se révéler traitre. Prudence donc. Autre atout de ce spot, et pas des moindres : à l'abri dans une baie, il est plus souvent praticable que les autres spots, soumis aux aléas du vent.

Sans les mains !
Sans les mains !