Nul besoin de s'exiler dans les terres sauvages du nord du Canada, ou au fin fond de l'Amazonie, pour avoir la chance d'apercevoir quelques animaux rares et exotiques : la France aussi abrite certaines espèces qui font rêver petits et grands. Certaines d'entre elles avaient totalement disparu et ont été réintroduites alors que d'autres vivent à l'état sauvage depuis des centaines d'années.

Le loup – Alpes, Pyrénées, Vosges, Jura...

Présent sur l'ensemble du territoire pendant des millénaires, le loup gris a été complètement éradiqué au XIXe siècle, en raison des dégâts qu'il causait chez les éleveurs, mais aussi, et surtout, de la peur qu'il suscitait. Depuis la fin du XXe siècle, l'espèce réinvestit timidement les Alpes, les Vosges, les Pyrénées, le Jura et la frontière belge. La possibilité de tomber face à une meute reste tout de même rarissime, l'animal étant très craintif.

La baleine – Méditerranée

Tout le monde ne le sait pas, mais des baleines évoluent librement en mer Méditerranée, notamment au large des îles d'Hyères. Et pas qu'un peu : environ 3500 rorquals communs sont recensés le long des côtes françaises, marocaines et espagnoles. En France des croisières sont organisées depuis les côtes varoises pour observer les cétacés, baleines et dauphins.

Le lynx – Vosges, Jura, Alpas

Comme le loup gris, le lynx boréal était naturellement présent en France depuis des millénaires avant d'être chassé et de disparaitre entre le XVIIe et le XIXe siècle. Il a depuis été réintroduit progressivement : les principaux foyers se situent dans les forêts des Vosges, les Alpes et le Jura. La population nationale est estimée à moins de 200 individus.

Le phoque – Baie de Somme

Si c'est en Arctique et dans le nord de l'Atlantique que sont concentrées la plupart des colonies de phoques gris et veaux marins, ces deux espèces ont aussi jeté leur dévolu sur la baie de Somme pour se reproduire. A marée basse, les mammifères s'installent le long de la "route blanche", entre Le Hourdel et Cayeux-sur-Mer, où il est facile de les observer avec des jumelles.

L'ours – Pyrénées

L'ours brun sauvage n'a jamais réellement disparu du massif des Pyrénées, qu'il habite depuis 100 000 ans, même si la population est tombée à 5 ours seulement dans les années 90, avant sa réintroduction depuis la Slovénie. L'implantation de nouveaux individus fait l'objet de négociations avec les éleveurs locaux, qui perçoivent l'espèce comme une menace.

Le loups gris est progressivement réintroduit
Le loups gris est progressivement réintroduit