Les Vosges sont une terre de mythes et légendes, qui abriterait des personnages mystérieux. Dahu, Fée Polybotte, Houéran... Partez à la rencontre de ces créatures terrifiantes.

Le Dahu

À l'instar du monstre du Loch Ness et du Yéti, le Dahu est un animal mystérieux aperçu par certains chanceux. Ces derniers l'ont décrit comme l'hybride d'un bouquetin et d'un chamois. Sa particularité ? Ses pattes plus courtes d'un côté que de l'autre, qui lui permettent de se déplacer facilement sur les pentes raides des montagnes. Alors, mythe ou réalité ? Le mystère reste entier ! En tout cas, chaque année, de novembre à février, la chasse au Dahu est lancée pour tenter de le capturer.

La Fée Polybotte

À la fois méchante, hideuse et complexée, voici une fée crainte par tous en raison de ses pouvoirs liés au froid et à la neige. L'histoire raconte qu'elle a accueilli dans sa grotte un séduisant chevalier pour la nuit, après que ce dernier se soit perdu dans la forêt. Malgré ses nombreuses tentatives de séduction, le chevalier ne céda pas à ses avances et voulut rejoindre son château. Polybotte rentra alors dans une colère noire et le changea en glace afin de l'emprisonner à jamais. Ce qui expliquerait aujourd'hui la présence de glace tout au long de l'année à l'entrée de la grotte. Un lieu appelé la fente du Kertoff.

Le Houéran

Son nom signifie littéralement "crieur" en patois. Ce monstre, mélange d'un bouc et d'un géant, hantait le sud des Hautes-Vosges dans la vallée de la Moselotte. Ceux qui l'ont aperçu le décrivent comme un être gigantesque, doté de yeux flamboyants, d'un large chapeau et d'un postérieur en tête de bouc, dont les deux cornes servaient de chaise pour s'asseoir près du feu. Constamment perché sur les hauteurs, il surveillait les forêts environnantes. La seule évocation de ses cris terrorisait le plus téméraire des voleurs de bois.

Le Sotré

Ce lutin mesurant 60 cm habitait d'anciennes galeries de blaireaux sur les sommets des Vosges. Il est décrit comme ayant une forte corpulence et un aspect disgracieux, caractérisé par un long nez pointu et une bouche sans lèvres. Le Sotré passait son temps à manger, dormir, s'amuser et chanter des mélodies incompréhensibles à l'oreille humaine. Enfin, sa légendaire gourmandise est connue pour avoir fait des ravages dans les fermes et demeures voisines.

La Bête des Vosges

C'est la plus récente des légendes vosgiennes. Dans les années 70, un animal non identifié a terrorisé la population, en égorgeant de nombreux troupeaux de bétail. L'analyse des traces et morsures, bien plus grandes que celles d'un chien ou d'un loup, a lancé le mythe de la Bête des Vosges. Dès lors, de nombreuses battues ont eu lieu pendant des années afin d'identifier la créature... sans succès. À savoir, le nom de la Bête des Vosges a été depuis repris pour baptiser une bière ambrée locale.

Massif des Vosges
Massif des Vosges