La tête dans les étoiles et les pieds sur terre, la main dans la main et les yeux plongés dans l'infini : l'amour n'est jamais plus grand que quand deux âmes soeurs observent l'univers et vibrent à l'unisson. Dans les grandes villes, la pollution lumineuse cache souvent les constellations les plus lointaines. Pour s'offrir un vrai toit d'étoiles, il va falloir prendre un peu de hauteur.

Saint-Véran, au sommet de l'Europe

Pour observer les étoiles d'un peu plus près, il suffit parfois de grimper. Saint-Véran, dans les Hautes-Alpes, devrait faire l'affaire : à plus de 2000 mètres, le village se targue d'être la plus haute commune d'Europe. Le Parc naturel régional du Queyras, où se situe la cité, est l'un des moins densément peuplés de France, d'où une pollution lumineuse très faible. Un observatoire est mis à disposition des astronomes amateurs.

En Provence, à Saint-Michel-l'Observatoire

En général, quand les astronomes choisissent un site pour implanter un observatoire, ils font attention à ce que les étoiles soient bien visibles. Saint-Michel-l'Observatoire, qui abrite l'observatoire de Haute-Provence, bénéficie d'un ciel dégagé presque toute l'année. Par ailleurs, le village a conservé une architecture provençale typique, et se prête bien à des balades en amoureux entre ses petites ruelles et ses places fleuries.

Sur le pic du Midi de Bigorre

Toujours plus haut, à 2876 mètres, le pic du Midi de Bigorre, dans les Pyrénées, est un haut lieu de l'observation astronomique depuis le XVIIIe siècle. Accessible en téléphérique, il offre un panorama exceptionnel sur l'ensemble des Pyrénées. En revanche, vu l'altitude, il est conseillé de prendre une petite laine : l'amour réchauffe, certes, mais peut-être pas à ce point-là...

Sur le plateau d'Albion, dans le Lubéron

Le plateau d'Albion, dans le Parc naturel régional du Lubéron, abrite l'observatoire astronomique SIRENE qui accueille tous les publics pour des explorations célestes, de jour comme de nuit. Pour l'anecdote, c'est aussi ici qu'étaient entreposées les ogives nucléaires françaises jusqu'en 1996. On préfère nettement les étoiles, nous...

Dans les causses du Quercy

On l'appelle le "triangle noir". Les causses du Quercy, dans le Lot, offrent le ciel le plus pur de la France métropolitaine. 10 communes du parc régional sont d'ailleurs lauréates du concours "villes et villages étoilés", qui récompense les cités où la pollution lumineuse est presque inexistante. Etoiles, planètes et comètes : vous pouvez vous aimer sereinement, les cieux veillent sur vous.

Un parfum d'infini...
Un parfum d'infini...