Playlist Week-end romantique en Normandie

Facilement accessible depuis Paris, face à l'Angleterre et bénéficiant de longues côtes fleuries, la Normandie fait partie des détours préférés des amoureux. Pour une visite musicale avec votre moitié(e), notre playlist vous guide dans les coins les plus romantiques de la région.

Tracklist complète

Pour commencer un week-end romantique en Normandie, il suffit de se laisser inviter par un couple célèbre, Stone et Charden, qui évoquent dans "Made in Normandie", l'histoire d'Américains, débarqués pendant la Seconde Guerre mondiale. Ce qu'ils retiennent de la région ? Les cerisiers fleuris, les vaches rousses, blanches et noires, les canards, le cidre, les jolies filles et les amis.

En Normandie, quand on arrive en ville, c'est souvent à Alençon, commune de naissance de Daniel Balavoine. Célèbre pour sa dentelle, la cité s'est reconvertie dans le tourisme vert, entre le Parc naturel régional de Normandie-Maine et celui du Perche. Dans l'Orne, la balade romantique commence par une promenade dans la nature.

En remontant vers le littoral, la Côte Fleurie, qui s'étend de l'embouchure de la Seine à Caen, doit son surnom au soin que mettent les habitants à décorer leurs jardins. Les stations balnéaires permettent de s'adonner à de nombreux "Sports et divertissements", qu'on pratiquera en couple en écoutant le cycle de Satie, natif d'Honfleur.

"T'as voulu voir Honfleur, et on a vu Honfleur". Jacques Brel

Honfleur, qui ouvre la Côte Fleurie à l'est, est célèbre pour avoir accueilli plusieurs peintres au milieu du XIXe siècle, précurseurs des impressionnistes (Courbet, Monet...). C'est à Honfleur, entre autre, que Jacques Brel est venu faire un tour avec son amie, dans la chanson "Vesoul".

Station la plus célèbre de la Côte Fleurie, Deauville est réputée pour ses villas, ses palaces, son casino et sa promenade, emblématiques de la naissance du tourisme balnéaire, dans la seconde moitié du XXe siècle. Attention tout de même à ne pas se laisser emporter par la mélancolie en observant le ressac, comme Vincent Delerm qui trouve que "c'est un peu décevant, Deauville sans Trintignant".

En prolongeant la balade vers l'ouest, cap sur Courseulles-sur-Mer, une petite ville portuaire qui donne sur Juno Beach, l'une des plages du Débarquement. A moins d'être particulièrement maladroit, comme le chanteur Oldelaf, il n'y a aucune raison pour qu'une virée en couple se passe mal, au contraire.

Cap sur la pointe nord de la région, à Cherbourg-Octeville, la ville la plus peuplée de la Manche. La cité est le théâtre de l'une des plus célèbres comédies musicales françaises, "Les Parapluies de Cherbourg", réalisée par Jacques Demy et composée par Michel Legrand, qui raconte l'amour contrarié de deux enfants du pays, avec des thèmes inoubliables.

En redescendant la côte ouest du Cotentin, une étape à Granville permettra d'observer les îles anglo-normandes depuis le promontoire rocheux sur lequel est nichée la cité. "Jersey" au large, où résida Victor Hugo, est le thème d'une chanson d'amour du groupe Granville, originaire de Caen.

Pour se sentir comme les amants de Vérone, pas la peine d'aller jusqu'en Italie, mais simplement à quelques kilomètres à l'est, en direction de Saint-Lô, dont sont originaires les membres de The Lanskies, auteurs de la chanson "Roméo". Un groupe qui illustre bien le renouveau culturel d'une ville où le rock se porte bien (Da Brasilians, The Dadds...).

Quand on a goûté à son cidre, à ses jardins fleuris et à ses belles plages, il peut sembler difficile de quitter la région. La chanson "Ma Normandie", composée par Frédéric Bérat en 1836, résonne fortement dans le coeur de tous les Normands et permet de garder intact le souvenir de son séjour. Chanté par l'américaine Mattye Peters, le morceau n'en est que plus touchant.

tracklist-hook
Tracklist complète
article_playlist
1
Stone et Charden, "Made in Normandy", 1973
article_playlist
2
Daniel Balavoine, "Quand on arrive en ville", 1981
article_playlist
3
Erik Satie, "Sports et divertissements", 1914
article_playlist
4
Jacques Brel, "Vesoul", 1968
article_playlist
5
Vincent Delerm, "Deauville sans Trintignant", 2002
article_playlist
6
Oldelaf, "Courseulles-sur-Mer", 2011
article_playlist
7
Michel Legrand, "Les Parapluies de Cherbourg", 1964
article_playlist
8
Granville, "Jersey", 2013
article_playlist
9
The Lanskies, "Roméo", 2011
article_playlist
10
Mattye Peters, "Ma Normandie", 1957
article_playlist_image Tracklist complète
S'ABONNER À LA CHAINE
SURle même sujet
La sélection de larédaction