Réputé notamment pour ses bouchons pittoresques et sa charcuterie, le chef-lieu de la région Auvergne-Rhône-Alpes déploie une rare richesse de restaurants, marchés alimentaires et pâtisseries. De quoi inspirer un circuit pour gourmets...

Brasserie gastronomique au centre de Lyon le vendredi

20h. Entamez votre voyage culinaire au coeur même de la capitale des Gaules, à la Silk Brasserie, cuisine haut de gamme du Sofitel Lyon Bellecour, près de la place du même nom. Dans un cadre rappelant les années 70, aux airs de loft new-yorkais, vous pourrez y savourer des classiques de la "bistronomie", tels que le steak tartare ou de saumon, accompagné d'un grand cru français.
Où ? 20, Quai du Docteur Gailleton.
Tarifs. Autour de 15 euros l'entrée, 20-30 euros environ les viandes et les poissons.

Déjeuner panoramique et dîner au bord de l'eau le samedi

12h. Admirer le paysage lyonnais depuis le mont Cindre, à 15 minutes seulement du centre-ville, en appréciant un déjeuner copieux. Perché sur ces hauteurs, l'Hermitage Hôtel Cuisine-à-manger offre en effet à ses hôtes une vue imprenable, en extérieur, ainsi que des plats inventifs puisant dans les denrées du marché.
Où ? Chemin de l'Ermitage, Saint-Cyr-au-Mont-d'Or
Tarifs. La "formule" d'Audrey", le samedi midi, comprenant entrées surprises, plat et douceurs, est à 34,50 euros.

15h. Pour la digestion, partez vous promener dans les ruelles pavées et colorées du Vieux Lyon. Explorez les vestiges des églises Saint-Étienne et Sainte-Croix, admirez les perles architecturales que constituent la maison du Chamarier, la Loge du Change et l'Hôtel de Gadagne, et traversez les fameuses traboules (des passages piétons à travers des cours d'immeuble, permettant de passer d'une rue à l'autre). Au milieu de votre excursion, accordez-vous une pause gourmande à "la marquise", une pâtisserie traditionnelle du quartier, produisant des spécialités lyonnaises telles que la tarte à la praline ou les bugnes (sortes de beignets à la vanille).
Où ? 37, Rue Saint-Jean Maison du Chamarier

20h. Après vous être baladé sur les bords de la Saône en fin d'après-midi, posez-vous au Quai 50 pour déguster votre dernier repas de la journée, en intérieur ou en terrasse, avec vue sur la rivière. Il vous sera servi, dans ce restaurant de l'Hôtel Lyon-Ouest, des plats italiens de qualité, faits maison à base de produits frais.
Où ? 50, Quai Paul Sédallian.
Tarifs. Formule du soir à 27,50 euros.

Marché culinaire et bouchon le dimanche

11h. Pour votre dernier jour, pourquoi ne pas aller faire un tour dans l'un des nombreux marchés alimentaires dont regorge la ville ? Celui de la place Ambroise Courtois, animé le dimanche de 6h à 13h30, vous plongera dans un univers bariolé de biscuits, sucreries, fruits, tapenades et autres concoctions de légumes, que vous pourrez déguster sur des toasts proposés par les exposants.

13h. Ne quittez pas Lyon sans avoir goûté à l'un de ses fameux bouchons ! Parmi une multitude d'autres adresses, "Les Bonnes Manières" saura sans nul doute combler vos attentes de particularités culinaires, avec son andouillette à la fraise de veau, servie dans une ambiance chaleureuse.
Où ? 104, grande rue de la Guillotière.
Tarifs. Menu à partir de 26 euros.

Lyon, incontestable capitale de la gastronomie
Lyon, incontestable capitale de la gastronomie