Quand Napoléon Ier disait : "les yeux fermés, je reconnaitrais la Corse à son odeur", il faisait très certainement référence à ses fromages, connus pour violer plusieurs traités sur les armes chimiques à chaque fois qu'on les déballe. Charcuterie, produits laitiers et petits gâteaux : l'Île de Beauté révèle bien des plaisirs aux gourmets en quête de saveurs authentiques.

Le figatellu, saucisse de foie de porc

Le figatellu est à la Corse ce que la pizza est à l'Italie : une fierté nationale ! Cette saucisse, réalisée principalement avec du foie de porc, peut être consommée crue ou cuite. Devant l'importance de la demande, l'essentiel de la production de l'île est réalisé avec du porc importé : pour profiter de sa saveur véritable, il faut connaitre les bonnes adresses et s'y prendre à la bonne saison (décembre-avril).

Bonne adresse : l'Orriu à Porto-Vecchio.
5 cours Napoléon, 20137, Porto-Vecchio.

La pulenda, le pain de l'île

S'il est un fruit qui illustre bien la Corse, c'est la châtaigne. Pas étonnant qu'on la retrouve dans de nombreuses spécialités locales, notamment la pulenda. Cuisiné depuis des centaines d'année, ce pain à base de farine de châtaigne était principalement consommé par les paysans, car il ne coutait pas cher à produire et nourrissait bien. De nombreux restaurants en proposent, mais vous pourrez aussi la cuisiner vous-même, la recette n'est pas très compliquée (500 grammes de farine, de l'eau, et un peu de sel).

Le brocciu, l'AOP Corse

Fromage de brebis ou de chèvre corse, le brocciu est protégé par une AOP depuis 2003. C'est probablement le fromage le plus emblématique de l'île et il entre dans la composition de nombreux plats (beignets, desserts, pâtisseries...). Pour en goûter un bon morceau, l'idéal est de participer à la foire aux fromages de Venaco, qui se déroule tous les ans pendant le premier week-end du mois de mai. A défaut de tomber à la bonne période, vous pourrez vous rabattre sur l'unique restaurant de la ville, sur la place Pont.

Bonne adresse : bar de la place à Venaco.
Place Pont, 20231, Venaco

Les canistrelli, petits biscuits au vin blanc

Avant de partir à l'assaut du terrible GR20, mieux vaut prendre de quoi tenir en cas de coup dur. Les canistrelli sont des biscuits fabriqués avec de la farine, du sucre et du vin blanc, auxquels on ajoute parfois des noisettes, du chocolat ou des amandes. Traditionnellement, ils étaient consommés par les bergers ou dans les maquis corses, car ils sont faciles à transporter et très nourrissants. La biscuiterie d'Afa, à Appietto, est réputée pour sa large gamme.

Bonne adresse : biscuiterie d'Afa à Appietto
Route d'Afa, 20167, Appietto

Le casgiu merzu, pour les courageux

Attention, on entre là dans le royaume des fromages qui marchent tout seuls. Le casgiu merzu, littéralement "fromage pourri", est un fromage de chèvre ou de brebis qu'on a volontairement laissé moisir jusqu'à ce que des asticots viennent s'y nicher. Pour la consommation, on peut attendre que les larves soient parties, après l'avoir plongé dans de l'eau-de-vie, ou le manger tel quel. Interdit à la vente, au moins depuis les conventions de Genève, il n'y a pas de bonnes adresses pour s'en procurer : seul le bouche-à-oreille et une confiance infaillible en votre estomac vous permettront d'y goûter.

Fromages et charcuterie : bienvenue en Corse !
Fromages et charcuterie : bienvenue en Corse !