Ardèche

Week-end dans l'Ardèche

Bordée à l’est par le Rhône et à l’ouest par le Parc naturel régional des volcans d’Auvergne, l’Ardèche mêle sites naturels et vestiges historiques.  Au programme du week-end : visites de châteaux et promenades en montagne. 

À découvrir en Ardèche

Les gorges de l’Ardèche
Les gorges de l’Ardèche
Les gorges de l’Ardèche forment un canyon de calcaire d’une trentaine de kilomètres entre Vallon-Pont-d’Arc et Saint-Martin-d'Ardèche. Cette réserve naturelle nationale s’étend sur 1572 hectares de végétation. La rivière se descend en kayak, en canoë ou à pied en suivant le chemin balisé qui longe les eaux. (Photo : Véviga)
Le château de Crussol
Le château de Crussol
Le château de Crussol est une forteresse médiévale du XIIe siècle, dressée sur un plateau rocheux qui domine la plaine rhodanienne. Détruite par un tir de mines dans la carrière sous le château en 1855, il n’en reste aujourd’hui que des ruines qui se découvrent à l’issue d’une randonnée dans le massif. (Photo : Liane M)
Le Mont Gerbier de Jonc
Le Mont Gerbier de Jonc
Le Mont Gerbier de Jonc est une montagne volcanique située dans le Massif central, vieille de huit millions d’années, au pied de laquelle la Loire prend sa source. Elle doit sa forme particulière à la lave froide qui n’a jamais pu s’écouler. 400 000 visiteurs viennent chaque année gravir son sommet (1551 m), ce qui fait de lui le deuxième site le plus visité d’Ardèche. (Photo : Into the wild)
Aubenas
Aubenas
Aubenas, ville dans laquelle vécut et mourut Jean Ferrat (1930-2010), est ancrée dans la montagne ardéchoise sur l’axe routier de Montélimar. Au cœur de la ville, le château fort d’Aubenas, aussi appelé Château de Montlaur, date du XIIe siècle. Les ruelles pavées de la cité sont garnies d’échoppes d’artisans locaux. (Photo : Uolir)
Le château fort de Ventadour
Le château fort de Ventadour
Le château fort de Ventadour, construit au XIe siècle, est perché sur la crête rocheuse de la commune de Meyras. La pluie, le gel et le vent ont participé à sa destruction progressive. Aujourd’hui en ruines, il fait l’objet d’une restauration depuis 1969. (Photo : Capude1957)
Le lac d'Issarlès
Le lac d'Issarlès
Le lac d'Issarlès est un lac volcanique naturel situé à 1000 m d’altitude sur la commune du même nom. Baignade et activités nautiques y sont autorisées. Une promenade autour du village offre une vue panoramique sur la Vallée de la Veyradeyre. (Photo : Delmo07)
La cathédrale Saint-Vincent de Viviers
La cathédrale Saint-Vincent de Viviers
Située sur la commune de Viviers, la cathédrale Saint-Vincent de Viviers est datée du XIe siècle. Elle est inscrite sur la liste des monuments historiques depuis 1906 pour la qualité de ses voûtes, son clocher et son chœur de style gothique bâti plus tard, vers le XVIe siècle. (Photo : Pictures News)
La grotte de Saint-Marcel-d’Ardèche
La grotte de Saint-Marcel-d’Ardèche
Découverte en 1836, la grotte de Saint-Marcel-d’Ardèche se trouve sur la commune de Bidon, à une quarantaine de minutes de route de Montélimar. Aux portes des gorges de l’Ardèche, l’exploration traverse des salles immenses et de bassins de calcite. (Photo : Pafien)
La cascade du Ray-Pic
La cascade du Ray-Pic
La cascade du Ray-Pic, dans la commune de Péreyres, est une cascade naturelle de 35 mètres de haut à plus de 1000 m d’altitude. Classée comme site naturel volcanique depuis 1931, la cascade a rendu célèbre le volcan du même nom, à l’origine de l’une des plus longues coulées de lave de France (20 km). (Photo : Latrimouille)
Le pont du Diable
Le pont du Diable
Le pont du Diable se trouve dans le Parc naturel régional des monts d’Ardèche, tout proche de la commune de Thueyts. Il enjambe la rivière Ardèche. La légende raconte que le Diable aurait construit ce pont pour faire se rencontrer filles et garçons du village, en échange de leurs âmes innocentes. On raconte que les jours de vent, des cris de lamentation sont audibles... (Photo : Eyewave)
Aux Alentours