Bourgogne

Idées week-end en Bourgogne

En plein cœur du territoire hexagonal, la Bourgogne se compose de la Côte-d’Or (21), de la Nièvre (58), de la Saône-et-Loire (71) et de l’Yonne (89). De plus en plus vallonnée à mesure que l’on avance vers le sud, la région prépare doucement la transition entre la région parisienne et le Massif central, sur les contreforts duquel s’appuie le Mâconnais.

À découvrir en Bourgogne

Le Morvan
Le Morvan
S’étalant sur tous les départements de la Bourgogne, le Morvan est un territoire vallonné qui fait office de premières montagnes aux portes de Paris, bien que le sommet le plus élevé, le Haut Folin, ne dépasse pas les 1000 mètres d’altitude. Massif granitique couvert de forêts et parsemé de lacs, cette vaste région naturelle de 5000 km² se prête à toutes les activités de pleine nature. (Photo : by studio)
Dijon
Dijon
Dijon, préfecture de la région, est la capitale historique des ducs de Bourgogne. A ce titre, la ville est largement garnie de monuments, de musées et de ruelles dans lesquelles se déploie une architecture médiévale. En tant que composante des climats des vins de Bourgogne, classés au patrimoine mondial de l’UNESCO, Dijon est aussi un très bon point de départ pour une visite gastronomique de la Bourgogne. (Photo : bbsferrari)
Alésia
Alésia
En 52 avant J.C., le général romain Jules César fait plier la coalition des peuples gaulois lors du siège d’Alésia. Le site archéologique d’Alésia (Côte d’Or), intégré au MuséoParc Alésia, permet de revivre toute l’histoire de la conquête des Gaules et la vie quotidienne des Gaulois et des Romains, au cours d’un circuit qui serpente parmi les vestiges archéologiques, dont le sanctuaire, le théâtre et le forum. (Photo : Auriandig)
Les Hospices de Beaune
Les Hospices de Beaune
Les Hospices de Beaune (Côte-d’Or) sont tout aussi célèbres pour leur architecture, chef-d’œuvre du gothique flamboyant du XVe siècle, que pour leur domaine viticole de 60 hectares en Côte de Beaune, Côte de Nuits et Pouilly-Fuissé. Tous les 3e samedis du mois de novembre, les hospices organisent une vente aux enchères de leur vin à l’occasion d’une grande fête populaire. L’intérieur des Hospices forme le décor du musée de la médecine. (Photo : Lotharingia)
L’abbaye de Cluny
L’abbaye de Cluny
Le début de la construction de l’abbaye de Cluny (Saône-et-Loire) date du Xe siècle. Pendant plusieurs siècles, l’abbaye reste le plus grand édifice religieux d’Europe, avant que la construction de Saint-Pierre de Rome ne vienne lui voler ce prestige. Démolie pendant la Révolution, il ne reste aujourd’hui qu’une partie des éléments qui laissent deviner la majesté de l’ensemble. (Photo : Pierre-Jean DURIEU)
La basilique de Paray-le-Monial
La basilique de Paray-le-Monial
Erigée au XIIe siècle, la basilique de Paray-le-Monial (Saône-et-Loire) a été construite sur le modèle de celle de l’abbaye de Cluny et constitue l’un des chefs d’œuvre de l’art roman. Classée « ville d’art et d’histoire », la cité a aussi été distinguée par le label des villes fleuries. Le Musée eucharistique du Hiéron est le plus vieux musée d’art sacré de France. (Photo : Bluesky6867)
Chalon-sur-Saône
Chalon-sur-Saône
Berceau mondial de la photographie, Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire) a profité de sa position centrale pour devenir un carrefour commercial d’envergure européenne au Moyen-Âge. De ce passé médiéval, la ville a conservé de nombreuses rues piétonnes au-dessus desquelles se penchent les maisons à pan de bois. Le musée Nicéphore Niépce, du nom de l’inventeur de la photographie, originaire de Chalon-sur-Saône, présente des œuvres de photographes contemporains. (Photo : Francovolpato)
Sens
Sens
Aux portes de la Bourgogne, Sens (Yonne) peut se targuer de posséder la plus vieille cathédrale gothique de France, Saint-Etienne, consacrée en 1163. Son trésor, visible dans l’ancien archevêché, est l’un des plus riches de l’Hexagone. La ville accueille aussi un très bel arboretum, le Moulin à Tan, composé de serres tropicales, de roseraies et d’enclos animaliers. (Photo : Bruno Bernier)
La forêt de Guédelon
La forêt de Guédelon
C’est un projet fou : celui de construire un château fort en n’utilisant que les techniques et les matériaux du XIIIe siècle, à Treigny, dans la forêt de Guédelon (Yonne). Le but est de mieux comprendre la manière dont travaillaient les bâtisseurs du Moyen-Âge, mais aussi de participer à une belle aventure humaine. Le chantier, commencé en 1997, devrait s’achever en 2025. Il se visite librement. (Photo : Bernard 63)
La Charité-sur-Loire
La Charité-sur-Loire
En bord de Loire, à la limite de la Bourgogne et du Berry, La Charité-sur-Loire (Nièvre) est le siège d’une église classée au Patrimoine Mondial de l’UNESCO, le Prieuré Notre-Dame. Construite au XIe siècle sur le modèle de l’abbaye de Cluny, l’église était la deuxième plus grande de France au Moyen Âge. (Photo : Thomas Launois)