Bretagne

Idées week-end en Bretagne

Au nord-ouest de l’Hexagone, la Bretagne étend son gigantesque bras dans la mer. La région se compose des Côtes-d’Armor (22), du Finistère (29), de l’Ille-et-Vilaine (35) et du Morbihan (56). Berceau de la culture celtique en France, la Bretagne est une région dont l’identité forte se décline à travers la gastronomie (cidre, galettes…), les ports (Lorient, Brest, Saint-Malo…) ou encore les sites préhistoriques (Carnac…).

À découvrir en Bretagne

Carnac
Carnac
Si les sites préhistoriques sont nombreux dans le Morbihan, ceux de Carnac se distinguent par leur taille : sur plus de 4 kilomètres, près de 4000 menhirs se dressent depuis des milliers d’années. Elevés il y a 7 000 ans pour les plus anciens, leur rôle dans la culture néolithique reste encore un mystère. Les sites peuvent être visités librement, sauf l’été où seules des visites commentées permettent de pénétrer à l’intérieur du domaine. (Photo : Tof Locoste)
Le golfe du Morbihan
Le golfe du Morbihan
Le golfe du Morbihan, qui donne son nom au département, est une petite mer intérieure dans laquelle émergent plusieurs dizaines d’îles ou îlots. Parmi les plus connues : l’île aux Moines et sa bruyère, l’île d’Arz pour pratiquer la voile ou l’île de Gavrinis sur laquelle se trouve le cairn du même nom. (Photo : Iso 68)
Vannes
Vannes
« Capitale » du golfe du Morbihan, Vannes est une ville d’art et d’histoire dont la fondation remonte à l’Antiquité. Plusieurs monuments emblématiques forment le décor de la vieille ville fortifiée : la cathédrale du XIIe siècle, les remparts, le Vieux-Port, et la sculpture « Vannes et sa femme », un double buste qui sort d’une façade et fait office d’emblème de la ville. (Photo : Legalloudec)
Brest
Brest
Brest (Finistère), situé dans l’une des plus belles rades de France, est la plus grande agglomération de l’ouest de la Bretagne. Partiellement détruite lors de la Seconde Guerre mondiale, la ville a tourné son regard vers l’avenir et présente aujourd’hui une architecture contemporaine étonnante (notamment le pont de l’Iroise, inauguré en 1994) ainsi qu’un fort dynamisme universitaire. (Photo : Eloleo)
Quimper
Quimper
Chef-lieu du Finistère, Quimper est une ville d’art et d’histoire un peu plus petite que Brest, mais au patrimoine tout aussi riche. La ville est composée de trois cœurs : la ville des évêques avec la cathédrale Saint-Corentin et le Palais des Evêques, la ville des ducs avec le Théâtre de Cornouailles et le Centre d’Art Contemporain, et le site primitif dans le quartier de Locmaria. (Photo : Bbsferrari)
L’Île de Sein
L’Île de Sein
L’Île de Sein, dans le Finistère, est située à l’ouest de la Pointe du Raz. Pour la rejoindre, comptez une heure de traversée depuis le Port d’Audierne. A peine plus élevée que le niveau de la mer, l’île constitue un exemple très intéressant d’architecture destinée à faire face aux éléments. Avec ses 2 kilomètres de longueur, le site se découvre facilement en une journée. (Photo : Synto)
Rennes
Rennes
Rennes, en Ille-et-Vilaine, est la capitale de la Bretagne. Construite dans une région très boisée, la ville est connue pour ses maisons à pan-de-bois, du moins celles qui ont survécu aux divers incendies. Depuis une vingtaine d’années, ce patrimoine a été remis en valeur par une politique de restauration. Les monuments historiques, très nombreux, couvrent aussi bien l’architecture civile, religieuse que militaire et industrielle. (Photo : Clément Perrot)
Brocéliande
Brocéliande
Forêt mythique de la légende arthurienne, la situation géographique de Brocéliande est toujours sujette à débat, bien que de nombreux auteurs l’identifient à la forêt de Paimpont (Ille-et-Vilaine). Vrai ou faux, toujours est-il que la forêt de Paimpont se prête bien aux balades aux cœurs des traditions bretonnes, de sa magie et de son folklore. (Photo : Phil35M)
La Côte de Granit Rose
La Côte de Granit Rose
Tirant son nom de la couleur particulière de ses roches, la Côte de Granit Rose (Côtes-d’Armor) forme un arc de 10 kilomètres entre Perros-Guirec et Trébeurden. Le chemin des douaniers permet de découvrir à pied cette curiosité géologique qui conjugue la nature et le patrimoine, et d’observer la réserve ornithologique des Sept-Îles. (Photo : Prod Numérik)
La baie de Saint-Brieuc
La baie de Saint-Brieuc
Autour de la ville du même nom, la baie de Saint-Brieuc (Côtes-d’Armor) est la plus grande Réserve Naturelle bretonne, avec plus de 50 000 oiseaux migrateurs qui viennent y faire étape. La zone est célèbre pour son tourisme balnéaire, notamment à Pléneuf-Val-André, ses balades naturelles et ses petites villes d’art et d’histoire, dont Saint-Brieuc constitue un bel exemple. (Photo : Christian Musat)