Camargue

Week-end en Camargue

Formée par le delta du Rhône au bord de la mer Méditerranée, la Camargue est une vaste région sauvage qui s’étend sur deux départements, les Bouches-du-Rhône (13) et le Gard (30). Le territoire, sur lequel se développe un écosystème riche, est contenu dans un triangle qui va d’Arles au Grau-du-Roi et Fos-sur-Mer. Dans toute la région, l’élevage de chevaux et de taureaux est une tradition conservée avec fierté depuis des siècles. 

À découvrir en Camargue

tag_photos_new
Le Parc naturel régional de Camargue
Le Parc naturel régional de Camargue
Le Parc naturel régional de Camargue est situé dans la Grande Camargue, zone délimitée par les deux bras du Rhône, entre Arles, Saintes-Maries-de-la-Mer et Port-Saint-Louis-du-Rhône. Il abrite une grande diversité biologique dont les deux figures les plus célèbres sont le cheval et le taureau AOC. Le musée de la Camargue, à Arles, permet de préparer une balade à réaliser à pied, à vélo ou à cheval. (Photo : Cyril Litchi)
tag_photos_new
Arles
Arles
Arles est la plus grande ville de Camargue (c’est aussi, par sa superficie, la plus grande ville de l’Hexagone). Vieille de plus de 2500 ans, la cité conserve de nombreux monuments datant de l’Antiquité, notamment son théâtre, ses arènes ou son cirque romain, inscrits au Patrimoine mondial de l’UNESCO. Le museon Arlaten, musée arlésien en provençal, fondé par le poète Frédéric Mistral en 1896, dans le centre ancien, est consacré à la sauvegarde de l’identité provençale. (Photo : Dom Philet)
tag_photos_new
Le pont de Langlois
Le pont de Langlois
A quelques kilomètres au sud d’Arles, le pont de Langlois, plus communément appelé « pont Van Gogh », est devenu mondialement célèbre après les représentations du peintre hollandais. Le pont visible aujourd’hui, sur le canal entre Arles et Bouc, n’est pas le pont originel. Celui-ci, devenu obsolète, a été détruit. Un pont identique a été déplacé ici pour rappeler l’œuvre du peintre. (Photo : Santi Rodriguez)
tag_photos_new
L’abbaye de Montmajour
L’abbaye de Montmajour
Classée au Patrimoine mondial de l’UNESCO, l’abbaye de Montmajour se dévoile à 3 kilomètres au nord d’Arles. Fondée au Xe siècle, l’abbaye était l’une des plus riches de Provence avant d’être pillée au XVIe siècle lors des guerres de religion puis de subir d’importantes dégradations lors des guerres de religion à ce moment et à la Révolution. Les bâtiments, dont certains sont en ruine, dégagent une ambiance mystérieuse. Le site se visite toute l’année. (Photo : Liane M)
tag_photos_new
Saintes-Maries-de-la-Mer
Saintes-Maries-de-la-Mer
Considérée comme la capitale de la Camargue, Saintes-Maries-de-la-Mer s’est développée autour de son église du XIe siècle, dans laquelle sont conservées les reliques des saintes de la ville, Marie Jacobé et Marie Salomé. La ville est célèbre pour accueillir chaque année, au mois de mai, un pèlerinage dédié à Sainte Sara la noire, la patronne des gitans. Le château d’Avignon, qui se situe sur la commune, présente toute l’année des expositions d’art contemporain dans son parc, à visiter librement. (Photo : Cataliseur 30)
tag_photos_new
L’étang de Vaccarès
L’étang de Vaccarès
L’étang de Vaccarès, à proximité de Saintes-Maries-de-la-Mer, se déploie sur la plus grande partie de la Réserve naturelle de Camargue. Il accueille de nombreuses espèces d’oiseaux migrateurs qui viennent y faire une étape au cours de leurs voyages vers l’Afrique, ainsi que des taureaux, des chevaux sauvages et des milliers de flamants roses. La circulation est libre sur les sentiers qui longent l’étang, le plus grand de Camargue (65 km²). (Photo : helenedevun)
tag_photos_new
Salin-de-Giraud
Salin-de-Giraud
Bien que l’exploitation du sel soit une activité pratiquée dans la région depuis l’Antiquité, c’est au milieu du XIXe siècle que le secteur a pris une dimension industrielle à Salin-de-Giraud, avec l’installation des usines Péchiney et Solvay, qui ont considérablement transformé le paysage et l’architecture du village. Au sud du décor étonnant des salines, la plage de Piémanson est une grande étendue de sable de 25 kilomètres très connue des amateurs de camping sauvage dans toute l’Europe. (Photo : Elenarts)
tag_photos_new
Aigues-Mortes
Aigues-Mortes
Vieille cité fortifiée au cœur des marécages, Aigues-Mortes est l’un des ensembles d’architecture du Moyen-Âge les mieux conservés de France. La construction de fortifications, décidée par Saint-Louis au XIIIe siècle, ouvre alors un débouché sur la Méditerranée qui sera mis à profit lors de la septième et de la huitième croisade (1244 et 1270). Parmi les six tours qui gardent la ville, la tour de Constance est la plus grande et la plus connue. Des expositions sont régulièrement organisées sur les remparts et dans les tours. (Photo : Bunyos)
tag_photos_new
Le Grau-du-Roi – Port Camargue
Le Grau-du-Roi – Port Camargue
Le Grau-du-Roi – Port Camargue, limitrophe d’Aigues-Mortes, est un des plus grands ports de plaisance de Méditerranée. De longues plages s’étendent à proximité d’un centre-ville qui a gardé son cachet traditionnel. Station balnéaire renommée, le Grau-du-Roi est célèbre pour accueillir des courses camarguaises, un sport où les participants, dans une arène, doivent attraper des éléments accrochés aux cornes d’un bœuf. Il s’agit d’une forme de corrida sans mise à mort de l’animal. (Photo : Bruno Photospro)
tag_photos_new
Port-Saint-Louis-du-Rhône
Port-Saint-Louis-du-Rhône
A la pointe est de la Camargue, au bord du Rhône, Port-Saint-Louis-du-Rhône est une cité à la longue tradition portuaire qui accueille aujourd’hui de nombreuses activités nautiques. Appréciée pour ses trois plages de sable, Olga, Carteau et Napoléon, la ville met en valeur son patrimoine naturel et sa faune typiquement camarguaise : chevaux blancs, taureaux et flamants roses. (Photo : Emmanuel Espanol)
En savoir plus