Charente-Maritime

Week-end en Charente-Maritime

Liaison entre l’ouest et le sud-ouest de la France, le département de la Charente-Maritime (17 – Poitou-Charentes) se distingue par ses villes balnéaires, son patrimoine antique et roman, et sa gastronomie entre terre et mer.

À découvrir en Charente-Maritime

La Rochelle
La Rochelle
La Rochelle, cité millénaire, est dotée d’un patrimoine architectural particulièrement riche. A ne pas rater : l’Hôtel de ville, la porte de la Grosse Horloge ou encore la tour Saint-Nicolas, classée au Patrimoine mondial de l’UNESCO. (Photo : Adrien C)
Le fort Boyard
Le fort Boyard
Le fort Boyard, construit entre 1804 et 1857 et classé Monument Historique en 1950, est situé sur l’archipel charentais, précisément sur la commune de l'Île-d'Aix. Connu à travers le jeu télévisé du même nom diffusé depuis 1990, l’édifice ne se visite pas, mais il s’observe sous toutes les coutures dans le cadre de croisières organisées. (Photo : Anger O.)
Royan
Royan
En plus d’être une station balnéaire prisée, Royan est classée « Ville d’art et d’histoire » depuis 2010, notamment pour son patrimoine architectural des années 1950, qui illustre l’élan créatif d’après-guerre. La ville est dotée de cinq plages de sable, d’un port de plaisance et d’un port de pêche. (Photo : Anger O.)
L’Ile de Ré
L’Ile de Ré
L’Ile de Ré est accessible en voiture, en une demi-heure seulement depuis La Rochelle. Réputée pour ses pistes cyclables, l’île est couverte de fortifications du XVIIe siècle construites par Vauban. (Photo : Tunach17)
Meschers-sur-Gironde
Meschers-sur-Gironde
La commune de Meschers-sur-Gironde est un ancien village de pêcheurs reconverti en station balnéaire. Plusieurs falaises de calcaire abritent d’impressionnantes cités troglodytes : les grottes de Matata et de Régulus sont les seules ouvertes au public. (Photo : Anger O.)
L’estuaire de la Gironde
L’estuaire de la Gironde
L’estuaire de la Gironde est le plus grand d’Europe occidentale : 75 km de long et 12 km de large pour une superficie totale de 635 km². Il est peuplé de nombreux animaux sauvages. A ne pas manquer : l’église romane Sainte-Radegonde, située sur une falaise du village de Talmont-sur-Gironde. (Photo : RENAULT Philippe - hemis.fr)
Saintes
Saintes
La commune de Saintes est classée « Ville d’Art et d’Histoire » pour son Amphithéâtre datant de l’Empire romain, les thermes construits pendant la période antique et la Basilique Saint-Eutrope, classée au « Patrimoine Mondial de l’Humanité » depuis 1998. (Photo : Romain Quéré)
Le bassin de Marennes-Oléron
Le bassin de Marennes-Oléron
Entre les estuaires de la Charente et de la Gironde, bienvenue dans le bassin de Marennes-Oléron où l’huitre est reine. Les parcs ostréicoles se visitent (accompagnés de professionnels) et leurs cultures se dégustent partout sur l’île d’Oléron. (Photo : Philippe Devanne)
L’Eglise Saint-Pierre d’Aulnay
L’Eglise Saint-Pierre d’Aulnay
L’Eglise Saint-Pierre d’Aulnay, édifiée au début du XIIe siècle, classée monument historique depuis 1840, est l’un des plus remarquables exemples d’art roman poitevin et saintongeais. (Photo : Hervé Rouveure)
Les carrelets
Les carrelets
En Charente-Maritime, les carrelets, ces filets carrés placés sur pilotis, permettent de remonter de nombreux poissons et crustacés : crevettes, tourteaux, écrevisses, dorades, raies ou encore sardines… (Photo : Marine26)