Cher

Week-end dans le Cher

En plein cœur de l’Hexagone, en région Centre-Val de Loire, le département du Cher (18) correspond à une partie de l’ancienne province du Berry. Son importance historique s’exprime à Bourges, son chef-lieu, alors que son patrimoine naturel est préservé depuis des siècles, notamment en Sologne ou dans les petits villages de caractère. 

A découvrir dans le Cher

La cathédrale Saint-Etienne de Bourges
La cathédrale Saint-Etienne de Bourges
Classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, la cathédrale Saint-Etienne de Bourges est un chef-d’œuvre de l’architecture gothique. Commencée à la fin du XIIe siècle, elle se distingue par une imposante façade de 41 mètres de large. A l’intérieur, un ensemble de vitraux rares du début du XIIIe siècle distillent une lumière multicolore. La visite de la Tour Nord fournit l’un des plus beaux points de vue sur la ville. (photo : Jean-Jacques Cordier)
Le palais Jacques Cœur
Le palais Jacques Cœur
Le palais Jacques Cœur, à Bourges, édifié par le Grand Argentier du roi Charles VII (1403-1461), est l’un des exemples les plus importants d’architecture gothique civile du XVe siècle. Il exprime à la fois la richesse qu’avait réussie à accumuler Jacques Cœur, au sommet de sa carrière, mais aussi la versatilité de la puissance, puisque le financier, tombé en disgrâce, ne l’habitera jamais. (photo : Xavier Guichard)
Les marais de Bourges
Les marais de Bourges
Lieu de production de fruits et de légumes jusqu’au début du XXe siècle, les marais de Bourges sont aujourd’hui un vaste espace de loisir et de détente classé et protégé. Les marais se divisent en deux zones, les « marais du bas », accessibles à pied, et les « marais du haut » qui se visitent à bord de barques à fond plat. Avec les hortillonnages d’Amiens, ils constituent l’un des derniers exemples de marais maraichers en France. (photo : Vmonet)
La Charité-sur-Loire
La Charité-sur-Loire
Cité médiévale, La Charité-sur-Loire est une étape importante de l’un des chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle, à la limite de la Bourgogne et du Berry. Son prieuré clunisien est classé au Patrimoine mondial de l’UNESCO. La foire aux livres anciens, en juillet et en août, est l’une des plus importantes en France. C’est grâce à elle que de nombreux libraires sont venus s’installer dans la commune, ce qui a valu à la Charité-sur-Loire d’être qualifiée de « Ville du livre et cité du mot ». (photo : Thomas Launois)
Apremont-sur-Allier
Apremont-sur-Allier
Au cœur du Berry, Apremont-sur-Allier fait partie des plus beaux villages de France. Restaurée au XXe siècle, la commune est dotée d’un important patrimoine architectural du Moyen-Âge autour de son château. Le parc floral, ouvert en 1976, présente 4 hectares de plantes aquatiques, nymphéas et lotus, ainsi que des espèces et des essences rares du monde entier. Il est ponctué de « fabriques », des constructions fantaisistes dans l’esprit de la seconde moitié du XVIIIe siècle. (photo : Franco Bissoni)
Sancerre
Sancerre
Niché sur une colline à 300 mètres d’altitude, Sancerre domine un vignoble dont est extrait un vin AOC. Les gourmets se régaleront en associant son goût à celui de l’autre AOC du village, le crottin de Chavignol, un fromage de chèvre au lait entier et cru. Le Tour des Fiefs, dernier vestige du château féodal, offre un panorama à 360° sur la Loire et les coteaux vallonnés. (photo : Chru53)
La Chapelle-d’Angillon
La Chapelle-d’Angillon
Ville de naissance d’Alain-Fournier, La Chapelle-d’Angillon plonge le visiteur dans l’atmosphère unique du Grand Meaulnes. Plusieurs étapes permettent de suivre la vie et l’œuvre de l’écrivain, notamment sa maison natale et un musée. Le château de La Chapelle-d’Angillon, qui a servi d’inspiration pour le roman, se visite toute l’année.
La Sologne
La Sologne
Entre Orléans, Blois et Bourges, la Sologne est une vaste étendue naturelle composée de centaines d’étangs et de forêts. Sa partie orientale, dans le Cher, est particulièrement boisée. C’est le refuge d’une faune riche qui se découvre lors de balades à cheval organisées par les centres équestres des environs, par exemple le long de l’ancien canal de la Sauldre. (photo : Arnaud Mouquet)
Le château de Menetou-Salon
Le château de Menetou-Salon
Erigé au XIVe siècle, le château de Menetou-Salon a été fortement remanié au XVIIIe, fournissant un bel exemple d’architecture néogothique. Toujours habité, le château se découvre lors de visites guidées théâtralisées en costumes d’époque. A l’intérieur, le mobilier et une bibliothèque de 12 000 ouvrages font revivre les grandes heures du romantisme. Situé au cœur d’un vignoble, le château organise régulièrement des dégustations. (photo : Mazdari)
L’abbaye de Noirlac
L’abbaye de Noirlac
L’abbaye de Noirlac, dont la fondation remonte au début du XIIe siècle, est une abbaye cistercienne où se déroulent toute l’année des rendez-vous culturels : concerts, expositions, rencontres, débats… Malgré une histoire mouvementée durant laquelle l’abbaye a été transformée en fabrique de porcelaine, en orphelinat et en centre d’accueil pour les réfugiés, les bâtiments ont été admirablement préservés. (photo : Capnord)