Corse

Idées week-end en Corse

La Corse, au sud de l’Hexagone, se compose de deux départements : la Corse-du-Sud (2A) et la Haute-Corse (2B). Son surnom, « l’île de beauté » est explicite : son charme unique en fait la destination par excellence des amateurs de pleine nature, qu’il s’agisse de pratiquer la plongée, la randonnée ou le canyoning. Les petits villages dont elle est garnie sont les garants d’une culture revendiquée avec fierté qui s’exprime dans sa langue, sa musique, sa gastronomie et ses traditions.

À découvrir en Corse

Les Calanques de Piana
Les Calanques de Piana
Les Calanques (ou calanches) de Piana, sur la côte ouest de l’île, sont un petit chaînon de montagnes dont les aiguilles s’élèvent à 300 mètres au-dessus de la mer. La couleur orangée des roches volcaniques contraste avec le bleu des eaux pour former un paysage surréaliste inscrit au Patrimoine mondial de l’UNESCO. Plusieurs sentiers de randonnée partent des calanques, dont l’ancien chemin de muletier qui offre une vue imprenable sur le golfe de Porto. (Photo : Beboy)
Le GR20
Le GR20
Le GR20, la randonnée la plus célèbre de l’île, est aussi l’une des plus exigeantes d’Europe. Traversant la Corse de nord-ouest au sud-est, le sentier parcourt plus de 170 kilomètres à travers tout ce que la région compte de paysages fabuleux. Assez difficile, il est fortement déconseillé de s’y aventurer sans la compagnie d’un guide confirmé. Comptez au moins une quinzaine de jours pour arriver au bout. (Photo : Shen Meng)
Le Cap Corse
Le Cap Corse
Le Cap Corse, au nord de l’île, est une péninsule d’une longueur de 40 kilomètres que les habitants surnomment parfois « l’île dans l’île ». Recouverte de collines, de montagnes et de vallons, la presqu’île se présente comme une crête rocheuse autour de laquelle s’égrènent les petits ports et les villages perchés. Bastia, la deuxième ville de l’île après Ajaccio, se trouve juste au sud du cap. (Photo : Coco)
Ajaccio
Ajaccio
Ajaccio, préfecture de la région, est la capitale de l’île depuis un décret de Napoléon, au début du XIXe siècle. Le Palais Fesch est parfois considéré comme le deuxième musée le plus important de France, après le Louvre : on y trouve notamment l’une des plus belles collections de peintures italiennes de la Renaissance. En face de la ville se trouve l’archipel des Sanguinaires, refuge d’oiseaux marins. (Photo : Efesenko)
Les aiguilles de Bavella
Les aiguilles de Bavella
Culminant à 1855 mètres, les aiguilles de Bavella ne sont pas les plus hautes de Corse, mais elles sont sans doute les plus impressionnantes. Sculptées par l’érosion, ces roches granitiques forment des dents qui sortent de la montagne pour créer un paysage à la fois grandiose et étonnant. Les aiguilles sont situées dans le massif de l’Alta Rocca, à proximité de Zonza, l’une des plus grandes communes de Corse par sa superficie. (Photo : Beboy)
Bonifacio
Bonifacio
A l’extrême sud de l’île, en face de la Sardaigne, Bonifacio se dresse au sommet d’une falaise de calcaire blanc qui surplombe la Méditerranée. Façonné par l’érosion, le rocher abrite des calanques et de nombreuses grottes qui peuvent se découvrir par bateau. La ville est divisée en deux parties : la marine, port aménagé au fond d’une crique ; et la vieille ville, perchée sur la falaise, dont les maisons « se penchent » sur l’océan. (Photo : Beboy)
Les îles Lavezzi
Les îles Lavezzi
En face de Bonifacio, les îles Lavezzi sont un spot bien connu des plongeurs qui viennent profiter de la richesse de ces fonds. Cette mer émeraude, au cœur du parc marin des bouches de Bonifacio, fait office d’aquarium grandeur nature où cohabitent de nombreuses espèces (dauphins, tortues, mérous…) et des coraux de couleurs vives. (Photo : David.A)
Calvi
Calvi
Au nord-ouest de la Corse, en face de la Côte d’Azur, Calvi est l’une des principales villes touristiques de l’île. Au sommet de la cité, la citadelle, traversée par des ruelles médiévales, permet de profiter d’un vue imprenable sur le Vieux-Port autour duquel de nombreux cafés et restaurants dressent leurs tables. Un sentier de randonnée de quatre kilomètres mène au phare de la Revellata qui se dresse à 100 mètres au-dessus de la mer. (Photo : Géraldine Revillard)
Porto-Vecchio
Porto-Vecchio
A l’opposé de Calvi, sur la côte sud-est, Porto-Vecchio est la destination balnéaire la plus célèbre de la Corse-du-Sud. Ses plages de sable blanc qui plongent dans une eau turquoise, entourées d’une pinède et de roches rouges, sont des petits morceaux de paradis. La plage de Rondinara, à 20 kilomètres au sud, située dans une baie en forme de coquille Saint-Jacques, est particulièrement appréciée des baigneurs. (Photo : Photosmurf)
Corte
Corte
Au plein centre de l’île, la ville de Corte fait office de gardien de l’âme corse. Sa citadelle (XVIIIe siècle), particulièrement impressionnante, est surnommée « le nid d’aigle », ce qui s’explique facilement au premier coup d’œil : juchée au sommet d’un promontoire rocheux, elle semble surveiller toute la région avec l’acuité d’un oiseau de proie. (Photo : TheGreenPix)