Côte d'Améthyste

Week-end sur la Côte d'Améthyste

Entre Perpignan et la Camargue, la côte d’Améthyste s’étend presque sur l’intégralité du littoral du Languedoc-Roussillon. Traditionnellement tournés vers la pêche, les villages des environs se sont transformés au cours du XIXe et du XXe siècle pour devenir des destinations balnéaires réputées, à proximité de l’Espagne, d’Andorre, des Pyrénées et du golfe du Lion.

A découvrir sur la Côte d'Améthyste

Sète
Sète
Sète, dans l’Hérault, est la ville natale de Georges Brassens et de Paul Valéry. Les deux reposent dans la ville ; le premier au cimetière de Py, dans le caveau familial, le second dans le cimetière de la ville qui a pris le nom de son poème le plus célèbre : « Le Cimetière marin ». Parfois surnommée « La Venise du Languedoc » pour ses canaux qui reflètent les façades colorées, la ville accueille des joutes nautiques depuis le XVIIe siècle. (Photo : Uncle Sam)
Cap d’Agde
Cap d’Agde
14 kilomètres de sable, un ensoleillement qui frappe presque toute l’année : le Cap d’Agde (Hérault) est l’une des destinations balnéaires les plus réputées de la mer Méditerranée. La ville, qui s’est considérablement développée autour du secteur des loisirs, conserve aussi un patrimoine historique intéressant, comme la cathédrale Saint-Etienne, construite en pierres volcaniques au XIIe siècle, ou l’île de Brescou, sur laquelle trône une forteresse du XVIe siècle. (Photo : Pixarno)
La Grande-Motte
La Grande-Motte
Célèbre pour ses immeubles aux formes pyramidales conçus dans les années 60 par l’architecte Jean Balladur, la Grande-Motte (Hérault) est l’une des stations balnéaires les plus visitées des environs de Montpellier. Composée à 70 % d’espaces verts et d’allées piétonnes bordées de massifs de lauriers roses et de pins parasols, la ville est un exemple réussi d’architecture mêlant formes contemporaines et douceur de vivre méditerranéenne. (Photo : Alexis Borg)
Palavas-les-Flots
Palavas-les-Flots
Palavas-les-Flots, en bordure de Montpellier (Hérault), est une station balnéaire qui s’étend sur des cordons dunaires séparant deux étangs. Village de pêcheurs traditionnel, la cité est devenue une station balnéaire très animée à partir de la fin du XIXe siècle, notamment avec les joutes languedociennes qui se déroulent chaque année au mois de juillet. Au printemps et en automne, la « féria de la mer » mêle musique et activités sportives sur la plage et autour des arènes. (Photo : Chewie63)
Narbonne
Narbonne
Côté plage, côté nature ou côté patrimoine, Narbonne (Aude) dévoile une multitude de visages. La Via Domitia, au centre de la ville, est un vestige de la première route romaine qui reliait l’Italie à l’Espagne. Elle a été restaurée et présente l’aspect qu’elle avait au IVe siècle. Le canal de la Robine, qui relie l’Aude à la Méditerranée, est classé au Patrimoine mondial de l’UNESCO, au même titre que le canal du Midi. Quant à la mer, on la voit « danser le long des golfes clairs » sur les 5 kilomètres de plages de sable, comme le chantait Charles Trenet, natif de la ville. (Photo : Leonid Andronov)
Gruissan
Gruissan
Gruissan (Aude) n’était qu’une petite ville de pêcheurs avant de devenir, à la fin du XXe siècle, l’une des principales stations balnéaires du département. Siège d’un patrimoine historique important (tour Barberousse, Vieux-Port…), la cité est un bon point de départ pour découvrir le massif de la Clape, composé de roches calcaires, de pinèdes, de garrigues et peuplé de cigales. Les chalets sur pilotis de la grande plage sont l’une des curiosités de la ville. (Photo : Phot65)
Castelnou
Castelnou
Castelnou est situé dans les Pyrénées-Orientales, à l’intérieur des terres, derrière Perpignan. Classée parmi les plus beaux villages de France par l’association du même nom, la ville est posée à flanc de colline sur les premiers contreforts des Aspres. Depuis le château du Xe siècle qui domine la cité, la vue donne sur le pic du Canigou, le plus haut sommet de la région. La plus grande partie des fortifications de la ville (XIVe siècle) a été conservée. (Photo : Jean-Philippe Delisle)
Canet-en-Roussillon
Canet-en-Roussillon
Commune du littoral la plus proche de Perpignan, Canet-en-Roussillon (Pyrénées-Orientales) étale 9 kilomètres de sable le long de la Méditerranée et profite de plus de 300 jours de soleil par an. A proximité, l’étang de Canet est un écosystème riche et protégé où un village traditionnel de pêcheurs a été reconstitué. Le port de plaisance accueille les navires et propose de nombreuses activités nautiques. (Photo : Yvann K.)
Saint-Cyprien
Saint-Cyprien
Saint-Cyprien (Pyrénées-Orientales) jouit d’une situation exceptionnelle au bord de la Méditerranée, au pied des Pyrénées, en plein cœur du Roussillon. Le port de plaisance, l’un des plus grands d’Europe, est le point de départ de nombreuses croisières et excursions nautiques. La proximité de l’Espagne permet de profiter de la gastronomie catalane dans les nombreux restaurants de la station balnéaire. (Photo : Philetdom)
Port-Barcarès
Port-Barcarès
Port-Barcarès est l’appellation touristique de la station balnéaire du Barcarès, dans les Pyrénées-Orientales. La ville est divisée en plusieurs quartiers ayant chacun une identité propre : le village et son marché traditionnel, le port sur lequel se regroupent pêcheurs et plaisanciers, la Coudalère autour du lac marin, et la grande plage où se trouve un paquebot ensablé, le Lydia, reconverti en discothèque, musée, restaurant et casino. (Photo : Bruno H)
Aux Alentours