Côte d'Amour

Week-end sur la Côte d'Amour

Le littoral qui s'étend de la commune de Mesquer à Saint-Nazaire, à l'ouest de Nantes, est connu sous le nom de Côte d'Amour depuis le début du XXe siècle. La Baule, Batz-sur-Mer, Guérande : autant de villages de pêcheurs devenus des stations balnéaires prestigieuses dès la fin du XIXe siècle, comprises au sein du Parc naturel régional de Brière et de ses nombreux plans d'eau.

A découvrir sur la Côte d'Amour

Pornichet
Pornichet
Entre La Baule et Saint-Nazaire, Pornichet est un ancien village de pêcheurs et de commerçants reconverti dans le tourisme au XIXe siècle, avec l'arrivée du chemin de fer. Plusieurs villas du XIXe et du début du XXe siècle rappellent l'âge d'or des stations balnéaires, notamment autour du front de mer. La ville dispose aussi de plusieurs espaces verts qui lui ont valu quatre fleurs au concours des villes et villages fleuris en 2006 et 2012. (Photo : PackShot)
Saint-Nazaire
Saint-Nazaire
Impossible d'évoquer Saint-Nazaire sans parler de son patrimoine industriel, en particulier son port qui construit les plus grands navires français depuis le milieu du XIXe siècle, notamment le Normandie, mis à flot en 1935, ou le Queen Mary II en 2004. Les musées de la ville font la part belle à cette activité, notamment l'Escal'Atlantic qui évoque l'histoire de la construction des paquebots, ou L'Espadon, un ancien sous-marin désarmé. Plusieurs sites industriels se visitent, comme ceux d'Airbus ou du Grand port maritime. (Photo : Avatar444)
La Baule-Escoublac
La Baule-Escoublac
Petit village paisible pendant des siècles, le visage de La Baule-Escoublac va changer radicalement au XIXe siècle avec l'arrivée du chemin de fer et la construction de très belles villas qui vont assoir son statut de destination prisée des élites françaises. La cité est célèbre pour son front de mer, dans la baie de Pouliguen, son casino et ses palaces, et pour son arrière-pays constitué d'une grande pinède plantée pour empêcher l'avancée des dunes. (Photo : MeussieuxGilles)
Guérande
Guérande
La réputation internationale de son nom, Guérande la doit à ses marais salants qui s'étendent sur plus de 50 km². La cité bénéficie d'un patrimoine architectural exceptionnel puisque c'est la seule ville française à avoir conservé l'intégralité de ses remparts qui couvrent près de 1500 mètres. La ville est aussi le point de départ de 2 sentiers de Grande Randonnée qui vont jusqu'au Mont Gerbier de Jonc (source de la Loire) et au Mont-Saint-Michel. (Photo : Aufort Jérome)
Les marais salants de Guérande
Les marais salants de Guérande
Principale source de richesse de la région pendant des siècles, les marais salants de Guérande ont failli disparaitre dans les années 1970, avant qu'une poignée de jeunes entrepreneurs ne se décident à faire revivre le site. La zone produit aujourd'hui plus de 10 000 tonnes de sel chaque année et constitue une zone naturelle protégée qui se prête à de belles balades. (Photo : Punto Studio Foto)
La presqu'île du Croisic
La presqu'île du Croisic
La presqu'île du Croisic s'étend à l'ouest de La Baule et ferme les marais salants de Guérande. La petite cité du Croisic, située à l'ouest de la presqu'île est une destination appréciée des randonneurs et des cyclistes qui viennent faire une étape le long de son port. Tout autour, les hôtels particuliers dévoilent la richesse des anciens pêcheurs et négociants de la ville. (Photo : Frédéric Monnot)
L'Océarium du Croisic
L'Océarium du Croisic
L'Océarium du Croisic est situé à l'entrée du port. Avec ses 4000 animaux répartis dans plus de 50 bassins, c'est l'un des plus grands aquariums français. Parmi les espèces insolites qui cohabitent dans ses eaux, on trouve notamment une vingtaine de requins, des manchots ou des dauphins. La plupart des poissons sont ramenés par les pêcheurs locaux, qui signalent systématiquement les prises rares. (Photo : Zacarias da Mata)
Le Parc naturel régional de Brière
Le Parc naturel régional de Brière
Autour de La Baule et de Saint-Nazaire, le Parc naturel régional de Brière est principalement constitué de marais et de zones humides. Les balades le long des roselières et des marais salants, à pied, à vélo ou en canoë, permettent d'observer les nombreuses espèces d'oiseaux qui y vivent : cormorans, cigognes, hérons, chouettes… (Photo : Timo Darco)
Batz-sur-Mer
Batz-sur-Mer
Entre La Baule et Le Croisic, Batz-sur-Mer a accueilli plusieurs artistes à partir du XIXe siècle, dont Honoré de Balzac (1799-1850) qui y a composé "Un drame au bord de la mer" et le roman "Béatrix". La cité abrite le musée des marais salants, fondé en 1887, qui dévoile la vie des travailleurs du sel à travers les siècles. La ville bénéficie d'une situation exceptionnelle entre l'océan, les marais et la côte sauvage. (Photo : Hervé Rouveure)
Le Grand Blockhaus
Le Grand Blockhaus
A Batz-sur-Mer, le Grand Blockhaus, ou musée de la poche de Saint-Nazaire, est l'ouvrage militaire le mieux conservé du mur de l'Atlantique, censé empêcher le débarquement allié lors de la Seconde Guerre mondiale. Sur 300 m², le musée retrace l'histoire de la fin de la guerre et les combats qui se sont déroulés dans la région. (Photo : KatPat)
En savoir plus