Deux-Sèvres

Week-end dans les Deux-Sèvres

Le département des Deux-Sèvres (79) est situé au nord-ouest de la région Poitou-Charentes, à la limite avec les Pays de la Loire. Les beautés architecturales de toutes les époques ne manquent pas dans le département : le double donjon de Niort est un modèle du style roman et le château d’Oiron du style Renaissance. Le marais poitevin et ses canaux sont des dignes représentants du patrimoine naturel des Deux-Sèvres.

À découvrir dans les Deux-Sèvres

Niort
Niort
Niort, préfecture des Deux-Sèvres, est la principale porte d’entrée vers le marais poitevin. Sur les bords de la Sèvre niortaise, le double donjon, un bel exemple de l’architecture militaire romane, veille sur la ville depuis le XIIe siècle. Il accueille le musée municipal (ouvert toute l’année), relatant l’histoire de la cité. Les bâtiments religieux gothiques sont nombreux, comme les églises Notre-Dame et Saint-André. (Photo : Bernard Girardin)
Parthenay
Parthenay
Traversée par la rivière Thouet, Parthenay est une « Ville d’art et d’histoire ». La cité médiévale est bâtie sur un éperon rocheux dominant les environs, dont l’entrée nord est toujours protégée par le pont fortifié Saint-Jacques (XIIe siècle), ouvert aux visiteurs toute l’année. Chaque été depuis 1986, au début du mois de juillet, le Festival ludique international de Parthenay envahit la commune. Il s’agit de l’un des plus importants festivals de jeux au monde. La ville est alors divisé en plusieurs sections, chacune représentant un type de jeu (électroniques, de cartes, de société…). (Photo : Jean-Paul Bounine)
La forêt domaniale de Chizé
La forêt domaniale de Chizé
La forêt domaniale de Chizé couvre près de 3500 hectares au sud des Deux-Sèvres, à la frontière avec la Charente-Maritime. Le massif accueille randonneurs et cyclistes avec le chemin de Grande Randonnée numéro 36 et les nombreux sentiers qui le traversent. À la lisière de la forêt, le parc animalier Zoodyssée de Villiers-en-Bois accueille 73 espèces d’animaux de toute l’Europe sur 25 hectares. Il a pour but de sensibiliser les visiteurs à la protection des espèces sauvages. (Photo : Romain Quéré)
Le château d'Oiron
Le château d'Oiron
Construit entre le XVe et le XVIIe siècle, le château d’Oiron est classé aux monuments historiques depuis les années 1940. Il accueille l’exposition d’art moderne « Curios & Mirabillia », inspirée des cabinets de curiosités de la Renaissance : des collections d’objets hétéroclites et rares réunis au fil des ans, des œuvres d’art comme des fossiles ou des animaux empaillés. La galerie des portraits de Christian Boltanski et les scies circulaires peintes du belge Wim Delvoye sont parmi les œuvres les plus notables. La visite est possible toute l’année. (Photo : Marytog)
Le marais poitevin
Le marais poitevin
Entre les Deux-Sèvres et la Vendée, le marais poitevin étend ses cours d’eau et ses forêts sur près de 100 000 hectares. Il est surnommé la « Venise verte » en raison de la prolifération des lentilles d’eau. Des promenades en barque, avec ou sans guide, sont possibles toute l’année pour découvrir le site. À Coulon, l’écomusée de la Maison du Marais poitevin retrace l’histoire de la région et de ses habitants. (Photo : Sasha64f)
Thouars
Thouars
Entre Bressuire et Saumur, Thouars s’étend le long de la rivière Thouet. Surplombant les eaux, le château des ducs de la Trémoïlle (XVIIe siècle) offre un panorama saisissant sur la vallée. Le bâtiment principal, transformé en collège au XXe siècle, est ouvert aux visiteurs le week-end sur réservation et pendant les Journées du Patrimoine. Derrière, l’Orangerie, ouverte au public, a été aménagée par André Le Nôtre (1613-1700) avant qu’il ne s’attaque aux jardins du château de Versailles. (Photo : Jean-Paul Bounine)
Saint-Maixent-L'École
Saint-Maixent-L'École
Ville de garnison, Saint-Maixent-L’École accueille une école militaire depuis la fin du XIXe siècle. Cette dernière est responsable du musée des sous-officiers de l’armée française, relatant plus de 300 ans d’histoire militaire à l’aide d’uniformes et de documents variés (manuscrits, peintures…). Le long de la Sèvre niortaise, le quartier de l’abbatiale Saint-Maixent (XIIe siècle) regorge de maisons à colombages des XVe et XVIe siècles. (Photo : Bernard Girardin)
Bressuire
Bressuire
Bressuire, non loin de la Vendée, compte huit bâtiments inscrits ou classés aux monuments historiques. Parmi eux, le château du Xe siècle est un bel exemple de l’architecture militaire médiévale. Ses ruines, en cours de rénovation, se visitent librement toute l’année. En meilleur état, l’église Notre-Dame (XIIe siècle) domine la ville avec son clocher culminant à 56 mètres de hauteur. Une coulée verte de 7 kilomètres entoure la ville, permettant de découvrir les environs dans un cadre agréable. (Photo : Jean-Philippe Delisle)
Aux Alentours