Finistère

Week-end dans le Finistère

Littéralement, son nom signifie « la fin de la terre » : le département du Finistère, en Bretagne, constitue la limite ouest de l’Hexagone, au bord de l’océan Atlantique. Tourné vers la mer, mais aussi vers l’Angleterre, le Finistère est attaché à sa culture bretonne, sans cesser pour autant de se réinventer.

A découvrir dans le Finistère

Quimper
Quimper
La préfecture du Finistère, Quimper, est une ville à la fois dynamique, tournée vers l’avenir, et respectueuse de ses traditions et de son passé. A 15 kilomètres de la côte atlantique, elle dévoile de beaux bâtiments préservés, dont des maisons à pans de bois et la cathédrale Saint-Corentin, du XIIIe siècle. Chaque année, la ville est le siège de plusieurs festivals, comme celui de Cornouailles, au mois de juillet, qui met en avant la culture bretonne. (Photo : bbsferrari)
Brest
Brest
Au centre d’une rade de près de 150 km², Brest est l’un des plus importants ports français. La ville, très fréquentée par les étudiants, a été partiellement détruite lors de la Seconde Guerre mondiale. Elle dévoile une architecture contemporaine emblématique du dynamisme breton et de nombreux musées : le musée de la Marine, celui des Beaux-Arts, et Océanopolis, un parc consacré à la découverte de l’océan. Son port est le point de départ de nombreuses activités nautiques. (Photo : bbsferrari)
Saint-Pol-de-Léon
Saint-Pol-de-Léon
Saint-Pol-de-Léon, au bord de la Manche, est une station balnéaire marquée par son histoire religieuse. Ancienne cité épiscopale, la ville abrite l’une des deux cathédrales du Finistère, Saint-Paul-Aurélien, (XIIe siècle). Des dizaines de chapelles, manoirs et châteaux sont dispersés dans la ville et ses environs. Son littoral, qui s’étend sur 13 kilomètres, alterne plages de sable fin, criques et grèves. (Photo : Rui Vale de Sousa)
Les Monts d’Arrée
Les Monts d’Arrée
Avec des paysages qui ressemblent à ceux de l’Ecosse ou de l’Irlande, les Monts d’Arrée forment un décor de montagne malgré la faible altitude des sommets (385 mètres pour le point culminant). Au cœur du Parc naturel régional d’Armorique, plusieurs sentiers de Grande Randonnée, des voies vertes et des routes cyclistes tracent des parcours à travers la lande, la végétation sèche, les longues crêtes et les vallons. (Photo : Sébastien Delaunay)
La presqu’île de Crozon
La presqu’île de Crozon
La Bretagne avance trois dents de terre vers l’ouest, au milieu de l’océan Atlantique. Celle qui se trouve au milieu, la presqu’île de Crozon, dévoile un littoral exceptionnel composé d’eaux turquoise, de petites criques et de villages de charme. A Morgat, au sud de la presqu’île, la plage de l’Île Vierge est considérée comme l’une des plus belles plages du monde. La tour Vauban, à Camaret, construite au XVIIe siècle pour protéger l’accès au port de Brest, est classée au Patrimoine mondial de l’UNESCO. (Photo : aterrom)
La pointe du Raz
La pointe du Raz
La pointe du Raz, au bout de la presqu’île du sud du Finistère, fait face à l’île de Sein. Le panorama qu’elle offre sur l’île et sur les phares du littoral permet de s’imprégner de la force des éléments qui se déchainent le long des falaises abruptes. Par sa beauté simple et saisissante, la pointe du Raz est l’un des sites naturels les plus connus et les plus appréciés du Finistère. (Photo : gaelj)
La cité médiévale de Morlaix
La cité médiévale de Morlaix
La cité médiévale de Morlaix est connue pour ses ruelles escarpées le long desquelles s’alignent des maisons à pans de bois, et pour sa baie, ponctuée d’îles et d’îlots. A quelques kilomètres, la presqu’île de Carantec était une destination balnéaire prisée à la Belle Epoque, au début du XXe siècle, quand les notables et les artistes réputés venaient passer leurs vacances au bord de la Manche. (Photo : photlook)
Roscoff
Roscoff
Dans la baie de Morlaix, Roscoff, la cité des corsaires, est une station balnéaire dont toute l’histoire est tournée vers la mer. La ville est connue pour sa production d’oignons que vendaient les Johnnies, des colporteurs qui traversaient la Manche pour proposer leurs produits en Grande-Bretagne au XIXe siècle et au début du XXe. L’architecture de la ville, bien conservée, est composée de bâtiments du XVIe et XVIIe siècles. (Photo : Rui Vale de Sousa)
Pont-Aven
Pont-Aven
Pont-Aven, célèbre pour ses galettes bretonnes, est une petite cité colorée qui a fait le bonheur des peintres. L’école de Pont-Aven, constituée d’artistes tels que Gauguin (1848-1903), Bernard (1868-1941) et Sérusier (1864-1927), est considérée comme l’une des transitions entre l’impressionnisme et l’art moderne. La tradition picturale perdure encore aujourd’hui, et de nombreux artistes viennent y poser leur toile dès que les beaux jours arrivent. (Photo : Pictures news)
L'île d’Ouessant
L'île d’Ouessant
Plus grande île du Finistère, l’île d’Ouessant est aussi la plus occidentale de l’Hexagone. Son sentier côtier de 32 kilomètres permet d’observer le paysage formé par les roches et l’herbe rase. L’île abrite une importante faune d’oiseaux marins. Le phare de Nividic, à quelques encablures, est construit sur le rocher situé le plus à l’ouest de la France métropolitaine. Le musée des phares et balises, sur l’île d’Ouessant, permet de découvrir la vie quotidienne des gardiens de la mer. (Photo : aterrom)
Aux Alentours