Franche-Comté

Idées week-end en Franche-Comté

Doubs (25), Jura (39), Haute-Saône (70) et Territoire de Belfort (90) constituent la région Franche-Comté, à l’est de l’Hexagone, entre l’Alsace et la région Rhône-Alpes. Frontalière de la Suisse, la région est marquée par sa position centrale qui a fait d’elle un pôle d’échanges entre la France, la Suisse, l’Allemagne et l’Italie. 

À découvrir en Franche-Comté

Besançon
Besançon
La ville natale de Victor Hugo, Besançon (Doubs), est aussi la préfecture de la région. Reconnue pour son cadre de vie particulièrement agréable, la « première ville verte de France » accueille aussi quelques monuments particulièrement remarquables, dont sa citadelle et ses fortifications conçues par Vauban au XVIIe siècle, classées au Patrimoine Mondial de l’UNECSO. (Photo : Lotharingia)
La Saline royale d’Arc-et-Senans
La Saline royale d’Arc-et-Senans
Autre monument classé au Patrimoine Mondial de l’UNESCO, la Saline royale d’Arc-et-Senans (Doubs) est un chef d’œuvre architectural conçu au XVIIIe siècle. Son rôle était de transformer la saumure extraite des salines de Salins-les-Bains en sel. Il s’agit d’un exemple d’architecture idéal du début de la période industrielle, dont l’objectif était de créer une structure autosuffisante pour les ouvriers. (Photo : Lotharingia)
Le Saut du Doubs
Le Saut du Doubs
Le Saut du Doubs, dans le département du même nom, est l’endroit où la rivière saute, littéralement, 27 mètres plus bas, en donnant naissance à une cascade majestueuse, classé « Grand Site national ». La découverte peut se faire à pied en empruntant l’un des chemins de randonnée, en calèche, tirée par des chevaux comtois ou en bateaux à travers les gorges du Doubs. (Photo : Stéphane Besson)
Le fort de Joux
Le fort de Joux
L’histoire militaire du fort de Joux (Doubs) débute au XIe siècle et se poursuit jusqu’au XXe siècle, époque à laquelle le fort est intégré à la Ligne Maginot. Entre temps, l’édifice a été remanié par Charles Quint et Vauban, avant de devenir une prison d’Etat où Mirabeau (1749-1791) et Toussaint Louverture (1743-1803) furent incarcérés. Sa situation géographique offre un point de vue unique sur la cluse de Pontarlier. (Photo : Emmanuelle Kuhn)
Belfort
Belfort
Belfort est la préfecture du Territoire de Belfort, un département qui était le plus petit de France avant que Paris n’en devienne un, en 1968. Situé au cœur de la trouée de Belfort, sa position stratégique a permis à la ville de devenir un important pôle militaire. Le lion de Belfort, conçu par Bartholdi (le sculpteur à qui l’on doit la Statue de la Liberté, entre autres…), commémore la résistance de la ville face aux Prussiens en 1870. (Photo : NLPhotos)
Le ballon d’Alsace
Le ballon d’Alsace
Dominant la Franche-Comté, la Lorraine et l’Alsace, le ballon d’Alsace est l’un des premiers sommets visibles lorsque l’on aborde le massif des Vosges par le sud. A 1247 mètres d’altitude, le site accueille de nombreuses activités, hiver comme été, parmi lesquelles : parapente, acropark, randonnées pédestres, VTT, ski de fond ou ski alpin… Son sommet offre une vue plongeante sur la Forêt-Noire, le Jura et la trouée de Belfort. (Photo : Olympixel)
Le lac de Bonlieu
Le lac de Bonlieu
Le lac de Bonlieu, dans le Jura, est un excellent point de départ pour découvrir le massif, notamment les cascades du Hérisson qui ne sont pas très loin. L’espace d’eau, entouré de forêts et surmonté par une arête rocheuse, passe pour être le plus beau lac de la région. Ses eaux très poissonneuses et le calme du lieu attirent les pêcheurs. (Photo : Bruno Lionack)
Baume-les-Messieurs
Baume-les-Messieurs
Baume-les-Messieurs, dans le Jura, a été classé parmi les plus beaux villages de France par l’association éponyme, sans doute pour ses nombreux trésors naturels et culturels : grotte, cascade et abbaye impériale. Le village prend place dans une « reculée », une forme géologique assez rare (et difficile à décrire…). Le site aurait inspiré le directeur artistique du « Seigneur des Anneaux ». (Photo : Iso68)
Vesoul
Vesoul
Préfecture de la Haute-Saône, Vesoul est classée « Cité Patrimoine », notamment pour la richesse de son quartier historique, le Vieux-Vesoul, dont le patrimoine architectural s’étale entre le XVe et le XIXe siècle. C’est dans ce quartier que se trouvent la plupart des monuments et musées de la ville, parmi lesquels le musée Georges-Garret où sont exposées des œuvres du peintre « pompier » Gérôme (1824-1904). (Photo : Laurent)
La colline Notre-Dame-du-Haut
La colline Notre-Dame-du-Haut
La colline Notre-Dame-du-Haut, à Ronchamp (Haute-Saône) est l’un des exemples les plus intéressants de l’architecture sacrée du XXe siècle. La chapelle qui s’y trouve a été conçue par Le Corbusier (1887-1965), qui s’est lancé pour la première fois à cette occasion dans la réalisation d’un bâtiment cultuel. Le site a été retravaillé récemment par l’architecte contemporain Renzo Piano et le paysagiste Michel Corajoud. (Photo : Mihai-Bogdan Lazar)