Haute-Garonne

Week-end en Haute-Garonne

En région Midi-Pyrénées, le département de la Haute-Garonne (31) s’étend autour de sa magnifique capitale : Toulouse, ville rose si chère à Claude Nougaro. Plus au sud, le département escalade les Pyrénées et s’élève jusqu’à 3222 mètres. Sur l’ensemble du territoire, la vie s’écoule doucement le long du canal du Midi et de la Garonne. 

A découvrir en Haute-Garonne

La place du Capitole
La place du Capitole
En plein centre-ville de Toulouse, la place du Capitole est l’une des plus emblématiques de France. 12 000 m² totalement lisses, réservés aux piétons et aux manifestations populaires, autour desquels s’organisent les monuments en pierre rose. Le lieu tient son nom du principal bâtiment de la place, le Capitole, siège du pouvoir municipal depuis plus de 800 ans. Tout autour, les magasins prestigieux sont harmonisés avec les coloris de la pierre. (Photo : mariec31)
La Cité de l’espace
La Cité de l’espace
Capitale européenne de l’industrie aéronautique et spatiale, Toulouse s’est dotée d’une Cité de l’espace en 1997. Le parc à thème scientifique présente l’histoire de la conquête spatiale à travers des expositions, des expériences ludiques (comme le lancement d’une fusée depuis la salle de contrôle) et des répliques grandeur-nature de la fusée Ariane 5 ou du vaisseau Soyouz. (Photo : Flô)
Le canal du Midi
Le canal du Midi
Le canal du Midi désigne la partie du canal des Deux-Mers qui relie Toulouse à Sète, sur la mer Méditerranée. Classé au Patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO, le canal est considéré comme l’un des chantiers les plus ambitieux du XVIIe siècle. Rendu obsolète par les nouveaux moyens de transport au XIXe siècle, c’est aujourd’hui un espace de loisir et de détente qui accueille les promeneurs. (Photo : MIMOHE)
Le musée des Augustins
Le musée des Augustins
Dans l’ancien couvent des Augustins de Toulouse, le musée des Augustins est le musée des beaux-arts de la ville. Créé juste après la Révolution, en 1795, c’est l’un des plus vieux musées de France. Ses collections comprennent des œuvres de Delacroix, Corot, Courbet, Manet, Le Pérugin, Le Guerchin ou encore Rubens, couvrant plus de 500 ans de peintures et de sculptures à travers des milliers d’œuvres de maîtres. (Photo : Pat on stock)
Saint-Bertrand-de-Comminges
Saint-Bertrand-de-Comminges
Perchée à plus de 500 mètres d’altitude sur un éperon rocheux, la cité médiévale de Saint-Bertrand-de-Comminges est dotée d’une cathédrale du XIIe siècle classée au Patrimoine mondial de l’UNESCO au titre des chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle. La visite de la cathédrale permet de profiter du panorama sur les pics des Pyrénées et des vestiges de la ville antique de Lugdunum Convenarum, au pied du village. (Photo : Pictures news)
La basilique Saint-Just de Valcabrère
La basilique Saint-Just de Valcabrère
A un kilomètre seulement de Saint-Bertrand-de-Comminges, la basilique Saint-Just de Valcabrère, est une église du XIe siècle. Chef-d’œuvre de l’art roman pyrénéen, la basilique a été construite en réutilisant les pierres de la ville antique de Lugdunum Convenarum. L’édifice, d’une grande sobriété, emploie à certains endroits des bas-reliefs, des colonnes et des chapiteaux de l’époque romaine. (Photo : Jimjag)
Le château de Laréole
Le château de Laréole
Erigé au XVIe siècle, le château de Laréole est tombé en décrépitude avant de bénéficier d’une grande campagne de sauvegarde à la fin du XXe siècle. Son éclat de la Renaissance retrouvé, le château accueille aujourd’hui des expositions d’art et des spectacles. Le jardin à la française est décoré par des sculptures du XVIIIe siècle. Pendant tout l’été, château et jardin se visitent librement et gratuitement. (Photo : Jimjag)
Le GR10
Le GR10
La grande traversée des Pyrénées d’est en ouest, le GR10, passe par la Haute-Garonne au niveau de Bagnères-de-Luchon, l’une des stations les plus fréquentées des Pyrénées et une étape régulière du Tour de France. Fondée il y a plus de 2000 ans, la ville abrite des thermes, des alignements mégalithiques et de nombreux équipements sportifs (ski, parapente, VTT, golf, tennis…). (Photo : Imag'In Pyrénées)
Peyragudes
Peyragudes
Peyragudes est la plus grande station de sport d’hiver du département. Elle propose plus de 55 kilomètres de pistes qui culminent à 2260 mètres et s’étendent sur les deux versants de la montagne. Le ski alpin est à l’honneur, mais la station propose aussi des balades en chiens de traineaux, des promenades en raquettes ou du parapente. (Photo : marytog)
Le lac du Portillon
Le lac du Portillon
Le lac du Portillon, à 2580 mètres d’altitude, est situé au pied du pic de Perdiguère, le plus haut sommet de la Haute-Garonne (3222 mètres). Le chemin de randonnée qui s’y rend passe par le lac d’Espingo, à 1882 mètres, et monte ensuite jusqu’à la Tusse de Montarqué, à 2889 mètres. La marche, qui présente quelques difficultés, peut être effectuée en deux jours, en dormant dans l’un des refuges. A l’arrivée, la vue sur l’ensemble des Pyrénées récompense l’effort. (Photo : Adrien B)
Aux Alentours