Haute-Loire

Week-end dans la Haute-Loire

Bien que la Haute-Loire ne soit pas le département le plus élevé du Massif central, le territoire présente tout de même quelques sommets remarquables, dont de nombreux volcans et pitons rocheux. Irrigué par la Loire à l’est et par l’Allier à l’ouest, le département se compose d’une grande diversité de paysages propice à de nombreux loisirs : randonnée, cyclisme et sports d’eaux vives, notamment. Son patrimoine culturel s’exprime dans les nombreux édifices romans et dans les petites cités, dont plusieurs sont classées parmi les plus beaux villages de France. 

A découvrir en Haute-Loire

tag_photos_new
Le Puy-en-Velay
Le Puy-en-Velay
Point de départ de la « Via Podensis », le Puy-en-Velay, préfecture du département, est classé au Patrimoine mondial de l’humanité au titre des chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle. Bénéficiant d’une situation étonnante entre buttes et rochers, la ville est dotée d’un riche patrimoine architectural, dont la cathédrale Notre-Dame-de-l’Annonciation (fin du XIe siècle). L’édifice abrite une vierge noire qui fait l’objet de nombreux pèlerinages depuis des siècles. (Photo : oscity)
tag_photos_new
Le rocher d’Aiguilhe
Le rocher d’Aiguilhe
Dominant le Puy-en-Velay, le rocher d’Aiguilhe est un piton volcanique de plus de 80 mètres au sommet duquel trône une église dédiée à Saint-Michel. Erigée au Xe siècle, l’édifice est construit en pierre volcanique et son portail est inspiré par l’architecture omeyyade du califat de Cordoue (929-1031). Pour l’atteindre, il faut réaliser une ascension d’une dizaine de minutes sur un escalier de 268 marches. (Photo : photosjcc)
tag_photos_new
Le château de Polignac
Le château de Polignac
A moins d’une dizaine de kilomètres du Puy-en-Velay, le château de Polignac domine la région depuis des falaises d’une centaine de mètres de hauteur. Berceau de l’une des familles les plus puissantes de la région, les Polignac, le bâtiment du Xe siècle a été fortement remanié au XIIe puis restauré plusieurs fois avant de tomber en ruine. Depuis la fin du XIXe siècle, il fait l’objet d’une importante campagne de sauvegarde. (Photo : DELAVOGE)
tag_photos_new
La basilique Saint-Julien de Brioude
La basilique Saint-Julien de Brioude
Plus grand édifice roman d’Auvergne, la basilique Saint-Julien de Brioude (XIe siècle) dévoile plusieurs éléments intéressants, notamment ses murs en pierres polychromes, ou des fresques des XIIe et XIIIe siècles très bien conservées. Les nouveaux vitraux de la basilique, mises en place en 2008, sont l’œuvre du père dominicain Kim En Joog. (Photo : lamio)
tag_photos_new
Arlempdes
Arlempdes
Dressé autour d’un piton volcanique qu’entoure un méandre de la Loire, Arlempdes est classé parmi les plus beaux villages de France. Au sommet du promontoire, les ruines de son château domine le fleuve à plus d’une centaine de mètres et offre un panorama sur la vallée. La chapelle castrale du XIIe siècle a été rénovée récemment. Chaque année au mois de juillet, l’enceinte du château accueille un festival de théâtre. (Photo : Florian Villesèche)
tag_photos_new
Blesle
Blesle
Petite cité médiévale, Blesle, classée parmi les plus beaux villages de France, s’est considérablement développée à partir du IXe siècle, autour de son abbaye. Du château de la même époque ne subsistent aujourd’hui que le donjon, une tour et le mur d’enceinte. Autour des rues pavées, les maisons à pans de bois construites jusqu’au XIXe siècle témoignent de l’importance du secteur commercial et artisanal de la cité. (Photo : Jacky Jeannet)
tag_photos_new
Lavaudieu
Lavaudieu
Lavaudieu, qui signifie « la vallée de dieu », doit son nom à son abbaye bénédictine fondée au XIe siècle. L’une des particularités de cette abbaye est d’être l’une des seules à avoir conservé son cloître roman. Autre curiosité : la fresque d’inspiration byzantine qui orne le réfectoire. L’abbaye, rattachée à celle de la Chaise-Dieu, dans le même département, accueillait une congrégation de femmes. (Photo : gimsan)
tag_photos_new
Le mont Mézenc
Le mont Mézenc
S’élevant à 1750 mètres environ, le mont Mézenc, qui s’étend entre la Haute-Loire et l’Ardèche, est le point culminant du département. Montagne volcanique, le massif offre de beaux paysages de roches basaltiques qui mêlent le gris de la pierre et le vert de la végétation. Le sommet nord, en Haute-Loire, est accessible en quelques heures de randonnée (2 ou 3 heures) depuis le parking de la Croix de Peccata. (Photo : Hervé Rouveure)
tag_photos_new
Le chemin de Stevenson (GR70)
Le chemin de Stevenson (GR70)
Le chemin de Stevenson (GR70) est un sentier de grande randonnée qui parcourt 252 kilomètres à partir du Puy-en-Velay, à travers les Cévennes, jusqu’à Alès, dans le Gard. La route suit les pas de l’écrivain Robert Louis Stevenson (1850-1894), lors d’un périple réalisé alors qu’il avait 25 ans, relaté dans le livre « Voyage avec un âne dans les Cévennes ». Pour coller à l’univers du roman, la balade peut être effectuée en compagnie d’un âne, mais aussi en vélo, en gardant en tête cette maxime de l’écrivain : « en vérité je ne voyage pas, moi, pour atteindre un endroit précis, mais pour marcher : simple plaisir de voyageur ». (Photo : Julien Leblay)
tag_photos_new
L’Allier
L’Allier
L’Allier, qui prend sa source en Lozère et se jette dans la Loire 420 kilomètres plus loin, entre la Nièvre et le Cher, creuse des gorges qui longent la Haute-Loire et la Lozère. Le canyon formé par la rivière est un lieu de prédilection pour les loisirs nautiques en eaux vives : rafting, canyoning ou canoë-kayak. Pour profiter du paysage de façon moins sportive, un train touristique propose un parcours commenté de deux heures environ, entre Langogne en Lozère et Langeac en Haute-Loire. (Photo : Thomas Launois)
Aux Alentours