Haute-Savoie

Week-end en Haute-Savoie

À l’est de la région Rhône-Alpes, la Haute-Savoie (74) est située à la frontière avec l’Italie et la Suisse. L’attrait principal du département réside dans ses stations de ski, parmi les plus réputées d’Europe (Chamonix, Megève, Avoriaz…). Le thermalisme est également une activité importante, autour du lac Léman ou de celui d’Annecy.

A découvrir en Haute-Savoie

Le massif du Mont-Blanc
Le massif du Mont-Blanc
Le massif du Mont-Blanc marque la frontière entre la Haute-Savoie et l’Italie. Son point culminant, le mont Blanc, est le sommet le plus élevé d’Europe occidentale avec 4808 mètres d’altitude. De nombreux chemins de randonnée pour les marcheurs de tous niveaux courent sur les flancs des montagnes. En hiver, les possibilités de faire du ski sont nombreuses, notamment à Chamonix, au nord du massif. (Photo : PHOTOERICK)
Megève
Megève
À l’est d’Annecy, Megève est une station de sports d’hiver créée par la famille Rothschild au début du XXe siècle. Le but était de concurrencer la station suisse de Saint-Moritz. Son domaine skiable est composé de 445 kilomètres de pistes réparties sur plus de 1000 mètres de dénivelé. Les activités y sont par ailleurs nombreuses en été (randonnée, luge d’été, VTT…). (Photo : steeves102)
Thonon-les-Bains
Thonon-les-Bains
La station thermale de Thonon-les-Bains s’étend sur la rive sud du lac Léman, face à la Suisse. La qualité de ses eaux est reconnue depuis le XIXe siècle : elles ont été déclarées d’intérêt public en 1864. Au nord de la ville, le château de Ripaille (visite sur réservation), construit au XIVe siècle, fut la résidence de vacances des ducs de Savoie. Le bois de 53 hectares prolongeant le domaine a été créé dans les années 1930 avec 58 essences d’arbres du monde entier (chênes-rouvres, pin Douglas…). (Photo : Jérôme Challanrard)
La Mer de Glace
La Mer de Glace
Au sud de Chamonix, la Mer de Glace est l’un des plus grands glaciers des Alpes. Le chemin de fer reliant la station de ski au Montenvers, à 1913 mètres d’altitude, le rend facilement accessible aux visiteurs. Des chemins de randonnée partent de ce point et permettent de se balader sur la glace. Chaque été depuis les années 1950, une grotte ouverte à tous est creusée dans le glacier, accueillant des statues de neige éphémères. (Photo : Géraldine Revillard)
Le plateau des Glières
Le plateau des Glières
Le plateau des Glières, à l’est d’Annecy, est principalement connu pour avoir été un haut lieu de la Résistance pendant la Seconde Guerre mondiale. Un monument à la mémoire des maquisards trône dans la plaine depuis 1973, symbolisant la victoire sur l’envahisseur nazi. En hiver, le ski de fond et la randonnée en raquettes sont possibles grâce à la trentaine de kilomètres de pistes de la station des Glières. (Photo : Aurélien Antoine)
Le jardin botanique alpin La Jaÿsinia
Le jardin botanique alpin La Jaÿsinia
À Samoëns, les 3,7 hectares du jardin botanique alpin La Jaÿsinia, labellisé « Jardin remarquable », abritent près de 8000 plantes de montagne importées du monde entier. Ses visiteurs peuvent y admirer toute l’année des chardons bleus des Alpes, des crocus des Balkans ou encore un beau specimen de séquoia géant d’Amérique du Nord. (Photo : C. Chauplannaz MNHN)
Annecy
Annecy
À mi-chemin entre Genève et Chambéry, Annecy est surnommée la « perle des Alpes françaises », notamment pour son emplacement au bord du lac éponyme. Le château (XIIe siècle) dominant la ville abrite un musée d’art régional exhibant des œuvres religieuses et des peintures de paysages des Alpes. Édifié à la même époque, le palais de l’Isle est une ancienne prison située sur les rives de la rivière Thiou. Il accueille désormais une exposition permanente retraçant l’histoire de l’agglomération d’Annecy. (Photo : Kushnirov Avraham)
Le château de Thorens
Le château de Thorens
Le château de Thorens (XIe-XVIIe siècles) est niché dans un tournant de la route montant vers le plateau des Glières. Ses propriétaires ont décidé de l’ouvrir au public en 1960, à l’occasion du centenaire de l’annexion de la Savoie par la France. Sa visite (avec un guide uniquement) permet de découvrir une grande collection de meubles et de tentures remontant jusqu’au Moyen Âge. Les peintures exposées sont signées de grands maîtres européens, tels Antoine Van Dyck (1599-1641) et Le Pérugin (1448-1523). (Photo : Château de Thorens)
Le Parc de Merlet
Le Parc de Merlet
À quelques kilomètres au sud de Chamonix, le Parc de Merlet abrite une dizaine d’espèces d’animaux de montagne en semi-liberté. Ses vingt hectares uniquement accessibles à pied permettent aux visiteurs d’approcher de très près des marmottes, des cerfs ou encore des bouquetins. Le site est ouvert toute l’année. Les visites en hiver se font uniquement accompagnées d’un guide de moyenne montagne. (Photo : anrymos)
La Roche-Sur-Foron
La Roche-Sur-Foron
Au cœur de la Haute-Savoie, La Roche-Sur-Foron est une cité médiévale d’importance : elle fut la capitale du comté de Genève pendant près de 200 ans. Elle possède de fait un patrimoine bâti conséquent. Le centre-ville, classé aux monuments historiques, abrite notamment le château de l’Échelle, une maison forte du XIVe siècle restaurée au XXe. Construit au XIXe siècle, le clocher à bulbe de l’église Saint-Jean-Baptiste est un bel exemple de l’architecture néoclassique répandue en Savoie. (Photo : Yves Mino - Frédéric Collin)
Aux Alentours