Haute-Vienne

Week-end en Haute-Vienne

À l’ouest de la région Limousin, la Haute-Vienne (87) est frontalière du Poitou-Charentes. Le département possède un important patrimoine industriel lié au cuir, notamment à Saint-Junien et Eymoutiers, où l’on peut visiter une maison typique de tanneur. La nature y prend également une place importante, avec les parcs naturels régionaux Périgord-Limousin et de Millevaches.

À découvrir en Haute-Vienne

Rochechouart
Rochechouart
À l’est de la Haute-Vienne, Rochechouart est le siège des vicomtes du même nom, une des plus anciennes familles de nobles français. Le château du XIIe siècle, en plein cœur de la ville, abrite le musée départemental d’art contemporain, dont la collection comprend plus de 300 œuvres d’artistes européens, comme Richard Long et Guiseppe Penone. (Photo : Capude1957)
Le parc naturel régional du Périgord-Limousin
Le parc naturel régional du Périgord-Limousin
Avec plus de 4 000 plans d’eau et 68 000 hectares de forêts, principalement de châtaigniers et de chênes, le parc naturel régional du Périgord-Limousin est un beau lieu pour partir en randonnée, pour des petites balades ou des grands circuits. Des tours en montgolfière sont organisés sur réservation pour découvrir ses paysages depuis les cieux. (Photo : Jimjag)
Limoges
Limoges
Limoges, « capitale des arts du feu », est le lieu d’origine de la porcelaine de Limoges, mondialement connue, inscrite au patrimoine immatériel de la France depuis 2008. Le four des Casseaux, utilisé durant tout le XIXe siècle, est l’un des témoins de cette industrie. Il abrite désormais un musée exposant l’histoire et les métiers de la porcelaine. Les monuments religieux sont par ailleurs nombreux dans le centre-ville, comme la cathédrale Saint-Étienne (XIIIe siècle), chef-d’œuvre du gothique flamboyant. (Photo : Fred34560)
Le lac de Vassivière
Le lac de Vassivière
Entre la Haute-Vienne et la Creuse, le lac de Vassivière est, avec ses 976 hectares, l’un des plus grands plans d’eau artificiels de France. À Peyrat-le-Château, une base nautique propose diverses activités (voile, kayak, ski nautique…). Au centre du lac, une île de 70 hectares abrite le Centre international d’art et du paysage de Vassivière, exposant au cœur de la végétation des sculptures d’artistes contemporains tels qu’Erik Samakh, Bernard Pagès, ou encore Yona Friedman. (Photo : Jimjag)
Oradour-sur-Glane
Oradour-sur-Glane
Le village martyr d’Oradour-sur-Glane est un mémorial à ciel ouvert. Entièrement détruit par les soldats nazis le 10 juin 1944, la commune est restée en l’état pour témoigner des souffrances infligées à sa population. Le Centre de la mémoire détaille la vie à Oradour, et plus généralement en France, pendant la Seconde Guerre mondiale à l’aide de photographies, de films et de journaux d’époque. (Photo : Caravia)
Saint-Junien
Saint-Junien
Au bord de la Vienne, Saint-Junien est l’une des six villes-portes du Parc naturel régional Périgord-Limousin. La commune est surtout connue pour son industrie du cuir, présente depuis le Moyen-Âge. Trois fabriques sont encore en activité, dont la ganterie Hermès. Une Cité du cuir est en cours de construction pour exposer au grand public les métiers du cuir. (Photo : Haute-Vienne Tourisme)
Le parc zoologique du Reynou
Le parc zoologique du Reynou
Le parc zoologique du Reynou abrite plus de 600 animaux de 130 espèces différentes, chacune dans son milieu naturel, sur plus de 45 hectares. Du plus petit singe du monde aux girafes, en passant par les pandas roux et les panthères des neiges, les animaux sont répartis en fonction de leur continent d’origine. Le zoo entoure un château du XVIIIe siècle, dont le parc contient des essences végétales rares en France, comme le séquoia géant. (Photo : Capude1957)
Le Mont Gargan
Le Mont Gargan
Au cœur du parc naturel régional de Millevaches, les pentes douces du Mont Gargan (731 mètres d’altitude) favorisent les balades dans ses différents paysages : landes à bruyères, tourbières, et une allée de hêtres centenaires menant au sommet. La chapelle Notre-Dame-du-Bon-Secours, dont les ruines couronnent le mont, a été construite à la fin du XIXe siècle par la population locale. (Photo : Dean Moriarty)
Bellac
Bellac
Au nord de la Haute-Vienne, Bellac marque la frontière entre les régions historiques du Poitou, du Limousin et de la Marche. L’église Notre-Dame (XIIe-XVe siècles), classée aux monuments historiques, possède deux nefs, l’une romane, l’autre gothique. Un dédale de rues étroites composé de maisons à pans de bois du XVe au XVIIIe siècle entoure l’édifice. Son Festival National accueille chaque année depuis 1954 en juin et juillet de jeunes groupes de musique venus de toute la France. (Photo : Haute-Vienne Tourisme)
Eymoutiers
Eymoutiers
Jusqu’au XIXe siècle, Eymoutiers a été la capitale de la tannerie en Limousin. Les artisans ont tous disparus, mais il reste encore quelques-unes de leurs maisons dont les greniers ouverts servaient à faire sécher les peaux. La Maison du Maître Tanneur, construite au XVIIe siècle et classée aux monuments historiques, permet à ses visiteurs (sur réservation) d’en admirer un exemple très bien conservé. (Photo Chrisrub)
Aux Alentours