Hautes-Pyrénées

Week-end dans les Hautes-Pyrénées

Au cœur de la chaine pyrénéenne, à la frontière espagnole, les Hautes-Pyrénées (65) ne sont pas qu’un département de montagne : le territoire est riche d’une culture et d’une spiritualité dont Lourdes est le représentant le plus célèbre. Les nombreux sommets de la région attirent chaque année des centaines de milliers de randonneurs et de skieurs qui viennent profiter de l’air pur et des paysages grandioses.Au cœur de la chaine pyrénéenne, à la frontière espagnole, les Hautes-Pyrénées (65) ne sont pas qu’un département de montagne : le territoire est riche d’une culture et d’une spiritualité dont Lourdes est le représentant le plus célèbre. Les nombreux sommets de la région attirent chaque année des centaines de milliers de randonneurs et de skieurs qui viennent profiter de l’air pur et des paysages grandioses.

À découvrir dans les Hautes-Pyrénées

Lourdes
Lourdes
Chaque année, ce sont plus de 6 millions de visiteurs qui se rendent à Lourdes, une petite ville nichée dans les Pyrénées, pour partager un moment de fraternité, de prière, ou simplement pour découvrir les charmes de la ville et de ses monuments. Si le sanctuaire Notre-Dame, où la vierge serait apparue à une jeune bergère au milieu du XIXe siècle, est le site le plus connu de la ville, le château qui domine la cité et abrite le Musée Pyrénéen vaut également le détour. Par sa situation, Lourdes est également un bon point de départ pour les randonnées. (Photo : Bernard Girardin)
Le cirque de Gavarnie
Le cirque de Gavarnie
Plus célèbre des cirques naturels des Pyrénées, le cirque de Gavarnie a été qualifié « d’objet impossible et extraordinaire » par Victor Hugo et classé au Patrimoine mondial de l’UNESCO. Vaste espace encaissé entre des sommets de plus de 3000 mètres, sur 14 kilomètres de circonférence, le cirque offre une paysage grandiose, accessible relativement facilement. (Photo : Sasha64f)
Le Pic du Midi de Bigorre
Le Pic du Midi de Bigorre
Le Pic du Midi de Bigorre, appelé plus communément « Pic du Midi », est loin d’être le plus élevé de la région, puisqu’il ne se dresse « qu’à » 2876 mètres. Il offre néanmoins l’une des plus belles vues des Pyrénées depuis son observatoire astronomique, au sommet. L’un des principaux atouts touristiques du pic est sa facilité d’accès : en téléphérique depuis La Mongie ou par des sentiers de randonnée, notamment depuis le col du Tourmalet. (Photo : Bourbon Numérik)
Le domaine du Tourmalet
Le domaine du Tourmalet
Le domaine du Tourmalet, plus grand domaine skiable des Pyrénées, s’étend autour du col du même nom, bien connu des cyclistes. Deux stations de sport d’hiver accueillent les visiteurs sur les deux versants : celle de Barèges à l’ouest et celle de La Mongie à l’est. Le domaine cumule plus de 100 kilomètres de pistes sur 1000 mètres de dénivelé. L’été, des remontées mécaniques permettent aux cyclistes de profiter de la descente pour s’offrir quelques frissons. (Photo : Chlorin)
Tarbes
Tarbes
Préfecture des Hautes-Pyrénées, Tarbes est la capitale historique de la Bigorre, une région naturelle qui se distingue du reste des Pyrénées par sa culture et son folklore, notamment ses chants et danses traditionnels. La cité conserve de nombreux vestiges de son important passé industriel, dont l’usine de céramique Oustau (XIXe siècle), protégée au titre des monuments historiques. L’un des sites touristiques les plus emblématiques du cœur de la ville est le jardin Massey. (Photo : Bernard Girardin)
Le jardin Massey
Le jardin Massey
Dessiné au XIXe siècle, le jardin Massey bénéficie du label « jardin remarquable » décerné par le ministère de la Culture. En plus de présenter de nombreuses variétés de plantes, d’arbres et d’arbustes le long de ses allées, dans sa pépinière ou dans sa serre d’exposition, le jardin abrite en son sein un musée où se trouve une célèbre collection d’objets racontant l’histoire des hussards, les cavaliers militaires de la période postrévolutionnaire. (Photo : Yvann K)
Cauterets
Cauterets
Au cœur du Parc national des Pyrénées, Cauterets est une petite ville de montagne qui fait office de destination de sports d’hiver et de station thermale. En été, les sentiers de randonnée donnent accès à plusieurs sites remarquables, dont le Pont d’Espagne, un espace naturel composé de gorges au-dessus desquelles passe un pont de pierre, ou le lac de Gaube. (Photo : Oksmit)
Le lac de Gaube
Le lac de Gaube
Le lac de Gaube est accessible rapidement depuis le Pont d’Espagne, en quelques minutes via un téléphérique, ou en une heure environ par le chemin de randonnée. Situé à 1725 mètres, le lac est dominé par la silhouette massive du Vignemale, le plus haut sommet des Pyrénées (3298 m). La randonnée qui mène jusqu’au lac est l’une des plus connues de la région. (Photo : Benoîtduval1)
Le massif du Néouvielle
Le massif du Néouvielle
Le massif du Néouvielle, à l’est du Parc naturel régional des Pyrénées, est autant apprécié pour ses sommets, dont le plus haut culmine à 3192 mètres, que pour ses nombreux lacs. Le pic de Néouvielle, malgré ses 3091 mètres, se grimpe relativement facilement. Depuis le lac d’Aubert, il faut compter une bonne journée de marche pour faire l’aller-retour jusqu’au sommet. Plusieurs refuges aménagés permettent de faire une boucle autour du massif. (Photo : Yvann K)
L'abbaye de l'Escaladieu
L'abbaye de l'Escaladieu
Fondée au XIIe siècle, l’abbaye de l’Escaladieu déploie un style architectural épuré propre aux constructions des congrégations cisterciennes. Rachetée par le département en 1997, l’abbaye est aujourd’hui utilisée pour l’organisation d’événements culturels, expositions, concerts et spectacles. A l’intérieur, un parcours multimédia revient sur l’histoire de l’ordre cistercien. (Photo : Herreneck)
Aux Alentours