Isère

Week-end en Isère

Département montagneux de la région Rhône-Alpes, l’Isère est célèbre pour la beauté de ses paysages alpins qui se déclinent dans plusieurs parcs nationaux et régionaux (Ecrins, Vercors, Chartreuse). Grenoble, la « capitale des Alpes », surveille les montagnes depuis sa Bastille, alors que Vienne, à travers ses vestiges antiques, raconte une histoire vieille de plus de 2500 ans. Marqué par une histoire riche, carrefour de peuples et de cultures, le département mêle un patrimoine millénaire et une nature protégée.

A découvrir en Isère

Grenoble
Grenoble
Surnommée la « capitale des Alpes », Grenoble est la préfecture du département et la plus grande métropole alpine. Entourée par les montagnes, la ville est dotée d’un patrimoine architectural très important, qu’il s’agisse d’ouvrages anciens dans la vieille ville autour de la place Grenette, ou des éco-quartiers récents. Le fort de la Bastille (XIXe siècle), accessible à pied ou en téléphérique depuis le centre-ville, domine la cité de plus de 260 mètres. (Photo : artemis_lady)
Vienne
Vienne
Vieille de plus de 2500 ans, Vienne a vécu intensément toutes les périodes historiques : centre de commerce à la croisée des routes pendant l’Antiquité, cité sainte dirigée par les archevêques au Moyen-Âge, siège de plusieurs usines importantes lors de la révolution industrielle au XIXe siècle, la ville est devenue depuis un important pôle culturel et historique. Les monuments de toutes les époques accueillent régulièrement des fêtes et des manifestations, dont le célèbre festival Jazz à Vienne au début de l’été. (Photo : lamio)
Saint-Romain-en-Gal
Saint-Romain-en-Gal
En face de Vienne, sur la rive du Rhône, Saint-Romain-en-Gal n’appartient pas au département, mais il s’agit d’une destination incontournable lors d’une visite de Vienne. Son site archéologique, qui s’étend sur trois hectares, présente les vestiges d’un ancien quartier de la cité viennoise, qui occupait à l’époque les deux côté du fleuve. Le musée accueille des expositions temporaires, un centre de recherche et propose régulièrement des ateliers pour s’initier aux fouilles. (Photo : Pierre-Jean DURIEU)
Saint-Antoine-l’Abbaye
Saint-Antoine-l’Abbaye
L’abbaye de Saint-Antoine-l’Abbaye, érigée au XIIIe siècle, a valu à la cité d’être classée parmi les plus beaux villages de France. Bel exemple de l’architecture gothique du Dauphiné, l’église abbatiale accueille des tapisseries d’Aubusson et une décoration intérieure très riche. Le village a gardé son cachet médiéval, avec ses maisons à pans de bois, ses anciennes échoppes, sa halle et ses ruelles étroites couvertes. (Photo : PHB.cz)
Crémieu
Crémieu
Cité médiévale proche de Lyon, Crémieu dévoile un patrimoine architectural très bien conservé, dont les éléments les plus anciens remontent au XIIe siècle. Au sommet de la ville, les vestiges du château Saint-Laurent (XIIe) dominent les ruines d’un ancien prieuré, une ancienne commanderie des Templiers (XIIIe), les portes fortifiées (XIVe) et la halle (XVe). Les bâtiments apparaissent dans l’écrin coloré d’un village champêtre récompensé en 2014 par deux fleurs au concours de villes et villages fleuris. (Photo : Benjamin Sibuet)
Le Parc national des Ecrins
Le Parc national des Ecrins
Entre les Alpes du nord et du sud, le Parc national des Ecrins est l’un des sept parcs nationaux de l’Hexagone. Avec plus de 150 sommets dépassant les 3000 mètres, 11 000 hectares de glaciers et des milliers d’espèces de plantes et d’animaux sauvages, le parc est un paradis pour randonneurs. Des sentiers pour tous les niveaux sillonnent le territoire, à travers lacs, cascades, alpages et villages de caractère. (Photo : Michel Toupet)
Le Parc naturel régional du Vercors
Le Parc naturel régional du Vercors
Avec une altitude qui varie entre 200 et 2500 mètres, le Parc naturel régional du Vercors, à l’ouest des Ecrins, est connu pour ses roches calcaires qui forment des falaises, grottes, aiguilles et gorges (grotte de la Luire, Gouffre Berger…). Le parc a pour mission de sauvegarder une faune et une flore composée de plus de 80 espèces végétales protégées et de plusieurs espèces animales, dont des chamois, cerfs, chevreuils, mouflons, sangliers et bouquetins. (Photo : gaelj)
La Chartreuse
La Chartreuse
La Chartreuse est un massif montagneux entre l’Isère et la Savoie, et c’est aussi le nom d’une liqueur à forte teneur en alcool, fabriquée par les moines chartreux dans les caves de Voiron. Celles-ci, plus grandes caves à liqueur du monde, accueillent chaque année 150 000 visiteurs, qui découvrent la fabrication de cet alcool dont la composition requiert 130 plantes différentes. La visite présente les alambics centenaires et les outils modernes de production. (Photo : reivax38000)
L’Alpe d’Huez
L’Alpe d’Huez
L’Alpe d’Huez Grand Domaine Ski est l’un des plus vastes domaines skiables en France, avec 5 stations, 10 000 hectares de neige, 250 kilomètres de pistes et un dénivelé de plus de 2200 mètres, entre le sommet du Pic Blanc, qui culmine à 3330 mètres et l’Enversin d’Oz à 1135 mètres. Le domaine est ouvert à toutes les activités de montagne et propose 133 pistes, dont 43 pistes vertes pour les débutants et 16 pistes noires pour les plus expérimentés. (Photo : Andy Mac)
Le domaine de Vizille
Le domaine de Vizille
A moins d’une vingtaine de kilomètres de Grenoble, le domaine de Vizille réunit à la fois un patrimoine culturel prestigieux dans son château du XVIIe siècle, et le plus grand parc de l’Isère. Le château abrite le musée de la Révolution française, seul musée en France consacré exclusivement à cette période. Le jardin, labellisé « jardin remarquable de France » depuis 2005, comporte un parc animalier remarquable pour ses nombreux cervidés. (Photo : Uolir)
Aux Alentours