Languedoc-Roussillon

Idées week-end en Languedoc-Roussillon

Voisine de l’Espagne et posée sur les berges de la mer Méditerranée, la région Languedoc-Roussillon se compose de l’Aude (11), du Gard (30), de l’Hérault (34), de la Lozère (48) et des Pyrénées-Orientales (66). Terre natale de Georges Brassens (1921-1981), Paul Valéry (1871-1945) et Charles Trenet (1913-2001), la région regorge de sites culturels (Carcassonne, châteaux du pays cathare…) et de curiosités naturelles (Cévennes, gorges du Tarn…).

À découvrir en Languedoc-Roussillon

Le château de Peyrepertuse
Le château de Peyrepertuse
Surplombant le village de Duilhac-sous-Peyrepertuse (Aude), le château de Peyrepertuse est une immense citadelle médiévale, presque aussi grande que celle de Carcassonne, installée à 800 mètres d’altitude sur un éperon rocheux. Au XIIIe siècle, le château était l’une des places fortes des Cathares. Par sa position, il offre une vue imprenable sur le Languedoc-Roussillon, des Pyrénées à la Méditerranée. (Photo : Bjul)
Carcassonne
Carcassonne
Plus qu’une ville, Carcassonne (Aude) est un voyage dans le temps jusqu’à l’époque des chevaliers, des seigneurs et des châteaux forts. Deux millions de visiteurs viennent découvrir chaque année cette cité médiévale fortifiée, l’une des plus belles d’Europe. Des spectacles médiévaux sont donnés régulièrement, notamment pendant l’été. (Photo : Aro49)
Le Pic du Canigou
Le Pic du Canigou
Le Pic du Canigou est l’un des plus hauts sommets des Pyrénées-Orientales. Ses 2784 mètres se grimpent relativement facilement (comptez environ 5 heures) depuis le refuge de Mariailles sur la face sud du pic. Par temps clair, on peut apercevoir Barcelone depuis son sommet. A un peu plus de 1000 mètres d’altitude, l’abbaye de Saint-Martin-du-Canigou (Xe siècle), domine la vallée. (Photo : Yvann K)
Le Fort Libéria
Le Fort Libéria
Non loin du Canigou, le Fort Libéria (Pyrénées-Orientales) protège le village de Villefranche-de-Conflent. Conçue par Vauban au XVIIe siècle, la citadelle cache encore quelques soldats dans les galeries de contrescarpe. Classé au Patrimoine de l’UNESCO parmi l’ensemble des fortifications élaborées par Vauban, le fort se découvre en empruntant un petit sentier depuis le village. (Photo : Olivier Poncelet)
Le pont du Gard
Le pont du Gard
Inscrit lui aussi au Patrimoine mondial de l’UNESCO, le pont du Gard (Gard) est un aqueduc romain à trois niveaux construit au début du Ier siècle, à proximité des gorges du Gardon. Son âge vénérable n’empêche pas le site d’être très vivant. Les visiteurs viennent le découvrir, s’y baigner, assister à des spectacles, des concerts, des feux d’artifice, des expositions ou des bals. (Photo : Florian Villesèche)
Nîmes
Nîmes
Nîmes, préfecture du Gard, est à elle seule un musée consacré à l’Antiquité. La tour Magne, la Maison Carrée, le temple de Diane ou la porte d’Auguste rappellent à quel point les Romains étaient habiles en matière d’architecture. Aujourd’hui encore, les arènes, érigées au Ier siècle, sont utilisées pour accueillir des spectacles, des concerts et des opéras. A la Pentecôte, plus de 10 000 spectateurs s’entassent sur les gradins pour assister à la Feria de Nîmes. (Photo : LaydBird)
Les Cévennes
Les Cévennes
Pays de la randonnée et du fromage (pélardon), les Cévennes, qui s’étendent entre la Lozère et le Gard, sont une chaîne de montagnes au sud-est du Massif central qui rappelle la Corse par sa végétation. Le sommet le plus élevé, le mont Lozère, culmine à 1700 mètres au Pic de Finiels. Les éleveurs y pratiquent encore la transhumance estivale, c’est-à-dire le déplacement des troupeaux depuis la vallée jusqu’aux hauts plateaux. Cette tradition donne lieu, chaque année, à une fête de la transhumance au milieu du mois de juin. (Photo : Atlantis)
Les gorges du Tarn
Les gorges du Tarn
Avec des falaises qui s’élèvent jusqu’à 600 mètres, les gorges du Tarn (Lozère) font le bonheur de tous les amateurs d’aventure et de nature. Descente en canoë-kayak, baignade, escalade, canyoning, spéléologie : les gorges proposent des parcours pour tous les goûts, adaptés à tous les niveaux. Les cinquante kilomètres de canyon sont jalonnés de petits ponts gothiques, de châteaux et de villages de caractère. (Photo : Jean Luc)
Sète
Sète
Ville natale de Paul Valéry et de Georges Brassens, Sète (Hérault) accueille le cimetière marin du premier. Son port, le plus grand port de pêche français de la Méditerranée, a été construit en même temps que la canal du Midi dont il marque le débouché sur la mer. Entre juin et septembre, la ville est le théâtre des joutes languedociennes pendant lesquelles les concurents, debouts sur des barques, s’affrontent avec des lances en bois. (Photo : Unclesam)
Montpellier
Montpellier
Montpellier (Hérault) est la préfecture de la région Languedoc-Roussillon. Plus récente que ses voisines, Nîmes ou Narbonne, la ville bénéficie d’un ensolleillement presque permanent et d’une qualité de vie souvent citée. Son quartier piéton historique, l’Ecusson, se prête volontiers à la flânerie, notamment autour de la place de la Comédie, l’un des endroits les plus animés de la ville. Le Musée Fabre est l’un des musées des beaux-arts les plus importants de France. (Photo : Leonid Andronov)