Limousin

Idées week-end dans le Limousin

Entièrement intégré au Massif central, le Limousin se compose de la Corrèze (19), de la Creuse (23) et de la Haute-Vienne (87). Si la région est l’une des moins peuplées de France, elle offre beaucoup d’espace aux territoires naturels (plateau de Millevaches, bassin de Brive…) et regroupe de très nombreuses petites cités de caractère (Collonges-la-Rouge, Turenne, Mortemart…).

A découvrir dans le Limousin

Parc naturel régional de Millevaches
Parc naturel régional de Millevaches
Créé en 2004, le Parc naturel régional de Millevaches s’étale sur les trois départements limousins. Constitué autour de l’ensemble granitique du plateau de Millevaches, le parc est propice à des promenades le long des paysages humides (landes, tourbières, prairies agricoles…). Au sein du parc, le lac artificiel de Vassivière est le plus grand plan d’eau du Limousin et un pôle de loisir et de sport important. (Photo : JimJag)
Mont Gargan
Mont Gargan
A l’ouest du plateau de Millevaches, la balade du Mont Gargan (Haute-Vienne) constitue l’une des plus jolies randonnées de la région. Le sommet, à 731 mètres, est surplombé par une chapelle du XIXe siècle, Notre-Dame-de-Bon-Secours, depuis laquelle la vue plonge sur les plateaux limousins et le massif des Monédières. (Photo : DDean Moriarty)
Collonges-la-Rouge
Collonges-la-Rouge
Collonges-la-Rouge (Corrèze) n’est pas seulement l’un des plus beaux villages de France, c’est aussi le premier à avoir été classé sur la liste par l’association du même nom, lorsque celle-ci fût créée en 1982 par le maire de la commune. Le village tire son nom de la couleur de sa pierre, présente partout sur les murs, sous les toits ou encore dans l’église. (Photo : Atmospheric)
Tulle
Tulle
Tulle (Corrèze), la « ville aux sept collines », fief de François Hollande avant son élection en 2012, est célèbre pour son patrimoine artisanal. La cathédrale Notre-Dame (XIIe siècle) accueille le musée des arts et traditions populaires dans son cloître. Capitale de l’accordéon, Tulle est très animée autour du dédale de ruelles de son quartier médiéval. (Photo : Philippe Graille)
Turenne
Turenne
Aux confins de la Corrèze, le village de Turenne est perché sur une colline qui domine la vallée de la Tourmente. Dès le Moyen-Âge, et jusqu’au XVIIIe siècle, la vicomté de Turenne est l’un des fiefs les plus puissants de France, constituant presque un Etat dans l’Etat. La situation prend fin lorsque le territoire est vendu à Louis XV par l’un des vicomtes obligé de régler ses dettes de jeu… Si le village n’a plus la puissance d’autrefois, il conserve de nombreux monuments qui témoignent de sa richesse passée. (Photo : Fred34560)
Aubusson
Aubusson
Au cœur de la Creuse, la ville d’Aubusson est la capitale mondiale de la tapisserie. Son savoir-faire est inscrit au patrimoine immatériel de l’humanité par l’UNESCO. C’est à la fin du Moyen-Âge que la tapisserie est importée des Flandres et que la technique commence à se développer dans la région, avant que Colbert, au XVIIe siècle, ne fasse d’Aubusson une manufacture royale. Ces 6 siècles d’histoire sont racontés dans la Maison du tapissier qui sert de Musée des arts et traditions populaires. (Photo : André Cuzel)
La Vallée des peintres
La Vallée des peintres
A la fin du XIXe siècle, plusieurs peintres impressionnistes (Monet, Picabia…) tombent sous le charme de la Vallée des peintres (Creuse), dans les environs de Dun-le-Palestel. Dans leur sillage, des centaines d’artistes viennent à leur tour poser leur chevalet dans la région. En dehors des circuits organisés pour découvrir ces paysages, plusieurs musées présentent leurs œuvres, dont l’Espace Maurice Rollinat à Fresselines ou le Musée d’Art et d’Archéologie de Guéret. (Photo : JC Drapier)
Limoges
Limoges
Limoges (Haute-Vienne), préfecture de la région, est considérée comme la « capitale des arts du feu » en raison de son savoir-faire dans le domaine de la porcelaine et de la céramique. Reconnue « ville d’art et d’histoire », Limoges dispose d’un patrimoine historique et culturel très important, dont l’exemple le plus connu est la cathédrale Saint-Etienne (XIIIe siècle). (Photo : Mipimages)
Oradour-sur-Glane
Oradour-sur-Glane
Théâtre de l’une des tragédies les plus terribles de la Seconde Guerre mondiale, Oradour-sur-Glane (Haute-Vienne) a conservé son ancien village en ruine pour que le souvenir des événements ne se dissipe pas. Le Centre de la mémoire, entre l’ancien et le nouveau village, raconte aux visiteurs la journée du 10 juin 1944, quand toute la population de la commune, hommes, femmes et enfants, fût assassinée par les Allemands. (Photo : Pippa Sanderson)
Le parc zoologique du Reynou
Le parc zoologique du Reynou
Conçu pour que les animaux puissent évoluer dans leur environnement naturel, le parc zoologique du Reynou (Haute-Vienne) présente 600 animaux de plus de 130 espèces, dont des ouistitis, des girafes, des panthères des neiges et, depuis 2015, des pandas roux. Organisé autour d’un château du XVIIIe siècle, le parc se visite en 4 heures environ. (Photo : Capude1957)
Aux Alentours