Loire-Atlantique

Week-end en Loire-Atlantique

Département le plus peuplé des Pays de la Loire, la Loire-Atlantique (44) profite des atouts que lui a donné la nature : une ouverture sur l’océan pour développer le commerce, le tourisme et l’industrie, à Saint-Nazaire, Pornichet ou Pornic ; et des zones humides qui permettent de produire du sel et accueillent une faune et une flore d’une grande richesse, à Guérande ou dans les marais de Brière. La position stratégique du territoire, à la lisière de la Bretagne, explique l’importance et la richesse du patrimoine architectural : château des ducs de Bretagne ou celui de Clisson.

A découvrir en Loire-Atlantique

Nantes
Nantes
Préfecture du département et de la région, Nantes a longtemps fait partie de la Bretagne, comme en témoigne son château, résidence des ducs de Bretagne. Grand pôle urbain, la ville mêle plusieurs styles d’architecture, notamment dans le quartier Feydeau et ses maisons du XVIIIe siècle ou dans les quartiers médiévaux de la Juiverie et du Bouffay. Parmi les musées remarquables, outre le château des ducs de Bretagne, le musée Jules Verne présente la vie et l’œuvre de l’écrivain (1828-1905), natif de la ville. (Photo : thomathzac23)
Le château des ducs de Bretagne
Le château des ducs de Bretagne
Le château des ducs de Bretagne a été la résidence principale du pouvoir breton entre le XIIIe et le XVe siècle, avant de devenir une forteresse royale puis une caserne militaire. Bien que situé le long de la Loire, il ne s’agit pas à proprement parler d’un château de la Loire, la plupart d’entre eux ayant été construits ou fortement remaniés à la Renaissance. A l’intérieur du château, le musée d’histoire de Nantes retrace le destin de la ville de l’Antiquité à nos jours. (Photo : avatar444)
Guérande
Guérande
Réputée pour ses marais salants, Guérande a été reconnue « ville d’art et d’histoire » depuis 2004 en raison de l’importance de son patrimoine médiéval, notamment les remparts qui entourent la ville sur près de 1500 mètres, dans un état presque intact. La cité, qui doit sa richesse à la production et au commerce du sel, « l’or blanc », est dotée de nombreux monuments, dont la collégiale Saint-Aubin du XIIe siècle. Flâner dans la ville permet de découvrir les nombreux artisans qui ont fait sa réputation. (Photo : guitou60)
Les marais salants de Guérande
Les marais salants de Guérande
Sur plus de 2000 hectares, les marais salants de Guérande forment un paysage étonnant de canaux et de bassins autour desquels le sel se cristallise. La balade au cœur des marais, que peut être réalisée à pied, à vélo ou en calèche, permet de découvrir le métier et le savoir-faire des paludiers, affiné au fil des siècles. (Photo : avatar444)
Saint-Nazaire
Saint-Nazaire
Capitale française de la construction navale, Saint-Nazaire possède le plus grand port français de la façade atlantique. Ville d’innovation et de technique, la cité se prête au tourisme industriel, notamment pour découvrir la construction des bateaux géants de plus de 300 mètres ou des A 380 dans les usines Airbus. La ville ayant été très lourdement touchée par la Seconde Guerre mondiale, son architecture date principalement de la deuxième moitié du XXe siècle. (Photo : avatar444)
Pornic
Pornic
En face de l’île de Noirmoutier, Pornic est une célèbre station balnéaire de la côte atlantique. Comme la plupart des destinations touristiques de la région, c’est dans la deuxième moitié du XIXe siècle que la ville prend son essor, avec la construction de nombreuses infrastructures et villas. La cité est dominée par son quartier médiéval et son château du XIIIe siècle, qui a notamment appartenu à Gilles de Rais (1405-1440), l’un des compagnons de Jeanne d’Arc associé plus tard à Barbe Bleue en raison de l’ampleur de ses crimes. (Photo : marath49)
Pornichet
Pornichet
Entre Saint-Nazaire et La Baule, Pornichet est célèbre pour ses plages de sable fin qui lui ont permis de devenir un pôle important du tourisme balnéaire à la fin du XIXe siècle. Plusieurs villas expriment les différentes étapes de construction de la ville : le château des Tourelles, du début du XIXe, l’Orientale, de 1909, ou la villa Ker Souveraine, de 1925. (Photo : PackShot)
Le Parc naturel régional de Brière
Le Parc naturel régional de Brière
Le Parc naturel régional de Brière, l’un des plus petits de France, s’étend sur les marais de Brière et le long de la côte atlantique, jusqu’à Saint-Nazaire au sud. Le territoire, garni de châteaux, monuments et mégalithes, se découvre en barque ou en calèche lors de circuits organisés. Les nombreux plans d’eau accueillent une faune et une flore variée, notamment des nénuphars, des lentilles d’eau, des hérons et des loutres. (Photo : helenedevun)
Le château de Clisson
Le château de Clisson
Le château de Clisson, dont la construction débute au XIIe siècle, est une forteresse destinée à protéger la Bretagne. Il constitue à cet égard un bel exemple de plusieurs types d’architecture défensive du Moyen-Âge. Partiellement détruit pendant la guerre de Vendée (1793-1796), les ruines du bâtiment ont attiré les artistes romantiques au XIXe siècle avant d’être restaurées à la fin du XXe. (Photo : ©Shoenberg)
Le château de Goulaine
Le château de Goulaine
Considéré comme le dernier château de la Loire, d’un point de vue géographique, le château de Goulaine appartient à la même famille depuis sa construction, au XIIe siècle. Comme la plupart des châteaux de la Loire, la forteresse a été modifiée à la fin du Moyen-Âge et à la Renaissance. Le musée officiel LU, dans les anciennes écuries du château, présente une collection d’objets artistiques et publicitaires de la célèbre marque de biscuits nantaise. (Photo : nicou2310)