Lorraine

Idées week-end en Lorraine

Composée de la Meurthe-et-Moselle (54), de la  Meuse (55), de la Moselle (57) et des Vosges (88), la Lorraine partage ses frontières avec trois pays, l’Allemagne, la Belgique et le Luxembourg. La région est appréciée pour son patrimoine culturel (Bar-le-Duc, Epinal…), architectural (Nancy, Abbaye des Prémontrés…), naturel (massif des Vosges…) et historique (Verdun, Ligne Maginot…).

À découvrir en Lorraine

Nancy
Nancy
Incontournable à Nancy (Meurthe-et-Moselle) : la place Stanislas, classée, avec un ensemble du XVIIIe siècle, au Patrimoine Mondial de l’UNESCO. Considérée comme l’une des plus belles places du monde, elle a été entièrement restaurée en 2005. En son centre figure une statue de Stanislas Leszczynski (1737-1766), ancien roi de Pologne et dernier duc de Lorraine. (Photo : Philippe Minisini)
L’Abbaye des Prémontrés
L’Abbaye des Prémontrés
Juste à la lisière du Parc naturel de Lorraine, dans la ville de Pont-à-Mousson, l’Abbaye des Prémontrés (Meurthe-et-Moselle) est l’un des plus beaux exemples d’architecture monastique de la région. Construite au XVIIIe siècle, l’abbaye trône au sein d’un parc de 2,5 hectares qui borde la Moselle. (Photo : Flying Colaures)
Metz
Metz
La fondation de Metz, préfecture de la Moselle, remonte à plus de 2500 ans. Dès l’Antiquité, la ville est un pôle urbain important où se trouvent thermes, aqueduc et amphithéâtre. La cathédrale Saint-Etienne, édifiée entre le XIIIe et le XVIe siècle, possède une voûte qui culmine à 42 mètres. Le centre Pompidou Metz, inauguré en 2010, présente des expositions d’art moderne et contemporain. (Photo : E. Schittenhelm)
La ligne Maginot
La ligne Maginot
Construite le long des frontières belges, allemandes, suisses et italiennes dans les années 30, la ligne Maginot a beau être l’un des ouvrages défensifs les plus aboutis de l’histoire militaire française, elle n’aura pas pu empêcher l’invasion allemande en 1940. Les éléments les plus denses du réseau défensif sont en Moselle. Nombre d’entre eux se visitent, dont l’ouvrage du Hackenberg, l’un des plus importants jamais construit. (Photo : Tabago77)
Saint-Quirin
Saint-Quirin
Considéré comme l’un des plus beaux villages de France par l’association du même nom, Saint-Quirin (Moselle) est installé sur les collines verdoyantes du massif des Vosges. Pendant très longtemps, le village a été un important centre de pèlerinage, comme en témoigne sa magnifique église aux deux clochers à trois bulbes du XIIe siècle, reconstruite à l’identique au XVIIIe siècle. La Chapelle-Haute (photo), vers laquelle se dirigeaient les pèlerins, a été remaniée plusieurs fois après sa construction, au XIe siècle. (Photo : JosJe71)
Le Parc naturel régional des Ballons des Vosges
Le Parc naturel régional des Ballons des Vosges
Le Parc naturel régional des Ballons des Vosges couvre trois régions, la Lorraine, l’Alsace et la Franche-Comté. Avec ses 3000 km², le parc est l’un des plus grands du territoire français, mais aussi l’un des plus peuplés. Au-delà des merveilles de la nature, les balades et les randonnées permettent de découvrir les traditions et les savoir-faire au gré des petits villages, des fermes ou des châteaux. (Photo : Olympixel)
Epinal
Epinal
C’est sa célèbre imagerie qui a fait la notoriété d’Epinal (Vosges) tout au long du XIXe et du XXe siècle. Première ville du département, Epinal accueille plusieurs monuments notables, dont la Basilique Saint-Maurice du XIe siècle. Sa situation géographique en fait une destination prisée des randonneurs et des amateurs de loisirs de pleine-nature. (Photo : Olympixel)
Domrémy-la-Pucelle
Domrémy-la-Pucelle
Entre la Meuse, la Haute-Marne et la Meurthe-et-Moselle, Domrémy-la-Pucelle, dans les Vosges, est la ville natale de Jeanne d’Arc. Plusieurs monuments permettent de redécouvrir l’histoire de la jeune bergère partie sauver la France : sa maison natale, le Centre Johannique et la basilique du Bois-Chenu, dite « basilique Sainte-Jeanne-d’Arc », construite en granit rose des Vosges et en pierre blanche de la Meuse au XIXe siècle. (Photo : Lotharingia)
Centre mondial de la paix (Verdun)
Centre mondial de la paix (Verdun)
Verdun, dans la Meuse, a été le théâtre de l’une des pires batailles de la Première Guerre mondiale : plus de 700 000 morts en 9 mois. La ville était donc toute désignée pour accueillir le Centre mondial de la paix dans son ancien palais épiscopal. Inauguré en 1994, le centre propose, à travers des expositions permanentes et temporaires, une réflexion universelle sur la guerre, la paix et les droits de l’homme. (Photo : Philippe Montembaut)
Bar-le-Duc
Bar-le-Duc
Bar-le-Duc, préfecture de la Meuse, est la « capitale de la groseille ». En dehors de son savoir-faire unique, la confiture de groseille épépinée à plume d’oie, dont la recette remonte au XIVe siècle, Bar-le-Duc est célèbre pour sa ville-haute : un quartier Renaissance aux bâtiments très bien conservés. (Photo : Dea W. Buss)