Manche

Week-end dans la Manche

Située en majeure partie sur la péninsule du Cotentin, la Manche (50), en Basse-Normandie, est fortement marquée par l’histoire. Son principal monument, le Mont-Saint-Michel, accueille les pèlerins depuis plus de 1000 ans et ses églises et cathédrales démontrent le savoir-faire architectural du XIIIe siècle. C’est le débarquement allié, en 1944, qui va achever de donner au département son visage actuel, entre souvenirs, reconstruction et regard tourné vers l’avenir.

À découvrir dans la Manche

Le Mont-Saint-Michel
Le Mont-Saint-Michel
Dans la baie qui porte son nom, le Mont-Saint-Michel est l’une des destinations touristiques les plus emblématiques du patrimoine français. Inscrit au Patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1979, le site est un îlot granitique en forme de pyramide, sur lequel trône une abbaye dominée par une statue de Saint-Michel. Depuis plus de 1000 ans, la petite commune accueille les pèlerins et les touristes qui viennent découvrir sa silhouette caractéristique. (Photo : Punto Studio Foto)
Cherbourg-Octeville
Cherbourg-Octeville
Protégé par la plus grande rade artificielle du monde, le port de Cherbourg-Octeville est l’un des ports militaires français les plus importants. L’ancienne gare maritime de la ville, plus grand monument Art déco français, abrite la Cité de la Mer, un parc consacré à l’exploration sous-marine et aux grandes profondeurs. A l’intérieur, les visiteurs peuvent se promener dans « Le Redoutable », un sous-marin nucléaire désarmé en 1991. (Photo : Bruno Delacotte)
Granville
Granville
Au nord de la baie du Mont-Saint-Michel, Granville est une station balnéaire érigée sur un promontoire rocheux, entourée par des fortifications construites par les Anglais au XVe siècle. Les îles Chausey, à moins d’une heure du centre-ville, font partie de la commune et constituent l’un des plus grands quartiers insulaires de France. Le musée Christian-Dior, dans la maison d’enfance du couturier, présente chaque année des expositions pour redécouvrir son œuvre. (Photo : Mcsdwarken)
Sainte-Mère-Église
Sainte-Mère-Église
Sainte-Mère-Eglise est entrée dans l’histoire le 6 juin 1944, en devenant l’une des premières villes libérées par les Alliés lors du Débarquement de Normandie. Depuis cette date, un mannequin accroché sur le clocher rappelle l’histoire de John Steele, un parachutiste américain resté bloqué pendant deux heures et dont l’histoire est racontée dans le livre et le film « Le Jour le plus long ». Le musée Airborne rend hommage aux troupes aéroportées qui ont participé au Débarquement. (Photo : Milamon0)
Saint-Lô
Saint-Lô
Sainte-Mère-Eglise est entrée dans l’histoire le 6 juin 1944, en devenant l’une des premières villes libérées par les Alliés lors du Débarquement de Normandie. Depuis cette date, un mannequin accroché sur le clocher rappelle l’histoire de John Steele, un parachutiste américain resté bloqué pendant deux heures et dont l’histoire est racontée dans le livre et le film « Le Jour le plus long ». Le musée Airborne rend hommage aux troupes aéroportées qui ont participé au Débarquement. (Photo : Olivier Rault)
Le phare de Gatteville
Le phare de Gatteville
Construit dans la première moitié du XIXe siècle, haut de 75 mètres, le phare de Gatteville est le deuxième phare de France et d’Europe par son altitude. L’escalier de 365 marches qu’éclairent 52 fenêtres disposées sur 12 paliers, soient le nombre des jours, des semaines et des mois dans l’année, mène à un époustouflant panorama sur la Manche et le Cotentin. (Photo : Juhumbert)
Utah Beach
Utah Beach
Utah Beach est la seule des cinq plages du Débarquement à être située sur la côte nord-est du Cotentin (les autres étant dans le Calvados). C’est aussi celle où le débarquement allié a eu le plus de succès, avec moins de 200 pertes sur les 22 000 hommes envoyés. Au bord de la plage, le musée du Débarquement d’Utah Beach raconte en 10 séquences les événements du jour J, le 6 juin 1944. (Photo : Pascal Moulin)
La cathédrale de Coutances
La cathédrale de Coutances
Monument phare de l’architecture normande, la cathédrale de Coutances a été érigée dans les premières années du XIIIe siècle en réutilisant les éléments de l’église précédente du XIe siècle. La cathédrale se visite librement, ou lors de visites guidées qui mènent les curieux dans les endroits secrets de l’église : intérieur des tours romanes, combles, galeries hautes et tour lanterne pour une vue imprenable sur la ville. (Photo : Hstiver)
Le château de Gratot
Le château de Gratot
A quelques kilomètres de Coutances, le château de Gratot est une bâtisse du XIIIe siècle, remaniée à plusieurs reprises. La visite du château met en avant la légende de la fée Andaine qui disparut un jour en laissant sur une fenêtre les empreintes de sa main et de son pied, toujours visibles aujourd’hui. Une exposition permanente dévoile la vie du château depuis 800 ans. Pendant l’été, des animations sont proposées régulièrement : expositions d’artistes, fête des plantes (1er week-end d’août) et spectacles. (Photo : Olivier Rault)
Tatihou
Tatihou
Sur la côte est du Cotentin, Tatihou est une île accessible à pied lors de certaines marées basses. Son monument le plus emblématique est la Tour Vauban, construite par le célèbre ingénieur militaire à la fin du XVIIe siècle, et classée au Patrimoine mondial de l’UNESCO. La tour de la Hougue, à quelques encablures, complète le dispositif défensif de la baie de Saint-Vaast. (Photo : Jakezc)
Aux Alentours