Meuse

Week-end dans la Meuse

Département le plus à l’ouest de la Lorraine, la Meuse (55), comme toute la région, a été marqué par les conflits de la Première et de la Seconde Guerre mondiale. Frontière entre la France, la Belgique, l’Allemagne et le Luxembourg, le territoire a appartenu à plusieurs puissances au cours de l’histoire, qui ont façonné le paysage, les villes et les villages. De Jeanne d’Arc à Verdun, des fortifications de Vauban à la Ligne Maginot, la Meuse est un pays où les destins individuels croisent la grande histoire.

À découvrir dans la Meuse

Le site de Verdun
Le site de Verdun
Le site de Verdun est connu dans le monde entier pour avoir été le théâtre de l’une des batailles les plus sanglantes de la Première Guerre mondiale, en 1916. Plusieurs musées, monuments, cimetières et vestiges permettent aujourd’hui de perpétuer la mémoire des combats, et surtout de comprendre les raisons de la guerre. (Photo : Thomas Jablonski)
Bar-le-Duc
Bar-le-Duc
Considérée comme l’un des ensembles urbains de la Renaissance les mieux conservés de France, la ville haute de Bar-le-Duc se dévoile au gré des hôtels particuliers, des frontons sculptés, des pilastres et des gargouilles édifiés avec de la pierre de Savonnière qui donne à la cité sa teinte blonde caractéristique. La spécialité gastronomique de la ville est la confiture de groseille épépinée à la plume d’oie, surnommée le « caviar de Bar ». (Photo : Guillaume Ramon grpress.fr)
Vaucouleurs
Vaucouleurs
C’est dans la ville de Vaucouleurs, à quelques kilomètres de Domrémy, que la jeune Jeanne d’Arc vient demander une escorte pour se rendre auprès du roi, en 1429. Depuis cette date, la cité rend hommage à l’héroïne dans son musée et à travers des visites guidées des sites emblématiques de son parcours. La chapelle castrale, construite au XXe siècle, permet de découvrir la crypte du XIIIe siècle dans laquelle Jeanne venait prier. (Photo : Olympus E5)
Ligny-en-Barrois
Ligny-en-Barrois
A une quinzaine de kilomètres au sud-est de Bar-le-Duc, Ligny-en-Barrois, sur les rives de l’Ornan, se distingue par sa grande tour Valéran, un édifice défensif du XIIIe siècle de 22 mètres, percé de meurtrières, de cannonières et de machicoulis. L’église Notre-Dame-des-Vertus, du XVIe siècle, renferme une peinture sur soie célèbre qui fait l’objet de dévotion et de pèlerinages depuis le XIIIe siècle. (Photo : Guitou60)
La citadelle de Montmédy
La citadelle de Montmédy
A 100 mètres au-dessus de la ville basse, à la frontière du Luxembourg et de la Belgique, la citadelle de Montmédy a été construite au XVIe siècle par Charles Quint (1500-1558) pour protéger les Pays-Bas espagnols. Conquise par Louis XIV au XVIIe siècle, la citadelle est ensuite consolidée par Vauban (1633-1707). Sa situation offre une vue imprenable sur la Lorraine. A l’intérieur, deux musées sont consacrés à l’artiste Jules Bastien Lepage (1848-1884) et à l’architecture militaire. (Photo : Didier Salou)
La ligne Maginot
La ligne Maginot
Construite pendant l’entre-deux guerres sur les frontières de l’Allemagne, de la Belgique et du Luxembourg, la ligne Maginot a été conçue pour être totalement inviolable en cas d’aggression allemande. Malheureusement, il suffira à l’armée germanique de la contourner pendant la Seconde Guerre mondiale. Le secteur fortifié de Montmédy, dont il reste des vestiges, s’étend à l’ouest de la ville, sur une trentaine de kilomètres.
La basilique Notre-Dame d'Avioth
La basilique Notre-Dame d'Avioth
Le 16 juillet de chaque année, de nombreux fidèles se donnent rendez-vous pour le pèlerinage de Notre-Dame d’Avioth, dans la basilique de la ville. Erigée au XIVe siècle, l’église est située à côté d’un monument unique au monde, la « Recevresse », une petite construction rappellant un ciborium (un élément d’architecture servant à conserver le ciboire dans une église). La statue de Notre-Dame d’Avioth est l’une des rares vierges noires du nord de la France. (Photo : Bernard 63)
Le monument américain de Montfaucon
Le monument américain de Montfaucon
Dans la forêt d’Argonne, le monument américain de Montfaucon commémore la victoire alliée au cours de l’offensive Meuse-Argonne, entre les mois de septembre et novembre 1918. Le monumument, qui surplombe les ruines de l’ancien village à plus de 60 mètres, offre un bon point de départ pour découvrir une région composée de forêts et d’étangs. (Photo : GSM)
La vallée de la Saulx
La vallée de la Saulx
Petit cours d’eau sans histoire pendant de nombreux siècles, la Saulx, qui traverse l’ouest du département, a été marquée par les massacres de la Seconde Guerre mondiale. La vallée qu’elle creuse est parsemée de nombreux monuments : églises à Mognéville ou Convonges, abbaye de Jovilliers, châteaux de la Renaissance et plusieurs ponts du XVIe et du XVIIe siècle. (Photo : Graphlight)
Le lac de Madine
Le lac de Madine
Au cœur du Parc naturel régional de Lorraine, le lac de Madine est une étendue d’eau de 1100 hectares accessible gratuitement toute l’année pour pratiquer des activités de pleine nature : catamaran, planche à voile, canoë, équitation, golf, pêche, VTT, tennis, football… Le lac accueille régulièrement des événments culturels, concerts, expositions, rassemblements. (Photo : Floki Fotos)
Aux Alentours