Midi-Pyrénées

Idées week-end en Midi-Pyrénées

Large région du sud de la France, le Midi-Pyrénées est composé de huit départements : l’Ariège (09), l’Aveyron (12), la Haute-Garonne (31), le Gers (32), le Lot (46), les Hautes-Pyrénées (65), le Tarn (81) et le Tarn-et-Garonne (82). Plus grande que la Suisse ou la Belgique à elle seule, la région Midi-Pyrénées offre une grande diversité de paysages : deux massifs montagneux (Pyrénées et Massif central), des grandes villes (Toulouse, Albi…) et beaucoup de villages de caractère (Cordes-sur-Ciel, Rocamadour…).

À découvrir en Midi-Pyrénées

Albi
Albi
Classée au Patrimoine mondial de l’UNESCO, Albi (Tarn) brille par sa cité épiscopale, au centre de laquelle la cathédrale Sainte-Cécile (XIIIe siècle) domine toute la ville. Les bâtiments en briques roses et la lumière qui frappe la cité font souffler un air de Toscane sur cette agglomération de plus de 50 000 habitants. A voir : le musée Toulouse-Lautrec, l’un des plus grands musées d’art moderne de France. (Photo : Punto Studio Foto)
Cordes-sur-Ciel
Cordes-sur-Ciel
Cordes-sur-Ciel (Tarn) est l’une des plus anciennes bastides de Midi-Pyrénées. Fondée au XIIIe siècle, pour des raisons militaires, la ville est rapidement devenue prospère grâce au commerce. Admirablement bien conservé, le village, qui s’enroule autour de la colline, est parsemé de sculptures gravées à même le grès ocre des maisons. (Photo : Pat On Stock)
Toulouse
Toulouse
Toulouse (Haute-Garonne), la « ville rose » si chère à Claude Nougaro (1929-2004), est la préfecture de la région Midi-Pyrénées. Métropole d’envergure internationale, la cité surprend par son âme villageoise, notamment son centre-ville presque entièrement piéton. Riche d’une longue histoire mais tournée vers le futur, la ville dévoile à la fois un patrimoine ancien sur la place du Capitole ou dans le couvent des Jacobins, et des structures futuristes comme la Cité de l’Espace ou le musée de l’aéronautique. (Photo : Fred 34560)
Le canal des deux mers
Le canal des deux mers
Un peu plus de 400 kilomètres, c’est la distance qui sépare l’océan Atlantique de la mer Méditerranée, entre Sète et Bordeaux, en passant par Toulouse. Le canal des deux mers (Tarn-et-Garonne), dont fait partie le canal du Midi, est l’une des réalisations monumentales les plus ambitieuses de l’histoire de France. En tout, ce sont 241 km qui ont été creusés par 12 000 ouvriers en 15 ans, entre 1666 et 1681. Inscrit au Patrimoine Mondial de l’UNESCO, le canal du Midi se parcourt en bateau lors de visites organisées, ou à pied le long du chemin de halage. (Photo : JimJag)
Le Pic du Midi de Bigorre
Le Pic du Midi de Bigorre
Avec ses 2877 mètres d’altitude, le Pic du Midi de Bigorre (Hautes-Pyrénées) n’est pas le plus haut sommet des Pyrénées, mais c’est l’un des plus accessibles. Le téléphérique permet de s’y rendre toute l’année depuis le col du Tourmalet, mais l’ascension se fait aussi relativement facilement à pied, en trois heures environ. Depuis le sommet, par temps clair, la vue s’étend jusqu’au Massif central. (Photo : Pat on Stock)
Lourdes
Lourdes
Bien connue des pèlerins et des malades qui viennent profiter de son eau réputée miraculeuse, Lourdes (Hautes-Pyrénées) est une petite ville de montagne qui reçoit chaque année plus de 6 millions de visiteurs. Croyants ou non, tous apprécient l’esprit de fraternité, de paix et de spiritualité qui s’en dégage. Niché sur un promontoire rocheux, le château de Lourdes, dont l’origine remonte à l’Antiquité, accueille le musée Pyrénéen depuis 1921. (Photo : Oksmit)
Auch
Auch
Auch est la préfecture du Gers, une terre de légende au cœur de la Gascogne où vécut D’Artagnan, héros national dont la statue trône au milieu d’un escalier de 374 marches qui relie le bas et le haut de la ville. La Tour d’Armagnac domine les environs, à côté de la cathédrale Sainte-Marie, un édifice du XVe siècle classée au Patrimoine Mondial de l’UNESCO au titre d’étape majeure des chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle. (Photo : V. Monet)
Rocamadour
Rocamadour
Construit à flanc de falaise en étages successifs, Rocamadour (Lot), dans le Parc naturel régional des Causses du Quercy, est un important lieu de pèlerinage depuis le XIIe siècle. Au-dessus d’une rivière, l’Alzou, les habitations semblent sortir du rocher sur lequel le village est construit. A l’intérieur de la chapelle Notre-Dame, une petite statuette, la Vierge Noire, est réputée miraculeuse. La rue de la Couronnerie, la rue piétonne de la ville, est bordée de boutiques colorées. (Photo : Punto Studio Foto)
Le Viaduc de Millau
Le Viaduc de Millau
Avec ses 270 mètres au-dessus de la vallée, le Viaduc de Millau (Aveyron) est le pont le plus haut d’Europe, et le pont à pylône le plus haut du monde. Non seulement le viaduc est devenu, dès son inauguration en 2004, l’un des moyens les plus rapides de relier Paris à la Méditerranée, mais l’ouvrage est aussi une œuvre d’art qui attire chaque année un million de visiteurs. (Photo : San724)
Le château de Montségur
Le château de Montségur
Dernier bastion de l’église cathare, le château de Montségur (Ariège) est perché à 1207 mètres d’altitude au-dessus du Pays d’Olmes. Construit au XIIIe siècle, le château n’eut qu’une brève existence militaire puisqu’il fût prit moins de 40 ans après sa construction. De nombreuses légendes entourent le lieu : cachette d’un trésor cathare, emplacement du Graal ou encore refuge des derniers templiers. (Photo : Baillou)