Montpellier

Week-end à Montpellier

Située entre l’Espagne et l’Italie, Montpellier est la huitième commune de France par sa population. En perpétuelle croissance démographique, il s’agit d’une des villes les plus dynamiques de l’Hexagone. Très tendance depuis plusieurs décennies, cette grande ville accueille 70 000  étudiants, ce qui en fait la seconde plus grande ville estudiantine de France.

A découvrir à Montpellier

Les quartiers de Montpellier
Les quartiers de Montpellier
Sept quartiers composent la commune de Montpellier : Montpellier-Centre, le quartier des Cévennes, la Croix-d Argent, le quartier Mosson, le quartier Hôpitaux-Facultés, Port-Marianne ou encore le quartier Prés d’Arènes. (Photo : E. Schittenhelm)
La Place de la Comédie
La Place de la Comédie
Point névralgique de la ville de Montpellier, la Place de la Comédie est un incontournable à ne surtout pas rater. Sur cette place piétonne, on peut admirer une magnifique fontaine, ornée par la sculpture de trois Grâces. Très minéral, cet endroit est le lieu de rencontre par excellence des montpelliérains. Au fond de la place, on n’hésitera surtout pas à se rendre assister à une représentation artistique au Théâtre de la Comédie. (Photo : Pictarena)
La cathédrale Saint-Pierre
La cathédrale Saint-Pierre
Joyau du patrimoine montpelliérain, la cathédrale Saint-Pierre possède de splendides atours. Le porche à baldaquin monumental, les vitraux, l’orgue ou encore le chœur méridional méritent le détour. N’oubliez surtout pas d’aller jeter un œil du côté de la faculté de médecine, attenante, ainsi que le Jardin des Plantes. (Photo : Leonid Andronov)
La Porte du Peyrou
La Porte du Peyrou
Autre figure architecturale essentielle de Montpellier, la Porte du Peyrou est un arc de triomphe édifié à la gloire du roi Louis XIV. Tout juste rénové, cet édifice possède un éclat grandiose. Toutes les nuances de la ville y sont présentes. Ce monument de style italien peut se visiter en journée, et l’on apprécie particulièrement la vue depuis son sommet qui donne à voir un merveilleux panorama de la cité. (Photo : E. Schittenhelm)
Le musée Fabre
Le musée Fabre
Principal musée d’art de Montpellier, le musée Fabre ouvre ses portes en 1828. Aujourd’hui, sa collection est une des plus impressionnantes de la région avec de magnifiques œuvres de Jean-Baptiste Greuze, Nicolas Poussin, Simon Vouet, Paul Véronèse, Luca Giordano, Gerard ter Borch, Jacob van Ruysdael, ou encore Francisco de Zurbaran. (Photo : aniks tolk)
Le Jardin des Plantes
Le Jardin des Plantes
Pour les amateurs de nature, Montpellier est un véritable paradis à ciel ouvert. Point de passage obligatoire : le somptueux Jardin des Plantes de la ville niché en plein cœur de Montpellier. Havre de paix, ce parc une vue à tomber par terre sur une collection de plantes rares : Lotus, Figuiers de Barbarie, ou Aloe Vera peuvent être appréciés en toutes saisons. (Photo : marpilou)
Le Pavillon Populaire
Le Pavillon Populaire
Dans vos pérégrinations montpelliéraines, ne manquez surtout pas Le Pavillon Populaire, un petit pavillon proposant des photographies d’artistes de tous horizons. L’édifice est un écrin qui met en valeur les œuvres d’art. Un must à Montpellier. (Photo : Jonathan Stutz)
Le château de Flaugergues
Le château de Flaugergues
Petite « folie » languedocienne avec son parc à la française est ses jolies sculptures, le château de Flaugergues ravit les visiteurs qui mettent un pied dans la propriété. Le restaurant attenant au château propose une délicieuse cuisine de la région, aux saveurs toujours de saison. (Photo : J Boyer)
L'aqueduc Saint-Clément
L'aqueduc Saint-Clément
Un mini Pont du Gard se cache à Montpellier. En effet, au XVIIIème siècle, l’architecte Henri Pitot, restaurateur du Pont du Gard, érige un aqueduc en l’honneur de Saint-Clément à Montpellier. Cet aqueduc porte aussi le nom d’ « aqueduc des Arceaux ». Un petit goût d’Antiquité. (Photo : myloupe)
L'ancien Hôtel de Ville
L'ancien Hôtel de Ville
Situé place de la Canourge, cet immeuble puise ses origines à la moitié du XVIIème siècle. L’Hôtel de Belleval, comme il se nomme, fut racheté par la municipalité en 1816 pour devenir l’hôtel de ville jusqu’au milieu des années 1970. L’actuel Hôtel de ville est signé Jean Nouvel. (Photo :Alonbou)