Morbihan

Week-end dans le Morbihan

« Morbihan » signifie « petite mer » en Breton. Il y a quelques milliers d’années, le territoire aujourd’hui recouvert par le golfe n’était pas immergé, et les hommes y habitaient déjà, comme en témoignent la présence de nombreux mégalithes, à Carnac ou sur l’île de Gavrinis. Bénéficiant d’une situation propice aux activités économiques, le territoire s’est développé autour de la mer dès l’Antiquité. Plus loin dans les terres, c’est un pays de légendes qui dévoile ses charmes à mesure que la forêt de Brocéliande se rapproche…

A découvrir dans le Morbihan

Vannes
Vannes
Au bord du golfe du Morbihan, Vannes, préfecture du département, est une ville d’art et d’histoire dont l’important patrimoine fortifié s’étend du IIIe au XVIIe siècle. Dans la vieille ville, la sculpture « Vannes et sa femme » est un bas-relief qui sort du mur d’un bâtiment et fait office d’emblème de la cité depuis le XVIe siècle. A l’intérieur des remparts, la ville dévoile un centre historique où se mêlent les rues pavées et les maisons à pans de bois. (Photo : Richard Villalon)
Les alignements de Carnac
Les alignements de Carnac
Avec plus de 4000 pierres dressées, les alignements de Carnac sont probablement les monuments mégalithiques les plus célèbres du monde. Datés du IVe millénaire avant J.C., les dolmens et menhirs qui s’étirent sur plus de 4 kilomètres constituent un ensemble unique. Afin de préserver le site, celui-ci n’est accessible librement qu’en hiver. En été, la découverte est possible lors des visites-conférences organisées par le Centre des monuments nationaux. (Photo : Hetizia)
Belle-Île-en-Mer
Belle-Île-en-Mer
A 15 kilomètres au large de Quiberon, Belle-Île-en-Mer porte bien son nom. Deuxième plus grande île du littoral atlantique après l’île d’Oléron, elle présente des paysages variés mêlant falaises escarpées, dunes, landes et sentiers fleuris. Outre les 84 km² de nature ouverts à toutes les activités sauvages, les quatre communes qui se partagent le territoire accueillent régulièrement des manifestations culturelles, notamment des festivals : « Plage musicale » en juillet ou « Festival lyrique international » en août… (Photo : aterrom)
L’île aux Moines
L’île aux Moines
Au gré des marées, ce sont plusieurs dizaines d’îles et îlots qui émergent du golfe du Morbihan. L’île aux Moines, la plus grande d’entre elles avec ses 310 hectares, est célèbre pour son cadre propice aux balades. Entre les ruelles fleuries de mimosas, les maisons de pêcheurs et les bois aux noms évocateurs (bois d’amour, bois des regrets, bois des soupirs…), le paysage fait partie des plus charmants de Bretagne. (Photo : JC Drapier)
L’île d’Arz
L’île d’Arz
L’île d’Arz, surnommée « l’île aux capitaines » en raison des nombreux officiers de marine qui en sont issus, est à peine moins grande que l’île aux Moines, mais tout aussi jolie. La plupart des monuments de l’île évoquent la vie rurale locale, notamment le moulin à marée du Berno, un bâtiment du XVIe siècle qui servait à moudre les produits de la mer pour les transformer en farine. L’île est connue pour accueillir plusieurs écoles de planche à voile. (Photo : clic clac)
Rochefort-en-Terre
Rochefort-en-Terre
Labellisée « plus beau village de France », « petite cité de caractère » et récompensée par quatre fleurs au concours des villes et villages fleuris, Rochefort-en-Terre est une cité où les échoppes des artisants d’art cotoient les maisons des XVIe et XVIIe siècles aux façades de granit. Erigé sur un éperon rocheux, le village offre un beau panorama sur la vallée du Gueuzon. (Photo : bobroy20)
Le château de Suscinio
Le château de Suscinio
La situation exceptionnelle du château de Suscinio (XIIIe siècle), entre terre et mer, suscite très rapidement la convoitise des ducs de Bretagne qui en font leur résidence. A partir du XVe siècle, l’édifice est progressivement abandonné avant d’être cédé à la couronne de France. Ce n’est qu’au début du XXIe siècle que le château, restauré, retrouve son éclat médiéval. Bien qu’il soit toujours l’objet de fouilles archéologiques, le château se visite librement toute l’année. (Photo : Philippe Devanne)
Le château de Trécesson
Le château de Trécesson
Bel exemple de l’architecture du XVe siècle, le château de Trécesson est l’un des édifices médiévaux les plus impressionnants de Bretagne. A quelques pas de la forêt de Paimpont, souvent assimilée à la forêt mythique de Brocéliande, l’édifice, comme cette dernière, est rattaché à plusieurs légendes locales : dame blanche qui apparaitrait sur les toits du château les nuits de pleine lune, chambres hantées, fantômes divers et variés… (Photo : janez964)
Larmor-Baden
Larmor-Baden
Larmor-Baden, au bord du golfe du Morbihan, est une petite cité portuaire dont l’activité est orientée vers la pêche et l’ostréiculture. Le territoire de la commune comporte quatre îles : l’île Longue, celle de Berder, Radenec et celle de Gavrinis, où se trouve le cairn du même nom, un mégalithe vieux de plus de 6000 ans. La convivialité du village s’exprime dans son marché festif du dimanche matin ou dans ses marchés nocturnes en été. (Photo : Richard Villalon)
Le lac du Guerlédan
Le lac du Guerlédan
Plus grand lac de Bretagne, le lac du Guerlédan est une retenue d’eau artificielle créée dans les années 1920 afin d’alimenter le barrage du même nom. Les activités réalisables sur le lac dépendent de la saison : d’avril à octobre, celui-ci est asséché, ce qui le rend propice aux balades en VTT ou aux randonnées le long des vestiges ordinairement immergés. Le reste de l’année, le site fait office de station balnéaire pour la pratique des loisirs nautiques : canoë, ski nautique, pédalo… (Photo : ptcruiser22)
Aux Alentours