Nice

Week-end à Nice

Soleil, ruelles, plage de galets, saveurs provençales, carnaval… Bienvenue à Nice, capitale de la Côte d’Azur et cinquième commune de France la plus peuplée. Son important patrimoine historique et architectural s’admire notamment dans les quartiers du Vieux-Nice et de Cimiez. Sa forte identité se retrouve dans la cuisine locale, estampillée par le label "Cuisine Nissarde". Les alentours regorgent de merveilles naturelles et architecturales, comme le village d’Èze ou les îles de Lérins, au large de Cannes. Le mélange parfait d’une ville culturellement riche et accueillante. Le spot idéal pour déconnecter le temps d’un week-end, été comme hiver.

À découvrir à Nice

Le quartier du Vieux-Nice
Le quartier du Vieux-Nice

Au bord de l’eau, les ruelles du quartier du Vieux-Nice regorgent de monuments historiques dont l’opéra, le plus connu. Construit face à la mer à la fin du XIXe siècle, il est classé aux Monuments historiques depuis 1992. Un peu plus loin, la cathédrale Sainte-Réparate a été érigée au XVIIe siècle, selon le style des églises romaines de l’époque. Son dôme recouvert de tuiles vernies est emprunté à l’architecture de Gênes, important port italien de la Renaissance. (Photo : Monticellllo)

La promenade des Anglais
La promenade des Anglais
S’étendant de l’aéroport jusqu’aux portes du Vieux-Nice, la promenade des Anglais tient son nom de la nationalité de son supposé créateur : le révérend Lewis Way, qui aimait passer ses hivers à Nice au XIXe siècle. Appréciée des coureurs et des cyclistes, l’avenue permet également aux visiteurs de découvrir des bâtiments parmi les plus beaux de la ville, dont de nombreux palaces comme le Negresco ou le Palais de la Méditerranée, ou encore l’opéra. (Photo : Andrzej2012)
Le quartier Cimiez
Le quartier Cimiez

Au nord de la ville, le quartier Cimiez abrite des monuments historiques de l’Antiquité et du Moyen Âge. Le musée archéologique (ouvert tous les jours sauf le mardi) permet de découvrir les ruines de la cité de Cemenelum, capitale de la région du Ier au IVe siècle. Le monastère, construit au XIIIe siècle, accueille un musée relatant la vie des moines franciscains qui y ont habité. Dans les jardins, venez admirer le point de vue sur la baie des Anges en contrebas. (Photo : Dimitri Surkov)

La
La "Cuisine Nissarde"
Délivré par l’office de tourisme de Nice, le label « Cuisine Nissarde » est décerné aux restaurateurs de la ville perpétuant la cuisine niçoise traditionnelle avec des produits locaux. Parmi les plats que l’on peut retrouver dans ces établissements, il y a la pissaladière, sorte de pizza sans sauce tomate aux oignons et au pissalat (sauce aux anchois), la soupe au pistou ou encore la célèbre salade niçoise. (Photo : Savoieleysse)
Le cap Ferrat
Le cap Ferrat
À l’est de Nice, le cap Ferrat est surnommé « la presqu’île des milliardaires » en raison des nombreuses villas de célébrités qui s’y trouvent. Les visiteurs peuvent les admirer en empruntant « le sentier du littoral », qui fait le tour du lieu jusqu’à Saint-Jean-Cap-Ferrat. Ce chemin longe les falaises de la côte ouest, permettant d’admirer les eaux bleues de la rade de Villefranche et les bâtiments de l’ancien port militaire de la Darse, de l’autre côté. (Photo : Gaelfphoto)
Èze
Èze

Situé sur un piton rocheux en bord de mer, Èze est un village typique de la région, avec ses ruelles labyrinthiques. Au sommet, les ruines d’un château accueillent un jardin exotique, labellisé "Jardin remarquable", reconnu pour son importante collection de cactus. Partant du bord de mer en contrebas et montant jusqu’à la commune, le "chemin de Nietzsche", du nom du philosophe allemand, offre une vue imprenable sur le cap Ferrat. (Photo : Bonzodog)

Gastronomie et spécialités niçoises

Nice possède une gastronomie aussi riche et variée que son paysage. Vous pourrez y savourer sa célèbre salade niçoise, ou sa version locale en sandwich, entre deux pains ronds, le pan banhat (ou pan bagnat). Autre valeur sûre du coin, la Pissaladière, variante locale de la pizza, avec uniquement des oignons, des olives et le pissalat, sauce à base de sardines et d’anchois. En plus des desserts provençaux traditionnels, Nice s’est fait une spécialité de la tourte de blette, une tarte sucrée salée disponible toute l’année sauf en été.

Où sortir à Nice ?

Nice, c’est bien sûr son bord de mer et le vieux Nice, avec ses boutiques, ses grands magasins, ses produits locaux et son célèbre Cours Saleya, principale voie piétonne où l’on retrouve les marchés artisanaux avec de la verrerie, des bijoux, de la décoration et des produits du terroir. De la gare au bord de mer, l’Avenue Jean Médecin regroupe aussi de grandes enseignes, cinémas et centres commerciaux. 

Pour un shopping provençal

Au cœur de la vieille ville et à quelques pas de la Promenade des Anglais, le Couqueto est l’adresse idéale pour acheter des souvenirs de Provence garantis fabriqués en France. Tissus provençaux confectionnés par Valdrome, santons signés Lise Berger, voilà un atelier artisanal à l’ambiance authentique parfait pour trouver des pièces uniques.
Où ? 11, Rue du Marché, 06300 Nice

Pour un déjeuner typique

Dans le vieux Nice, A Buteghinn’a  attire les gastronomes à l’une des six tables en terrasse ou des trois tables à l’intérieur. N’hésitez pas à déguster une vraie salade niçoise ou une assiette de spécialités que vous pourrez partager, et n’oubliez pas de garder une petite place pour déguster les ganses du carnaval, version locale des bugnes.
Où ? 11, Rue du Marché, 06300 Nice

Pour manger avec l’accent du Sud

On se sent tout de suite bien en entrant à La cantine de Lulu. Produits frais et de saison, légumes croquants, viandes cuites à point, une cuisine dans la tradition niçoise. Les beignets fleurs de courgettes en entrée et le bagna Cauda-Anchoïade en plat nous paraissent indispensables. Un très bon rapport qualité-prix !
Où ? 26, Rue Alberti, 06000 Nice

Pour faire la fête sur la Promenade des Anglais

Le High Club est the place to be de la jeunesse niçoise. Ce temple de la nuit propose une programmation régulièrement renouvelée et des shows de lumières impressionnants pour vous dandiner sous ses néons mauves et phosphorescents.
Où ? 45-47, promenade des Anglais, 06000 Nice

 

Où dormir à Nice ?

Le quartier du vieux Nice est vraiment l’endroit idéal pour séjourner. Calme par son côté piéton, mais très bien desservi par les transports en commun, vous êtes à cinq minutes de la plage et les rues sont très animées, de jour comme de nuit. Des commerces en tout genre, des restaurants, des cafés terrasses, c’est LE quartier qui vit aussi bien l’hiver que l’été.

Quand s’y rendre ?

Avec une belle saison qui s’étend de mai à octobre, mais un ensoleillement global y compris en hiver, on peut découvrir Nice tout au long de l’année. Le moment le plus magique demeure sans doute au moment du Carnaval. Mi-février et pendant deux semaines, la ville s’habille de lumière pour accueillir une grande fête qui n’a pas perdu son âme populaire malgré le grand succès dont elle profite. Au programme, concerts, spectacles et feux d’artifice, sans oublier les batailles de fleurs. Les rendez-vous majeurs tout au long de l’année :

  • Carnaval en février,
  • Fête des Mai en mai,
  • Festival du livre et Ironman France en juin,
  • Nice Jazz Festival en juillet.

Comment y aller ?

Avec cinq navettes par jour au départ de Paris avec Hop, vous pourrez rallier la Côte d’Azur en moins d’une heure et demie. L’aéroport de Nice est à dix minutes à pieds de la Promenade des Anglais. Le bus reste une solution confortable et économique. La gare routière est partagée par toutes les compagnies, et se trouve non loin du port de Nice. La gare de Nice se trouve au centre-ville, le TGV vous permet de rallier Lyon en 4h30 et Paris en 5h30. Le TER relie quant à lui Cannes, Fréjus et la ville italienne de Vintimille.

Se déplacer à Nice

Le réseau Lignes d’Azur propose 130 lignes de bus et une ligne de tramway sans oublier les noctambules, cinq lignes qui circulent de 22h20 à 01h10. Un seul et même titre de transport permet de prendre tram et le bus durant 74 minutes. Auto bleue est un service de location de véhicules électriques mis à la disposition de tous sur réservation. Pour les vélos, la ville possède un réseau de pistes cyclables non négligeable. Enfin, pour vous déplacer autrement, vous n’aurez que l’embarras du choix entre les locations de scooters, segways, gyropodes et trottinettes.

Infos pratiques

Office de Tourisme

Accès. 5, Promenade des Anglais, 06302 Nice
Horaires. 
Ouvert du 1er octobre au 31 mai du lundi au samedi de 9h à 18h. Ouvert du 1er juin au 30 septembre de 9h à 19h - Fermé le dimanche et jours fériés . Fermé le 1er janvier et le 25 décembre.
En savoir plus

Bureau de Poste

Accès. 18, Rue de l’Hotel des Postes, 06000 Nice
Horaires. 
Du Lundi au vendredi de 8h30 à 18h00 fermé le jeudi entre 12h et 14h et dimanche toute la journée, le samedi de 9h00 à 12h30

Taxis

  • Taxi Nice : 06 10 82 11 71
  • Taxis niçois indépendants : 04 93 88 25 82