Oise

Week-end dans l'Oise

A quelques dizaines de kilomètres au nord de Paris, l’Oise (60), en Picardie, est un département qui profite de sa proximité avec la capitale pour dévoiler un patrimoine culturel très riche, tout en offrant le charme et la tranquillité de la campagne. Beauvais, Compiègne, Chantilly ou Senlis sont marqués par la présence des princes, des rois et des empereurs, alors que des villages comme Gerberoy ou Ermenonville sont appréciés pour leur beauté naturelle.

A découvrir dans l'Oise

Beauvais
Beauvais
Préfecture du département, Beauvais a beaucoup souffert des destructions de la Seconde Guerre mondiale, bien que plusieurs maisons du Moyen Âge aient été épargnées par les destructions. La maladrerie Saint-Lazare (XIIe siècle), notamment, est l’un des ensembles hospitaliers médiévaux les mieux conservés de France. La cité a été récompensée par quatre fleurs au concours des villes et villages fleuris en 2004. (Photo : Diasp)
La cathédrale Saint-Pierre de Beauvais
La cathédrale Saint-Pierre de Beauvais
Bâtiment le plus emblématique de la ville, la cathédrale Saint-Pierre de Beauvais possède le plus haut cœur gothique du monde : 48 mètres. L’une des particularités les plus notables de la cathédrale est son inachèvement : elle ne possède pas de nef, ce qui lui donne une forme étonnante et explique les problèmes structurels auxquels elle a dû faire face, causes de nombreux effondrements. (Photo : Tuombre)
Le domaine de Chantilly
Le domaine de Chantilly
Le domaine de Chantilly, qui comprend le château, son parc et les écuries, est le fruit de la patience des princes qui l’ont embelli pendant plusieurs siècles depuis la fin du Moyen Âge. Le musée Condé, à l’intérieur du château, dévoile la collection d’œuvres d’art accumulées par Henri d’Orléans (1822-1897). Elle comporte notamment des tableaux de Raphaël (1483-1520), Nicolas Poussin (1594-1665) ou Ingres (1780-1867). (Photo : Thomas Launois)
Compiègne
Compiègne
Habitée depuis l’Antiquité, Compiègne a été témoin de tous les événements de l’histoire de France. Elle en garde la trace dans ses nombreux monuments : les combats de Jeanne d’Arc (1412-1431) dans la tour Beauregard, la résidence impériale dans les vestiges du château médiéval, la mode du Second Empire dans son théâtre ou les souvenirs douloureux de la Seconde Guerre mondiale dans le mémorial du Camp de Royallieu. (Photo : PackShot)
Senlis
Senlis
Au cœur du Parc naturel régional de l’Oise, la ville de Senlis, résidence royale depuis le Moyen Âge, conserve un patrimoine important : musée d’art et d’archéologie dans l’ancien évêché, musée militaire des Spahis dédié à la cavalerie légère coloniale, et musée de la vénerie qui présente l’art de la chasse. La cathédrale Notre-Dame, d’une taille relativement modeste, a été construite au XIIe siècle. (Photo : pbianne)
Noyon
Noyon
Ville natale de Jean Calvin (1509-1564), Noyon est l’une des plus anciennes cités de l’Oise. Malgré des destructions très importantes pendant la Première Guerre mondiale, le centre historique, où vivaient les chanoines et les évêques, a gardé son charme médiéval. Victime d’un incendie en 1131, la cathédrale romane a été remplacée dans les années suivantes par l’une des premières cathédrales gothiques de France. (Photo : pascalcointe)
Le château de Pierrefonds
Le château de Pierrefonds
Pratiquement détruit au début du XVIIe siècle, le château de Pierrefonds a été intégralement reconstitué par Viollet-le-Duc (1814-1879) sur des plans d’époque. Malgré son respect de l’art castral du XIVe siècle, l’architecte s’est accordé quelques libertés dans le parc, sur les fortifications ou dans les intérieurs. Le résultat, unique par son aspect, évoque le Moyen-Âge tout en annonçant l’Art nouveau du début du XXe siècle. (Photo : Anna Pakutina)
Gerberoy
Gerberoy
Classé parmi les plus beaux villages de France, Gerberoy évoque la Normandie par son ensemble de maisons à pans de bois et son patrimoine floral. La cité doit une partie de sa réputation au peintre post-impressionniste Henri-Eugène Le Sidaner (1862-1939) qui y résidait. Son ancien jardin, transformé en parc, accueille chaque année une fête des plantes, le deuxième week-end de septembre. (Photo : JC Drapier)
Ermenonville
Ermenonville
Célèbre pour sa forêt, Ermenonville est le village où reposait le corps de Jean-Jacques Rousseau (1712-1778), décédé dans le pavillon qu’il occupait dans le château, avant que ses cendres ne soient transférées au Panthéon. Le parc qui porte son nom est un célèbre lieu de pèlerinage littéraire, et des événements liés à la philosophie y sont encore régulièrement organisés. (Photo : PackShot)
Le parc Astérix
Le parc Astérix
Face au succès des parcs d’attraction Disney à travers le monde, le parc Astérix, à une dizaine de kilomètres de Senlis, incarne l’exception culturelle française. Consacré à l’univers de la bande-dessinée créée par Uderzo et Goscinny, le parc se compose de plusieurs zones qui évoquent le monde antique : Egypte, Gaule, Empire romain ou univers Viking. (Photo : Voyageursono)