Orne

Week-end dans l'Orne

Porte d’entrée de la Basse-Normandie, l’Orne (61) glisse doucement depuis la région du Perche, très boisée, vers des paysages fleuris typiquement normands. Terre d’histoire et de savoir-faire, le département est également apprécié pour la qualité de ses dentelles, pour ses petites cités médiévales ou pour l’excellence de sa gastronomie, symbolisée par l’un des fromages les plus célèbres au monde : le camembert.

A découvrir dans l'Orne

Alençon
Alençon
La préfecture de l’Orne, Alençon, est le siège d’un savoir-faire classé au Patrimoine mondial de l’UNESCO : la dentelle au point d’Alençon, parfois surnommée la « reine de la dentelle », dont la fabrication est expliquée dans le musée des Beaux-Arts et de la dentelle. Un autre musée présente la vie de Sainte-Thérèse de Lisieux (1873-1897), native de la ville. La cité conserve un important patrimoine architectural, notamment l’ancienne halle aux blés du XIXe siècle ou les vestiges du château des ducs du XIIe. (Photo : Christian Musat)
Argentan
Argentan
Autre ville de la dentelle, Argentan abrite de nombreux monuments, dont deux églises du XVe siècle et plusieurs hôtels particuliers. Des visites thématiques gratuites sont organisées pendant l’été pour découvrir la vieille ville ou les histoires qui se cachent derrière les rues les plus emblématiques. Depuis 2007, la cité est récompensée par trois fleurs au concours des villes et villages fleuris. Elle fait également partie de l’association des plus beaux détours de France. (Photo : PackShot)
Domfront
Domfront
Domfront, qui trône sur la vallée de la Varenne depuis un promontoire rocheux, est apprécié pour la richesse de son patrimoine médiéval. Les vestiges du château du XIe siècle, en accès libre dans un parc public, comprennent un donjon, une enceinte, des remparts, des tours et d’autres fortifications. L’église Notre-Dame-sur-l’Eau constitue l’un des exemples les plus parfaits de l’architecture romane dans la région. (Photo : Christian Musat)
Bagnoles-de-l’Orne
Bagnoles-de-l’Orne
Bagnoles-de-l’Orne est célèbre pour la qualité de sa station thermale, dont les origines remontent au Moyen Âge. Récompensée par quatre fleurs au concours des villes et villages fleuris, la cité est située au cœur de la forêt d’Andenne, où plusieurs parcours de santé sont accessibles librement. Le quartier « Belle Epoque » de la ville, constitué de villas très bien conservées, évoque la vie du début du XXe siècle. (Photo : Ivonne Wierink)
Saint-Céneri-le-Gérei
Saint-Céneri-le-Gérei
Classé parmi les plus beaux villages de France, Saint-Céneri-le-Gérei, à une dizaine de kilomètres au sud d’Alençon, domine la vallée de la Sarthe sur un piton rocheux. Depuis la fin du XIXe siècle, la beauté simple du village attire les peintres et les artistes. Le village est situé au cœur des Alpes mancelles, une région accidentée appartenant au Massif armoricain où sont organisées des randonnées et des balades. (Photo : Christian Musat)
Le château de Carrouges
Le château de Carrouges
Construit en briques rouges entre le XIVe et le XVIe siècle, le château de Carrouges est entouré de larges douves qui le séparent d’un parc de 10 hectares composé de plusieurs jardins, vergers et bosquets. Habités jusqu’au début du XXe siècle, les intérieurs du château sont décorés avec des meubles de la Renaissance et de la Restauration. (Photo : PackShot)
Le Haras du Pin
Le Haras du Pin
Le Haras du Pin, créé au XVIIIe siècle sous l’impulsion de Colbert (1619-1683), est le plus vieil haras national français, surnommé le « Versailles du cheval ». Le site développe aujourd’hui plusieurs types d’activités : la formation de chevaux et des cavaliers, l’organisation de compétitions sportives et des visites à thèmes qui expliquent l’histoire du lieu et de l’équitation. (Photo : PackShot)
Mortagne-au-Perche
Mortagne-au-Perche
Mortagne-au-Perche, dans la région boisée du Perche dont elle est la capitale historique, est une cité touristique qui abrite de nombreux monuments et musées. La ville est connue pour ses nombreux hôtels particuliers, dont l’hôtel du Receveur des Tailles, de style Louis XV, ou l’hôtel Fouteau du Tertre dans la rue Sainte-Croix. Ville natale du philosophe Alain (1858-1951), la cité lui rend hommage dans un musée qui porte son nom. (Photo : Jorisvo)
Le camembert
Le camembert
Symbole du fromage, et même de la France dans le monde entier, le camembert est originaire de la ville du même nom, dans l’Orne. Celle-ci ne manque pas de lui rendre hommage dans un musée qui retrace toute l’histoire de la production de ce roi des fromages, depuis sa création au XVIIIe siècle par une fermière nommée Marie Fontaine. (Photo : A_Bruno)
Notre-Dame-de-Montligeon
Notre-Dame-de-Montligeon
Erigée à la fin du XIXe siècle, la basilique Notre-Dame-de-Montligeon développe un style architectural néo-gothique. L’édifice est dédié à l’eschatologie, c’est-à-dire la fin des temps et le destin des âmes après la mort. La vocation de l’église est de délivrer des prières pour libérer les âmes bloquées au purgatoire. Aujourd’hui encore, la basilique est l’un des plus grands centres mondiaux de prières dédiées aux défunts. (Photo : Jorisvo)