Pas-de-Calais

Week-end dans le Pas-de-Calais

Le Pas-de-Calais (62), qui forme la région la plus septentrionale de l’Hexagone avec le département du Nord, est marqué par l’importance de son littoral, qu’il s’agisse de la pêche, des guerres contre l’Angleterre, ou, plus récemment, du tourisme balnéaire. Contrairement à son voisin, dont la métropole lilloise domine le territoire, le département n’est pas disposé autour d’un grand pôle urbain, mais s’organise en un réseau équilibré de villes de taille moyenne à l’histoire riche.

À découvrir dans le Pas-de-Calais

tag_photos_new
Arras
Arras
Arras, la préfecture du Pas-de-Calais, n’est pas la ville la plus peuplée du département : elle est devancée en cela par Calais et Boulogne-sur-Mer. Son importance réside ailleurs, dans son patrimoine historique, économique et culturel qui lui a valu d’être la capitale de la province depuis le Moyen Âge. Les belles places baroques de la ville, notamment la Grand’Place ou la place des Héros, illustrent cette richesse, avec des façades sculptées, toutes différentes les unes des autres. (Photo : Philippe Graille)
tag_photos_new
Boulogne-sur-Mer
Boulogne-sur-Mer
Seconde destination touristique du Nord-Pas-de-Calais après Lille, Boulogne-sur-Mer est surnommée la « capitale de la côte d’Opale ». Avant d’être une station balnéaire importante, la ville est restée le premier port de pêche français pendant plusieurs siècles et un important centre d’échange avec l’Angleterre. Classée parmi les villes d’art et d’histoire, la cité est dotée d’un patrimoine architectural qui remonte à l’Antiquité, et d’attraits plus modernes, dont le centre Nausicaa, le site touristique le plus visité de la région. (Photo : Crobard)
tag_photos_new
Nausicaa
Nausicaa
Premier site touristique de la région, Nausicaa, à Boulogne-sur-Mer, est à la fois un aquarium, prévu pour devenir le plus grand d’Europe en 2018, et un centre scientifique et technique sur l’environnement marin. A travers une cinquantaine de bassins, plus de 1000 espèces de poissons se laissent apercevoir, et parfois même toucher. Outre son aspect ludique, le site prend soin d’expliquer aux visiteurs l’importance du milieu marin et de sa préservation. (Photo : Nono)
tag_photos_new
Le Touquet-Paris-Plage
Le Touquet-Paris-Plage
Station la plus célèbre de la côte d’Opale, Le Touquet-Paris-Plage, dont l’histoire est étroitement liée à celle de l’émergence du tourisme balnéaire à la fin du XIXe siècle, est réputée pour son élégance et ses belles villas anglo-normandes. Les constructions des Années folles, entre les deux guerres mondiales, sont le fruit d’un style unique dont la principale caractéristique est la fantaisie. Tout autour de la cité, une vaste forêt participe à la réputation de la station. (Photo : Ludovic L'Henoret)
tag_photos_new
Le Grand Site des Deux Caps
Le Grand Site des Deux Caps
Le Grand Site des Deux Caps, constitué du cap Gris-Nez et du cap Blanc-Nez, est le territoire hexagonal le plus proche de l’Angleterre. Composée d’un vaste ensemble de dunes et de hautes falaises, la zone a été façonnée par l’histoire, de Louis XIV (1638-1715) à la Seconde Guerre mondiale, en passant par les guerres napoléoniennes du début du XIXe siècle. Entre 1940 et 1944, les Allemands y déploient le Mur de l’Atlantique, destiné à empêcher un débarquement allié, dont il subsiste plusieurs centaines de vestiges. (Photo : Arenysam)
tag_photos_new
Le musée du Louvre-Lens
Le musée du Louvre-Lens
Symbole de la volonté de la région de devenir un pôle culturel majeur à l’échelle nationale, le musée du Louvre-Lens est l’un des projets les plus ambitieux de l’ancien bassin minier. Si le musée ne comporte pas encore de collection permanente, il propose plusieurs espaces d’exposition qui présentent des œuvres majeures de l’humanité, de l’Antiquité à l’époque moderne.
tag_photos_new
Le mémorial de Vimy
Le mémorial de Vimy
Bien que situé dans le Pas-de-Calais, le mémorial de Vimy appartient en fait au Canada : l’Etat français a fait don de la zone à la nation canadienne pour rendre hommage aux dizaines de milliers de jeunes militaires qui ont combattu pendant la Première Guerre mondiale, en particulier lors de la bataille du 9 avril 1917. Le site domine la plaine de Lens depuis une centaine de mètres d’altitude et offre une vue incomparable sur le bassin minier. (Photo : Jenny Thompson)
tag_photos_new
Les beffrois du Pas-de-Calais
Les beffrois du Pas-de-Calais
Inscrits au Patrimoine mondial de l’UNESCO au titre des beffrois de Belgique et de France, les six beffrois du Pas-de-Calais se trouvent à Béthune, Boulogne-sur-Mer, Aire-sur-la-Lys, Arras, Calais et Hesdin. Symbole de la région, le beffroi de Béthune (XIVe siècle) a été choisi pour figurer sur le logo du Nord-Pas-de-Calais en 1982. (Photo : Production Perig)
tag_photos_new
La nécropole nationale de Notre-Dame-de-Lorette
La nécropole nationale de Notre-Dame-de-Lorette
Plus grand cimetière militaire français, la nécropole nationale de Notre-Dame-de-Lorette abrite les dépouilles de plus de 45 000 soldats, dont 22 000 tombes individuelles. Le site de 25 hectares comprend une basilique, un musée et une tour-lanterne qui éclaire à plusieurs kilomètres à la ronde. Le cimetière est situé sur une colline à 125 mètres d’altitude. Depuis 2014, un nouveau monument, l’Anneau de la mémoire, comporte les noms des 579 606 soldats tués sur le front du Nord-Pas-de-Calais entre 1914 et 1918. (Photo : Brimeux)
tag_photos_new
Le fort d'Ambleteuse
Le fort d'Ambleteuse
Construit de 1682 à 1690 par Vauban, sous l’ordre de Louis XIV, le fort d’Ambleteuse se dresse sur un piton rocheux pour protéger l’embouchure de la Slack. Seule forteresse littorale encore debout entre Cherbourg et la Belgique, l’édifice, comme toutes les constructions de Vauban, est un exemple majeur de l’architecture militaire du XVIIe siècle. Le bâtiment se visite les dimanches entre Pâques et la Toussaint. (Photo : Oslobis)