Pays basque

Week-end dans le Pays basque

Etendu sur l’Espagne et la France, le Pays basque compte 3 millions d’habitants pour une superficie de 20 000 km². Le Pays basque français, dans les Pyrénées-Atlantiques, comporte trois provinces : le Labourd à l’ouest, la Basse-Navarre, et la Soule à l’est. La langue du Pays basque, l’euskara, est la seule langue européenne encore vivante qui ne soit pas un dérivé d’une autre langue, ce qui contribue à former chez les Basques un fort sentiment d’identité.

A découvrir au Pays basque

Bayonne
Bayonne
Au confluent de la Nive et de l’Adour, Bayonne marque la frontière septentrionale du Pays basque français. Célèbre pour ses fameuses « fêtes » qui se déroulent chaque année au mois d’août et pour son jambon, la ville est le siège d’une cathédrale du XIIIe siècle classée au Patrimoine mondial de l’UNESCO et d’un musée consacré à l’histoire du Pays basque. (Photo : Vou Vraysan)
Biarritz
Biarritz
Au sud de Bayonne, Biarritz est la capitale française du surf. Dans la seconde moitié du XIXe siècle, la ville est devenue une station balnéaire de premier plan et conserve depuis une réputation justifiée de douceur de vivre, de loisir et de détente. Parmi les incontournables : le Rocher de la Vierge, au milieu de l’océan, auquel mène une passerelle métallique et un tunnel. (Photo : Andrzej2012)
Saint-Jean-de-Luz
Saint-Jean-de-Luz
Ville balnéaire réputée, Saint-Jean-de-Luz est l’un des plus importants ports de pêche français. Sur le littoral, six plages de sable permettent à toutes les envies de s’exprimer : surf sur la plage de Cénitz, baignade et farniente sur la Grande plage, châteaux de sable sur la plage de Mayarco... Le centre-ville, en grande partie piéton, abrite plusieurs monuments historiques, dont l’église Saint-Jean-Baptiste, dans laquelle Louis XIV s’est marié en 1660. (Photo : Kevin Eaves)
Hendaye
Hendaye
Dernière ville du littoral avant l’Espagne, Hendaye accueille la plus grande plage de sable fin de la côte basque. En tant qu’étape des chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle, la ville offre un gîte aux pèlerins et fournit un point de départ pour de nombreuses randonnées à travers les Pyrénées. Le château d’Abbadia, sur la commune, est l’une des rares créations de l’architecte Eugène Viollet-le-Duc au XIXe siècle. (Photo : Xiong Mao)
Espelette
Espelette
Célèbre pour son piment qui se gorge de soleil sur les murs des maisons à encorbellement à partir du mois de septembre, Espelette est un petit village typique du Pays basque, posé au pied des Pyrénées. L’église Saint-Etienne, à l’écart de la cité, présente un mobilier très riche. Le château des barons d’Ezpeleta, transformé en mairie, abrite une exposition permanente sur le piment. (Photo : Yvann K)
Les chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle
Les chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle
Trois des quatre chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle traversent le Pays basque pour se rendre en Espagne. Ils se réunissent au niveau du Carrefour de Gibraltar à Ostabat et continuent vers Saint-Jean-Pied-de-Port pour franchir la frontière. Cette dernière étape française permet de découvrir la commune, un important centre d’échange dont l’enchevêtrement de ruelles a gardé tout son charme médiéval. (Photo : Vou Vraysan)
La Rhune
La Rhune
A la frontière entre le Labourd et la Navarre, en Espagne, la Rhune est le point culminant de la côte basque française, à 905 mètres d’altitude. Les dolmens et cromlechs qui jalonnent ses sentiers témoignent de l’ancienneté de la fréquentation du lieu. Depuis 1924, un petit train monte au sommet et constitue une attraction touristique atypique. (Photo : Metulj888)
Aïnhoa
Aïnhoa
Aïnhoa fait partie des communes classées par l’association « Les plus beaux villages de France », en raison des façades colorées qui décorent les maisons de son unique rue. A la limite du Labourd et de la Navarre, le village est situé à la lisière d’une forêt qui abrite une faune sauvage et pastorale. (Photo : Pictures news)
Sare
Sare
La ville de Sare est l’une de celles où la culture basque est le plus fermement implantée. Enclavée dans un cirque formé par les Pyrénées, la ville regorge de maisons du XVe siècle emblématiques de la manière de faire basque. A 6 kilomètres, les grottes de Sare abritent un parc de reconstitution mégalithique et servent d’école de spéléologie. (Photo : Vou Vraysan)
Mauléon
Mauléon
La vieille ville médiévale de Mauléon était la capitale des vicomtes de la Soule, la province la plus à l’est du Pays basque français, mais aussi la moins peuplée. A découvrir : le château de Mauléon (XIe siècle), autour duquel des spectacles sont organisés chaque été ; ainsi que la maison de la Fée, la plus ancienne de la ville, dont le linteau indique qu’elle date du XVe siècle. Elle reflète l’habitat paysan typique de l’époque. (Photo : Dariya)
Aux Alentours