Périgord

Week-end dans le Périgord

Situé sur l'actuel département de la Dordogne, le Périgord est un ancien comté français réputé pour la richesse de son patrimoine gastronomique, architectural, historique et culturel. Le territoire se compose de quatre régions correspondant à quatre couleurs : vert, blanc, noir et pourpre. A chacune de ses régions correspond une identité bien campée.  

A découvrir dans le Périgord

Périgord vert
Périgord vert
C'est Jules Verne (1828-1905) qui, le premier, donne le nom de "Périgord vert" à la région qui se trouve au nord de la Dordogne, pour évoquer les nombreux chênes et châtaigniers qui poussent dans ses forêts. Le village de Villars, au centre de la zone, incarne bien la richesse culturelle du territoire, avec son château du XVIe siècle et sa grotte célèbre pour ses peintures pariétales. (Photo : Jimjag)
Brantôme
Brantôme
Au sud du Périgord vert, Brantôme est surnommée "la Venise du Périgord" pour son centre-ville, établi sur une île formée par la Dronne. Son abbaye fondée en 769 en fait une étape de l'un des chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle, la voie de Vézelay. La cité accueille régulièrement des festivités : carnaval en mars, joutes nautiques l'été et festival de musique classique en août. (Photo : Ivoha13)
Périgord blanc
Périgord blanc
Au centre de la région, le Périgord blanc tire son nom de la couleur de son sol calcaire dont les pierres ont servi à construire de nombreux monuments. Le territoire est dominé par Périgueux, la capitale historique du Périgord, dont le patrimoine s'étend de l'Antiquité à la Renaissance. Les marchés réguliers qui se tiennent dans le centre-ville permettent de profiter de la gastronomie périgourdine, réputée pour ses truffes, son foie gras et ses vins. (Photo : Hubert Héliès)
La cathédrale Saint-Front de Périgueux
La cathédrale Saint-Front de Périgueux
Inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO au titre des chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle, la cathédrale Saint-Front de Périgueux présente une architecture qui mélange les influences romanes et byzantines. Dans la seconde moitié du XIXe siècle, l'édifice est restauré par l'architecte Paul Abadie, qui s'attaquera ensuite au Sacré-Cœur à Paris, d'où une certaine ressemblance entre les deux bâtiments. (Photo : Hubert Héliès)
Le Périgord noir
Le Périgord noir
Le Périgord noir, à l'est du département, est couvert de chênes sombres qui donnent leur nom à la zone. C'est la partie du Périgord qui compte le plus de cités classées parmi les plus beaux villages de France, de villes médiévales et de châteaux. C'est aussi ici que se trouvent les célèbres grottes préhistoriques de Lascaux, qui ne se visitent pas, mais se dévoilent à travers une reproduction grandeur nature. (Photo : Ariane Citron)
Sarlat-la-Canéda
Sarlat-la-Canéda
Au cœur du Périgord noir, Sarlat-la-Canéda est célèbre pour la qualité de son patrimoine du Moyen Âge et de la Renaissance. Sa vieille ville, composée de petites ruelles ombragées, de venelles et de places fleuries, fait partie des centres urbains médiévaux les mieux conservés de la planète. Ses monuments historiques se comptent par dizaines : cathédrale Saint-Sacerdos, maison de La Boétie, château de Loubejac… (Photo : Pierre Violet)
Belvès
Belvès
Dans le Périgord noir, Belvès est l'une des nombreuses cités classées parmi les plus beaux villages de France. La ville est juchée sur un éperon rocheux qui domine la vallée de la Nauze, un affluent de la Dordogne. Son patrimoine architectural a miraculeusement survécu aux nombreuses guerres depuis le Xe siècle, et comporte plusieurs monuments remarquables, dont des habitations troglodytes du XIIIe siècle, un beffroi du XIe et un château du XVIe siècle. (Photo : Jeanmical)
Le Périgord pourpre
Le Périgord pourpre
Le Périgord pourpre s'étend au sud-ouest de la Dordogne. Région viticole, son nom rappelle la couleur des vignes pendant l'automne. Le territoire s'inscrit autour de sa capitale, Bergerac, une ville au patrimoine architectural très riche. Le musée du vin et de la batellerie, dans le centre-ville, présente l'activité viticole et nautique de la région. (Photo : FreeProd)
Issegeac
Issegeac
Parmi les nombreux villages médiévaux du Périgord, Issegeac tient une place à part en raison de la vie de l'un de ses habitants, Michel Jeury (1934-2015), l'un des romanciers français de science-fiction les plus influents. La cité organise toujours régulièrement des événements pour les passionnés : expositions ou brocantes, particulièrement pendant l'été. (Photo : Mocav)
Monpazier
Monpazier
Ancienne bastide du XIIIe siècle, Monpazier est classé parmi les plus beaux villages de France pour la richesse de son patrimoine du Moyen Âge. En plus de ses maisons médiévales sauvegardées, le village abrite plusieurs édifices remarquables : église du XIIIe siècle, hôtels particuliers du XVIIIe, chapelle de la Renaissance… (Photo : PackShot)
Aux Alentours