Pyrénées-Atlantiques

Week-end dans les Pyrénées-Atlantiques

A la frontière espagnole, au sud de l’Aquitaine, les Pyrénées-Atlantiques (64) profitent d’une situation très favorable entre l’océan et les montagnes. Zone frontière, le territoire est marqué par la culture et les traditions basques qui continuent de rythmer la vie des petits villages et des grandes villes, au gré des fêtes et des événements sportifs. Qu’il s’agisse de sa culture, de sa gastronomie, de son histoire ou de ses atouts naturels, le département est l’un des plus complets du territoire hexagonal. 

À découvrir dans les Pyrénées-Atlantiques

Pau
Pau
Pau, préfecture du département, est la capitale historique du Béarn, au pied des Pyrénées. C’est en devenant la résidence des rois de Navarre au XVIe siècle que la ville s’est transformée en un pôle économique, politique et culturel majeur, notamment quand la lignée a accédé au trône de France sous le règne d’Henri IV (1553-1610). Parmi les incontournables de la cité : le boulevard des Pyrénées, une balade qui offre une vue incomparable sur les montagnes, le château qui domine le gave, ou le musée Bernadotte (1763-1844), consacré à l’histoire de ce simple soldat devenu maréchal d’Empire puis roi de Suède. (Photo : Sasha64f)
Bayonne
Bayonne
Au confluent de deux rivières, la Nive et l’Adour, Bayonne est célèbre pour son identité marquée. Son art de vivre s’exprime particulièrement dans la gastronomie et le sport, en tête le rugby et la pelote basque. Tous les ans au mois d’aout, les fêtes de Bayonne réunissent plus d’un million de visiteurs vêtus de blanc et d’un foulard rouge. Le Musée basque, sur le quai des Corsaires, présente l’identité de la région depuis la préhistoire, à travers les fêtes, coutumes, traditions et costumes. (Photo : Sabrina Jarry)
Biarritz
Biarritz
Dans le creux du golfe de Gascogne, Biarritz est la capitale française du surf. Ses belles plages de sable fin accueillent chaque année des milliers de sportifs qui viennent se frotter aux vagues. La station balnéaire, appréciée de Napoléon III (1803-1873), s’est considérablement développée à la Belle Epoque, à la fin du XIXe siècle. Il reste de cette période plusieurs palaces, hôtels particuliers et villas de luxe. (Photo : Slava)
Espelette
Espelette
Célèbre pour son piment qui sèche sur les façades rouges des habitations, Espelette est un village typique du Pays basque, à proximité des plages et des montagnes, à la frontière espagnole. Si la gastronomie est à l’honneur dans la petite cité, le village est aussi apprécié pour les possibilités d’escapade qu’il offre vers les plus beaux endroits de la région : Ainhoa, Saint-Jean-de-Luz ou Cambo-les-Bains pour une cure thermale. (Photo : Adrien Roussel)
Ainhoa
Ainhoa
A moins d’une dizaine de kilomètres d’Espelette, Ainhoa fait partie des plus beaux villages de France. L’ancienne bastide, érigée au XIIIe siècle pour accueillir les pèlerins sur la route de Saint-Jacques-de-Compostelle, est garante d’une longue tradition d’hospitalité. Autour d’une rue unique, les maisons blanches et rouges abritent plusieurs restaurants qui font sa réputation gastronomique. Plusieurs chemins de randonnée balisés partent de la cité vers les montagnes. (Photo : Philippe Graille)
Sare
Sare
Juste à côté d’Ainhoa, Sare est aussi classé parmi les plus beaux villages de France. Sa situation à la frontière espagnole a été l’occasion d’une florissante activité de contrebande pendant des siècles, permettant de faire traverser toutes sortes de produits, des espadrilles à la dentelle, en passant par les roulements à bille. La devise de la ville « Sara, astia », « Sare, pays des loisirs », invite à la détente et au calme au milieu des bâtiments anciens, des XVIIe et XVIIIe siècles. (Photo : Vouvraysan)
La Bastide-Clarence
La Bastide-Clarence
A quelques pas de Bayonne, La Bastide-Clarence est une ville neuve fondée au XIIIe siècle dont le patrimoine architectural a été complété par de multiples influences au cours des siècles. Certaines habitations évoquent le style labourdin, typique du Pays basque, avec ses colombages rouges ou verts, alors que d’autres sont construites dans le style navarrais, plus massives avec des portes en arc de voûte. Très fidèle à ses traditions, la cité abrite de nombreux ateliers d’artistes et artisans d’art. (Photo : Yvann K)
Navarrenx
Navarrenx
A quelques kilomètres à l’ouest de Pau, sur les rives du gave d’Oloron, Navarrenx est l’une des plus anciennes villes de la région : on trouve des traces de sa fondation dès le Ier siècle. Malgré quelques destructions malencontreuses au début du XXe siècle, les remparts qui ceinturent la bastide depuis le XVIe siècle ont été conservés dans leur état d’origine. La cité, étape du chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle passant par le Puy-en-Velay, fait partie de l’association des plus beaux villages de France. (Photo : OlegMit)
La vallée d'Ossau
La vallée d'Ossau
Depuis le sud de Pau jusqu’à la frontière espagnole, la vallée d’Ossau forme un paysage dominé par la figure majestueuse du pic du Midi d’Ossau. Très touristique, la zone fait le bonheur des sportifs et propose de nombreuses activités, quelle que soit la saison : randonnée sur le GR10 ou le long des chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle, découverte du pastoralisme à l’occasion des transhumances ou ski dans les stations de Gourette et d’Artouste. (Photo : Phgo55)
Le Pic du Midi d'Ossau
Le Pic du Midi d'Ossau
Le Pic du Midi d’Ossau, emblème régional, domine la vallée depuis ses 2884 mètres. S’il n’est pas le plus haut sommet des Pyrénées-Atlantiques, dépassé d’une centaine de mètres par le pic Palas, c’est sa forme caractéristique qui se détache si bien de la ligne de crête qui lui a valu sa réputation. Eté comme hiver, le sommet est pris d’assaut par les randonneurs et les alpinistes. Le sentier normal, qui passe par le refuge de Pombie, n’est pas particulièrement difficile, contrairement à certaines voies d’escalades réservées aux sportifs les plus chevronnés. (Photo : Sergiswand)
En savoir plus
Aux Alentours