Sarthe

Week-end dans la Sarthe

À l’est de la région Pays de la Loire, la Sarthe (72) est à la frontière avec la Normandie et le Centre-Val de Loire. La nature prend une place prépondérante dans le département, notamment avec les Alpes mancelles à l’ouest et les plaines du Perche à l’est. Le territoire compte par ailleurs de nombreux châteaux à l’histoire illustre, comme ceux du Lude et de Sablé-sur-Sarthe.

À découvrir dans la Sarthe

tag_photos_new
Le Mans
Le Mans
Au confluent des rivières Sarthe et Huisne, Le Mans est une « Ville d’art et d’histoire ». Son centre historique, surnommé la « cité Plantagenêt », regroupe les plus beaux monuments de la commune. Ils se découvrent au fil d’une balade dans les ruelles pavées classées aux monuments historiques : la muraille gallo-romaine (IIIe siècle), remarquablement bien conservée, le Palais des comtes du Maine… Non loin des rives de la Sarthe, le musée de la reine Bérengère retrace l’histoire du Mans et ses environs. (Photo : Christian Musat)
tag_photos_new
La cathédrale Saint-Julien du Mans
La cathédrale Saint-Julien du Mans
La cathédrale Saint-Julien du Mans, construite entre le XIe et le XVe siècle, domine la capitale de la Sarthe avec sa tour de 64 mètres de hauteur. L’édifice est un chef-d’œuvre de l’architecture gothique, à l’image de ses sœurs de Reims et de Chartres. Ses vitraux sont considérés comme étant parmi les plus beaux de France, notamment celui dit de l’Ascension. Chaque été, un spectacle son et lumières est projeté sur la façade de la cathédrale à l’occasion du festival de la Nuit des Chimères. (Photo : Natalia Bratslavsky)
tag_photos_new
L'abbaye Saint-Pierre de Solesmes
L'abbaye Saint-Pierre de Solesmes
À quelques kilomètres de Sablé-sur-Sarthe, l’abbaye Saint-Pierre de Solesmes, fondée en 1010, est l’un des hauts lieux du chant grégorien depuis le XIXe siècle. Ce chant religieux, tombé en désuétude après le Moyen Âge, a été remis au goût du jour par Dom Guéranger (1805-1875), abbé des lieux. L’édifice est toujours habité par une soixantaine de moines perpétuant la tradition de ces mélodies. Les visiteurs peuvent assister toute l’année aux offices quotidiens (sur réservation) pour découvrir un patrimoine musical parfois millénaire. (Photo : Christian Musat)
tag_photos_new
Le château de Courtanvaux
Le château de Courtanvaux
Le château de Courtanvaux (XVe siècle), à mi-chemin entre Le Mans et Blois, est un bel exemple du style gothique tardif. Des traces de l’ancien manoir médiéval sont toujours visibles, surtout à l’entrée du château (pont-levis, douves et porte à mâchicoulis). L’intérieur, rénové au XIXe siècle, se visite de mai à septembre. Autour des bâtiments, le parc de 68 hectares (ouvert toute l’année) est composé d’un jardin à la française aménagé en 1966 et d’un jardin à l’anglaise où poussent notamment des séquoias, des tilleuls et de gigantesques platanes. (Photo : JAG Images)
tag_photos_new
Saint-Léonard-des-Bois
Saint-Léonard-des-Bois
Le château de Courtanvaux (XVe siècle), à mi-chemin entre Le Mans et Blois, est un bel exemple du style gothique tardif. Des traces de l’ancien manoir médiéval sont toujours visibles, surtout à l’entrée du château (pont-levis, douves et porte à mâchicoulis). L’intérieur, rénové au XIXe siècle, se visite de mai à septembre. Autour des bâtiments, le parc de 68 hectares (ouvert toute l’année) est composé d’un jardin à la française aménagé en 1966 et d’un jardin à l’anglaise où poussent notamment des séquoias, des tilleuls et de gigantesques platanes. (Photo : Packshot)
tag_photos_new
Sillé-le-Guillaume
Sillé-le-Guillaume
Le château de Courtanvaux (XVe siècle), à mi-chemin entre Le Mans et Blois, est un bel exemple du style gothique tardif. Des traces de l’ancien manoir médiéval sont toujours visibles, surtout à l’entrée du château (pont-levis, douves et porte à mâchicoulis). L’intérieur, rénové au XIXe siècle, se visite de mai à septembre. Autour des bâtiments, le parc de 68 hectares (ouvert toute l’année) est composé d’un jardin à la française aménagé en 1966 et d’un jardin à l’anglaise où poussent notamment des séquoias, des tilleuls et de gigantesques platanes. (Photo : Christian Musat)
tag_photos_new
Sablé-sur-Sarthe
Sablé-sur-Sarthe
À l’ouest du département, Sablé-sur-Sarthe fut un important port de marchandises au XIXe siècle. Le château dominant la ville a été construit au XVIIIe siècle pour Jean-Baptiste Colbert de Torcy (1665-1746), ministre des Affaires étrangères de Louis XIV. Abandonné à la Révolution, il a accueilli une manufacture de chicorée au XXe siècle, avant d’être racheté par la Bibliothèque nationale de France. Sa visite en compagnie d’un guide permet de découvrir l’histoire de la ville et ses environs. (Photo : Cécile Haupas)
tag_photos_new
Le château du Lude
Le château du Lude
Le château du Lude est l’un des châteaux de la Loire les plus septentrionaux. Ses façades, remaniées plusieurs fois au cours des siècles, présentent un savant mélange de plusieurs styles architecturaux, du gothique au néoclassique, en passant par le Renaissance. Le parc de six hectares, labellisé « Jardin remarquable », date en grande partie du XVIIe siècle. Autour de l’orangerie, le potager abrite des fruits et légumes anciens (potimarron, panais…). Le site est ouvert aux visiteurs toute l’année. (Photo : Guitou60)
tag_photos_new
La Ferté-Bernard
La Ferté-Bernard
La Ferté-Bernard, au sud du parc naturel régional du Perche, est surnommée la « Venise de l’Ouest » en raison des canaux traversant la ville. Des bateaux électriques sont à louer de mai à septembre pour découvrir les monuments depuis l’eau. L’église Notre-Dame-des-Marais (XIIIe siècle) est un bel exemple du style gothique angevin. Les vitraux des XVe et XVIe siècles font partie des plus beaux de la région. (Photo : Claudio Colombo)
tag_photos_new
Beaumont-sur-Sarthe
Beaumont-sur-Sarthe
Beaumont-sur-Sarthe est une cité médiévale sise sur les bords de la rivière éponyme, à mi-chemin entre Le Mans et Alençon (Orne). Son histoire coïncide avec celle des guerres successives entre les provinces du Maine et de Normandie. Les ruines du château (XIIe siècle) dominant la vieille ville témoignent de l’importance stratégique du lieu. À quelques kilomètres de là, le prieuré de Vivoin, construit au XIIIe siècle, abrite une exposition permanente relatant l’histoire des environs. (Photo : Christian Musat)
Aux Alentours