Vaucluse

Week-end dans le Vaucluse

Au nord-ouest de la Provence-Alpes-Côte d’Azur, le Vaucluse (84) est à la frontière avec la région Rhône-Alpes. L’est montagneux comprend deux chaînes de montagnes : les Monts de Vaucluse et le Luberon, recouverts par le parc naturel régional du même nom. Point de passage important entre l’Italie et le nord de la France, l’ouest du département compte un important patrimoine historique, comme le palais des Papes d’Avignon ou le théâtre antique d’Orange.

À découvrir dans le Vaucluse

Avignon
Avignon
Le centre historique d’Avignon, classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, abrite le palais des Papes, résidence pontificale au XIVe siècle, le plus grand bâtiment de style gothique du monde. Il est la raison pour laquelle la ville est aujourd’hui appelée la « Cité des papes ». Au mois de juillet, elle s’emplit de troupes d’acteurs venues participer au Festival d’Avignon, l’une des plus grandes démonstrations de théâtre au monde. Il se déroule à travers la cité, dans une trentaine de lieux différents. (Photo : Honzahruby)
Le mont Ventoux
Le mont Ventoux
Le mont Ventoux, culminant à plus de 1900 mètres d’altitude, domine le Vaucluse. Bien connu des amateurs de cyclisme, il est un point de passage régulier du Tour de France depuis les années 1950. La montagne est classée « Réserve de biosphère » par l’UNESCO depuis 1990 pour protéger notamment la flore rare du sommet et la forêt de hêtres du versant nord, où les visiteurs peuvent admirer des arbres pluricentenaires. (Photo : Christophe Joseph)
Lourmarin
Lourmarin
Lourmarin, labellisé « Plus beau village de France » par l’association du même nom, se situe au cœur du parc naturel régional du Luberon. Le château du XVe siècle dominant le village est la propriété de l’Académie des Arts et Belles-Lettres d’Aix-en-Provence. Il accueille en été de jeunes artistes français (peintres, sculpteurs…) pour leur permettre d’exercer leur art. Leurs œuvres sont ensuite exposées à la vue des visiteurs venus admirer le mobilier du XVIe siècle et la terrasse avec vue sur le massif du Luberon. (Photo : Irisphoto1)
Le parc naturel régional du Luberon
Le parc naturel régional du Luberon
Le parc naturel régional du Luberon recouvre le massif montagneux du même nom, à cheval sur le Vaucluse et les Alpes-de-Haute-Provence. Plus de 1 000 kilomètres de sentiers balisés permettent de découvrir facilement les nombreux paysages du territoire, de la garrigue aux pelouses des crêtes, où les troupeaux de moutons des environs viennent brouter en été, en passant par les nombreuses gorges et grottes. (Photo : Sébastien Closs)
Orange
Orange
Orange, cité fondée au Ier siècle avant notre ère par les Romains, est dominée par la colline Saint-Eutrope, inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO. À son pied, le théâtre antique, construit au Ier siècle, est l’un des théâtres romains les mieux conservés du monde. Le festival d’opéra des Chorégies d’Orange s’y déroule chaque été depuis 1902. Plus récente, la cathédrale Notre-Dame-de-Nazareth (XIIe siècle) est un bel exemple de l’architecture romane. (Photo : Jérôme Delahaye)
Les Dentelles de Montmirail
Les Dentelles de Montmirail
À l’ouest du mont Ventoux, les crêtes escarpées du massif des Dentelles de Montmirail, appréciées des amateurs d’escalade, se découpent dans le ciel du département. Outre le patrimoine naturel, le massif abrite neuf monuments historiques, dont le château du Barroux, construit au XIIe siècle. Ouvert aux visiteurs d’avril à octobre, il prend en résidence de jeunes artistes afin qu’ils puissent travailler et exposer leurs œuvres. (Photo : Picture News)
Gordes
Gordes
Aux portes du Luberon, le village de Gordes est adossé aux contreforts du massif des Monts du Vaucluse. Détenteur du label « Plus beau village de France », il possède un important patrimoine classé aux monuments historiques. Parmi celui-ci, l’abbaye de Sénanque, fondée au XIIe siècle, fut l’une des plus puissantes du sud de la France. La visite de l’édifice, toujours en partie occupé par des moines, permet de découvrir la vie des religieux qui y ont vécu par le passé. (Photo : Pixelshop)
L'Isle-sur-la-Sorgue
L'Isle-sur-la-Sorgue
Entre Avignon et Gordes, L’Isle-sur-la-Sorgue est l’une des capitales européennes de la brocante et des antiquités, notamment grâce à sa Foire internationale, qui se tient les week-ends de Pâques (avril), de la Pentecôte (mai), de l’Assomption (août) et de la Toussaint (novembre), chaque année depuis 1966. Traversée par de nombreux canaux, la ville s’est servie de la force de l’eau pour accompagner son développement industriel aux XVIIIe et XIXe siècles. Les 15 roues à aubes encore debout sont les derniers témoins de cette époque. (Photo : Picture News)
Carpentras
Carpentras
Carpentras, « Ville d’art et d’histoire », compte une dizaine d’édifices classés aux monuments historiques. Parmi eux, l’Arc, dans la cour du Palais de justice, a été construit au Ier siècle, lors de la fondation de la commune par les Romains. Logé dans un ancien couvent, le Centre d’interprétation de l’Architecture et du Patrimoine permet à ses visiteurs de découvrir l’histoire de Carpentras et sa région, à travers des documentaires, des maquettes de bâtiments et des photographies. (Photo : Chantal Cecchetti)
L'étang de la Bonde
L'étang de la Bonde
D’une superficie de 30 hectares, l’étang de la Bonde, créé au XVe siècle, est le plus grand plan d’eau du Vaucluse. Au pied du Mourre Nègre (1125 mètres d’altitude), point culminant du parc naturel régional du Luberon, ses berges aménagées permettent de se baigner toute l’année. Les villages alentour, comme Sannes, La Motte-d’Aigues ou encore Cabrières-d’Aigues, présentent des maisons à l’architecture typiquement provençale. (Photo : Seb Hovaguimian)